Mise à jour : samedi 27 octobre 2012 17:15 | Par l’équipe, l’équipe

Worley enfourche, Maze triomphe



Le premier géant de la saison, à Sölden, a souri samedi à Tina Maze. Tessa Worley, deuxième après la 1re manche, n'a pas terminé.Il ne fallait pas rater ses débuts en Coupe du monde, ne pas faire la moindre erreur tout en gérant le brouillard et la neige, qui s'étaient abattus sur la piste de Sölden entre les deux manches. Et à ce petit jeu-là, c'est la Slovène Tina Maze, championne du monde de la discipline, qui a réussi à tout réunir et à l'emporter - après avoir remporté la première manche - devant les Autrichiennes Katrin Zettel (à 0''42) et Stefanie Koehle (à 1''71). C'est la 12e victoire en Coupe du monde de sa carrière, la troisième à Sölden.Ses principales rivales, elles, ont déçu. L'Américaine Lindsey Vonn, d'abord, qui, après une première manche décevante (14e), a chuté après que sa main gauche se fut accroché dans une porte. A priori sans gravité. L'Allemande Viktoria Rebensburg, reine du géant depuis deux ans, ensuite, qui elle non plus n'est pas allée au bout de sa seconde manche. Et enfin, la Française Tessa Worley.Deuxième dans le premier acte, à 74 centièmes de Mazé, la skieuse du Grand-Bornand s'est élancée dans un brouillard qui s'épaississait au fur et à mesure que passaient les concurrentes et a enfourché peu avant la mi-parcours, lancée vers le podium. «Là, j'ai la ''grinche'', dit-elle. Les conditions étaient difficiles, certes, la neige avait changé par rapport à la première manche. Ça tapait fort, je me suis fait ballotter et j'ai été un peu gourmande au début du mur. Ça donne la rage pour la suite mais je garde ma première manche en tête car j'étais juste au niveau de l'engagement et état de l'esprit.»Prochaine étape, pour elle, le slalom de Levi (Finlande, le 10 novembre). De même pour Taïna Barioz, 10e (à 3''61), finalement assez contente de son entame de saison malgré «quelques erreurs en haut du mur qui m'ont coûté très cher. Une 10e place pour commencer, ce n'est pas mal. J'ai senti que j'étais capable d'y aller plus franchement». - J.-C.B. et J.-D.C.

Dernières actualités

  • 17/09/2014 07:25 - l’Equipe

    Cet été, l'Ajax Amsterdam a de nouveau compensé les départs de plusieurs titulaires (Blind, S. de Jong, Poulsen, Bojan...) en puisant dans son centre de formation. Voici trois de ses perles à découvri...

  • 17/09/2014 13:38 - l’Equipe

    Après avoir «vécu un truc super cool» à Baltimore, Yannick Agnel a profité d'un «hasard assez heureux» pour revenir en France travailler avec Lionel Horter. Le double champion olympique apprécie le cô...

  • 17/09/2014 08:30 - l’Equipe

    Alors qu'il avait laissé entendre que le PSG pourrait évoluer en 4-4-2 cette saison afin de combler Edinson Cavani, Laurent Blanc est, pour l'instant, resté fidèle au 4-3-3 de l'an dernier. Mais il po...

  • 17/09/2014 08:30 - l’Equipe

    Consultant pour beIN Sports, l'ancien entraîneur de l'OM Elie Baup nous explique les contraintes et les avantages du 4-4-2, un système dans lequel Laurent Blanc avait envisagé de faire évoluer ponctue...

  • 16/09/2014 19:29 - l’Equipe

    Lorsque le PSG joue à l'étranger, comme ce mercredi contre l'Ajax (20h45), nombre de ses joueurs sont exonérés d'impôt sur le revenu. Et dans le cas d'Ibrahimovic, qui touche un salaire net d'impôts, ...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Worley enfourche, Maze triomphel’équipel’équipe2012-10-27T14:24:002012-10-27T15:15:00Le premier géant de la saison, à Sölden, a souri samedi à Tina Maze. Tessa Worley, deuxième après la 1re manche, n'a pas terminé.Il ne fallait pas rater ses débuts en Coupe du monde, ne pas faire la moindre erreur tout en gérant le brouillard et la neige, qui s'étaient abattus sur la piste de Sölden entre les deux manches. Et à ce petit jeu-là, c'est la Slovène Tina Maze, championne du monde de la discipline, qui a réussi à tout réunir et à l'emporter - après avoir remporté la première manche - devant les Autrichiennes Katrin Zettel (à 0''42) et Stefanie Koehle (à 1''71). C'est la 12e victoire en Coupe du monde de sa carrière, la troisième à Sölden.Ses principales rivales, elles, ont déçu. L'Américaine Lindsey Vonn, d'abord, qui, après une première manche décevante (14e), a chuté après que sa main gauche se fut accroché dans une porte. A priori sans gravité. L'Allemande Viktoria Rebensburg, reine du géant depuis deux ans, ensuite, qui elle non plus n'est pas allée au bout de sa seconde manche. Et enfin, la Française Tessa Worley.Deuxième dans le premier acte, à 74 centièmes de Mazé, la skieuse du Grand-Bornand s'est élancée dans un brouillard qui s'épaississait au fur et à mesure que passaient les concurrentes et a enfourché peu avant la mi-parcours, lancée vers le podium. «Là, j'ai la ''grinche'', dit-elle. Les conditions étaient difficiles, certes, la neige avait changé par rapport à la première manche. Ça tapait fort, je me suis fait ballotter et j'ai été un peu gourmande au début du mur. Ça donne la rage pour la suite mais je garde ma première manche en tête car j'étais juste au niveau de l'engagement et état de l'esprit.»Prochaine étape, pour elle, le slalom de Levi (Finlande, le 10 novembre). De même pour Taïna Barioz, 10e (à 3''61), finalement assez contente de son entame de saison malgré «quelques erreurs en haut du mur qui m'ont coûté très cher. Une 10e place pour commencer, ce n'est pas mal. J'ai senti que j'étais capable d'y aller plus franchement». - J.-C.B. et J.-D.C.