Mise à jour : jeudi 18 octobre 2012 14:18 | Par l’équipe, l’équipe

Verbruggen : «Aucune preuve»



Ancien président de l'UCI de 1991 à 2005, Hein Verbruggen est passé au centre des critiques depuis que le New York Daily News a rapporté mardi qu'il avait participé à la couverture d'un contrôle antidopage de Lance Armstrong. Déjà associé aux années noires du dopage dans le cyclisme, le Néerlandais a répondu avec une position claire : «Il n'y a pas de preuve.» «Tout ce que je peux dire, c'est qu'il y a beaucoup d'histoires et de suspicions mais aucune PREUVE. Il n'y en a pas, a-t-il expliqué par SMS au journal néerlandais De Telegraaf. L.A. (Lance Armstrong, ndlr) n'a jamais été contrôlé positif, même pas l'USADA. (...) Il n'y a donc rien à couvrir.»

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Verbruggen : «Aucune preuve»l’équipel’équipe2012-10-18T12:11:002012-10-18T12:18:00Ancien président de l'UCI de 1991 à 2005, Hein Verbruggen est passé au centre des critiques depuis que le New York Daily News a rapporté mardi qu'il avait participé à la couverture d'un contrôle antidopage de Lance Armstrong. Déjà associé aux années noires du dopage dans le cyclisme, le Néerlandais a répondu avec une position claire : «Il n'y a pas de preuve.» «Tout ce que je peux dire, c'est qu'il y a beaucoup d'histoires et de suspicions mais aucune PREUVE. Il n'y en a pas, a-t-il expliqué par SMS au journal néerlandais De Telegraaf. L.A. (Lance Armstrong, ndlr) n'a jamais été contrôlé positif, même pas l'USADA. (...) Il n'y a donc rien à couvrir.»