Mise à jour : jeudi 13 septembre 2012 03:00 | Par l’équipe, l’équipe

Une intersaison mouvementée

Dans un mois, le 13 octobre, reprendra le Championnat de France. L'essentiel des transferts a déjà eu lieu, histoire notamment de recaser les joueurs libérés par le Stade Poitevin.


Une intersaison mouvementée

Une intersaison mouvementée

Dans un mois, le 13 octobre, reprendra le Championnat de France. L'essentiel des transferts a déjà eu lieu, histoire notamment de recaser les joueurs libérés par le Stade Poitevin.

Mauricio Paes, l'entraîneur de Tours, va se sentir un peu déboussolé. Finis les duels contre Laurent Tillie. L'éternel coach de Cannes a pris la tête de l'équipe de France, laissant la place à son adjoint Christophe Meneau. Et plus d'Olivier Lecat, qui quitte la Ligue A, un an après son adversaire "préféré" Eric Ngapeth, en suivant Poitiers en N1. L'éparpillement des joueurs du Stade Poitevin, rétrogradé administrativement après sa finale perdue, était un sujet majeur du marché des transferts.

Beaucoup restent dans le Championnat de France : Nicolas Maréchal et Jérémy Audric ont signé à Cannes, Nuno Pinheiro à Tours, Jean-Philippe Sol à Sète, Marc Zopié à Narbonne et André Lopes chez le promu Chaumont (qui change tout son six de départ et son libéro...). Au final, la Ligue A perd un club emblématique mais reste assez préservée. D'autant que si elle a encore perdu un attaquant de premier plan (Moreau après Ea. Ngapeth et Rouzier l'an dernier), elle récupère deux titulaires en équipe de France avec Pierre Pujol, revenu à Cannes, et Gerald Hardy-Dessources.Le central martiniquais est l'une des nombreuses recrues de Tours. Il sera difficile de reconnaître le champion de France, qui n'a gardé que deux joueurs majeurs (D.Konecny, Smith). Mais avec les arrivées de quelques piliers du Championnat (Kilama, Pinheiro, Ragondet, Simin) et de deux forts joueurs étrangers (Baranek, Popp), le TVB ne devrait pas avoir perdu la marge importante qu'il avait la saison dernière (5 points d'avance sur le 2e, 10 sur le 3e, aucun match perdu en play-offs). Surtout sans Poitiers. Derrière, la concurrence la plus crédible devrait venir de Cannes, de Rennes suivant les performances du très attendu pointu Adrian Gontariu, de Sète voire de Paris, sans le retraité Jiri Novak mais avec Tony Krolis.

Dernières actualités

  • 21/09/2014 23:12 - l’Equipe

    Pâle reflet de l'équipe qui écrasait tout sur son passage il y a encore quelques mois, le PSG a concédé un nouveau match nul contre Lyon (1-1). Cinquième, le double champion de France est à trois poin...

  • 21/09/2014 19:37 - l’Equipe

    «L'Allemagne s'est présentée en meilleure forme, elle avait mieux récupéré de son match de la veille», regrette l'entraîneur français Laurent Tillie, après la défaite (3-0) ayant privé les Bleus d'une...

  • 21/09/2014 20:25 - l’Equipe

    Très déçu après son abandon précoce à Singapour, Nico Rosberg (Mercedes) préfère regarder devant lui et assure qu'il continuera à attaquer pour aller chercher le titre.

  • 22/09/2014 07:00 - Le Parisien

    Réunion 1 (13 h 20)

  • 21/09/2014 23:02 - l’Equipe

    Quatrième journée et quatrième victoire pour le Barça, qui s'est baladé (5-0) sur le terrain de Levante dimanche. Les Catalans n'ont toujours pas encaissé de but cette saison et sont leaders avec deux...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Une intersaison mouvementéeDans un mois, le 13 octobre, reprendra le Championnat de France. L'essentiel des transferts a déjà eu lieu, histoire notamment de recaser les joueurs libérés par le Stade Poitevin.l’équipel’équipe2012-09-13T08:10:002012-09-13T01:00:00Une intersaison mouvementéeDans un mois, le 13 octobre, reprendra le Championnat de France. L'essentiel des transferts a déjà eu lieu, histoire notamment de recaser les joueurs libérés par le Stade Poitevin.Mauricio Paes, l'entraîneur de Tours, va se sentir un peu déboussolé. Finis les duels contre Laurent Tillie. L'éternel coach de Cannes a pris la tête de l'équipe de France, laissant la place à son adjoint Christophe Meneau. Et plus d'Olivier Lecat, qui quitte la Ligue A, un an après son adversaire "préféré" Eric Ngapeth, en suivant Poitiers en N1. L'éparpillement des joueurs du Stade Poitevin, rétrogradé administrativement après sa finale perdue, était un sujet majeur du marché des transferts.Beaucoup restent dans le Championnat de France : Nicolas Maréchal et Jérémy Audric ont signé à Cannes, Nuno Pinheiro à Tours, Jean-Philippe Sol à Sète, Marc Zopié à Narbonne et André Lopes chez le promu Chaumont (qui change tout son six de départ et son libéro...). Au final, la Ligue A perd un club emblématique mais reste assez préservée. D'autant que si elle a encore perdu un attaquant de premier plan (Moreau après Ea. Ngapeth et Rouzier l'an dernier), elle récupère deux titulaires en équipe de France avec Pierre Pujol, revenu à Cannes, et Gerald Hardy-Dessources.Le central martiniquais est l'une des nombreuses recrues de Tours. Il sera difficile de reconnaître le champion de France, qui n'a gardé que deux joueurs majeurs (D.Konecny, Smith). Mais avec les arrivées de quelques piliers du Championnat (Kilama, Pinheiro, Ragondet, Simin) et de deux forts joueurs étrangers (Baranek, Popp), le TVB ne devrait pas avoir perdu la marge importante qu'il avait la saison dernière (5 points d'avance sur le 2e, 10 sur le 3e, aucun match perdu en play-offs). Surtout sans Poitiers. Derrière, la concurrence la plus crédible devrait venir de Cannes, de Rennes suivant les performances du très attendu pointu Adrian Gontariu, de Sète voire de Paris, sans le retraité Jiri Novak mais avec Tony Krolis.Une intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementée