Mise à jour : jeudi 13 septembre 2012 03:00 | Par l’équipe, l’équipe

Une intersaison mouvementée

Dans un mois, le 13 octobre, reprendra le Championnat de France. L'essentiel des transferts a déjà eu lieu, histoire notamment de recaser les joueurs libérés par le Stade Poitevin.


Une intersaison mouvementée

Une intersaison mouvementée

Dans un mois, le 13 octobre, reprendra le Championnat de France. L'essentiel des transferts a déjà eu lieu, histoire notamment de recaser les joueurs libérés par le Stade Poitevin.

Mauricio Paes, l'entraîneur de Tours, va se sentir un peu déboussolé. Finis les duels contre Laurent Tillie. L'éternel coach de Cannes a pris la tête de l'équipe de France, laissant la place à son adjoint Christophe Meneau. Et plus d'Olivier Lecat, qui quitte la Ligue A, un an après son adversaire "préféré" Eric Ngapeth, en suivant Poitiers en N1. L'éparpillement des joueurs du Stade Poitevin, rétrogradé administrativement après sa finale perdue, était un sujet majeur du marché des transferts.

Beaucoup restent dans le Championnat de France : Nicolas Maréchal et Jérémy Audric ont signé à Cannes, Nuno Pinheiro à Tours, Jean-Philippe Sol à Sète, Marc Zopié à Narbonne et André Lopes chez le promu Chaumont (qui change tout son six de départ et son libéro...). Au final, la Ligue A perd un club emblématique mais reste assez préservée. D'autant que si elle a encore perdu un attaquant de premier plan (Moreau après Ea. Ngapeth et Rouzier l'an dernier), elle récupère deux titulaires en équipe de France avec Pierre Pujol, revenu à Cannes, et Gerald Hardy-Dessources.Le central martiniquais est l'une des nombreuses recrues de Tours. Il sera difficile de reconnaître le champion de France, qui n'a gardé que deux joueurs majeurs (D.Konecny, Smith). Mais avec les arrivées de quelques piliers du Championnat (Kilama, Pinheiro, Ragondet, Simin) et de deux forts joueurs étrangers (Baranek, Popp), le TVB ne devrait pas avoir perdu la marge importante qu'il avait la saison dernière (5 points d'avance sur le 2e, 10 sur le 3e, aucun match perdu en play-offs). Surtout sans Poitiers. Derrière, la concurrence la plus crédible devrait venir de Cannes, de Rennes suivant les performances du très attendu pointu Adrian Gontariu, de Sète voire de Paris, sans le retraité Jiri Novak mais avec Tony Krolis.

Dernières actualités

  • 01/08/2014 14:58 - l’Equipe

    Zlatan Ibrahimovic n'a pas caché vendredi ses ambitions avec le PSG avant le début de la nouvelle saison. L'attaquant suédois espère l'entamer par un premier titre, samedi (14h00), lors du Trophée des...

  • 01/08/2014 22:03 - l’Equipe

    Tony Parker a confirmé ce vendredi, après avoir prolongé son contrat pour «plusieurs années» avec les Spurs, qu'il jouera à San Antonio jusqu'à la fin de sa carrière. «Je ne pouvais pas être plus heur...

  • 01/08/2014 22:10 - l’Equipe

    Vainqueurs respectifs de Créteil (4-2) et du Havre (2-0), Tours et Auxerre ont pris les commandes de la Ligue 2 après la première soirée de la saison ce vendredi. Nancy a été accroché par Dijon (1-1) ...

  • 01/08/2014 22:46 - l’Equipe

    L'équipe de France est parfaitement rentrée dans sa Coupe du monde en dominant le pays de Galles (26-0) et en prenant un point de bonus.

  • 01/08/2014 20:38 - l’Equipe

    Vainqueur de la dernière Coupe de France, l'En Avant sait sa tâche compliquée pour remporter le Trophée des champions face au Paris-SG, samedi à Pékin (14h00). Mais les surprenants Bretons ont néanmoi...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Une intersaison mouvementéeDans un mois, le 13 octobre, reprendra le Championnat de France. L'essentiel des transferts a déjà eu lieu, histoire notamment de recaser les joueurs libérés par le Stade Poitevin.l’équipel’équipe2012-09-13T08:10:002012-09-13T01:00:00Une intersaison mouvementéeDans un mois, le 13 octobre, reprendra le Championnat de France. L'essentiel des transferts a déjà eu lieu, histoire notamment de recaser les joueurs libérés par le Stade Poitevin.Mauricio Paes, l'entraîneur de Tours, va se sentir un peu déboussolé. Finis les duels contre Laurent Tillie. L'éternel coach de Cannes a pris la tête de l'équipe de France, laissant la place à son adjoint Christophe Meneau. Et plus d'Olivier Lecat, qui quitte la Ligue A, un an après son adversaire "préféré" Eric Ngapeth, en suivant Poitiers en N1. L'éparpillement des joueurs du Stade Poitevin, rétrogradé administrativement après sa finale perdue, était un sujet majeur du marché des transferts.Beaucoup restent dans le Championnat de France : Nicolas Maréchal et Jérémy Audric ont signé à Cannes, Nuno Pinheiro à Tours, Jean-Philippe Sol à Sète, Marc Zopié à Narbonne et André Lopes chez le promu Chaumont (qui change tout son six de départ et son libéro...). Au final, la Ligue A perd un club emblématique mais reste assez préservée. D'autant que si elle a encore perdu un attaquant de premier plan (Moreau après Ea. Ngapeth et Rouzier l'an dernier), elle récupère deux titulaires en équipe de France avec Pierre Pujol, revenu à Cannes, et Gerald Hardy-Dessources.Le central martiniquais est l'une des nombreuses recrues de Tours. Il sera difficile de reconnaître le champion de France, qui n'a gardé que deux joueurs majeurs (D.Konecny, Smith). Mais avec les arrivées de quelques piliers du Championnat (Kilama, Pinheiro, Ragondet, Simin) et de deux forts joueurs étrangers (Baranek, Popp), le TVB ne devrait pas avoir perdu la marge importante qu'il avait la saison dernière (5 points d'avance sur le 2e, 10 sur le 3e, aucun match perdu en play-offs). Surtout sans Poitiers. Derrière, la concurrence la plus crédible devrait venir de Cannes, de Rennes suivant les performances du très attendu pointu Adrian Gontariu, de Sète voire de Paris, sans le retraité Jiri Novak mais avec Tony Krolis.Une intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementéeUne intersaison mouvementée