Mise à jour : jeudi 13 septembre 2012 12:23 | Par l’équipe, l’équipe

Un billet à décrocher



Les Bleus abordent en position très favorable le second tournoi de qualification pour l'Euro 2013. Deux victoires en trois matches en Lettonie, à partir de vendredi, leur suffiront pour valider leur billet.Après leurs belles victoires lors de la phase aller contre l'Espagne (3-1), la Lettonie (3-1) et la Hongrie (3-0), les Bleus sont en ballottage très favorable pour la qualification à l'Euro 2013. Mais pour être du voyage au Danemark et en Pologne, il faudra encore se montrer à la hauteur au cours des trois prochaines rencontres (à partir de vendredi). Une situation qui rappelle celle de l'équipe de France féminine, qui a également réalisé un carton plein. Si les Bleus terminent premiers de leur groupe, ils seront automatiquement qualifiés pour le championnat d'Europe (du 20 au 29 septembre 2013). S'ils ne sont que deuxièmes, ils devront disputer un barrage pour se qualifier.Des Bleus en réussiteLes Lettons, qui disputeront la phase retour à domicile, seront les principaux adversaires des Tricolores dans la course à la première place. Ils devront pour cela bousculer une équipe en pleine réussite. Une réussite symbolisée par Marien Moreau, auteur de 25 points au match aller, dont les performances ravissent Laurent Tillie : «On ne doit pas être surpris de le voir à ce niveau-là, ce n'est pas un inconnu», expliquait-il. L'entraîneur espère également que son équipe gagnera en régularité pour être encore plus décisive. Comme contre l'Espagne, où après deux sets gagnés grâce à «un niveau de jeu incroyable», les Bleus ont baissé de pied avant de concéder une manche à leurs adversaires. «On a vraiment bien joué pendant deux sets, puis tous les secteurs se sont étiolés» déplorait, vendredi dernier, le capitaine Pierre Pujol. Le genre d'erreur qu'il ne faudra pas répéter pour s'assurer une qualification directe. Première réponse, vendredi (à 16h00), contre l'Espagne.

Dernières actualités

  • 24/07/2014 21:57 - l’Equipe

    Sauf cataclysme, Vincenzo Nibali remportera le Tour de France. Bon d'accord, ce n'est pas une info de première fraicheur tant l'Italien, débarrassé de Froome et Contador, l'a écrasé.

  • 24/07/2014 19:19 - l’Equipe

    Deuxième à Hautacam, Thibaut Pinot sort des Pyrénées à la deuxième place du classement général mais le grimpeur de FDJ.fr a conscience qu'il sera très compliqué pour lui de rester sur le podium face à...

  • 24/07/2014 18:40 - l’Equipe

    En suivant Thibaut Pinot et distançant Alejandro Valverde à Hautacam, Jean-Christophe Peraud (AG2R) a posé un pied sur le podium (3e à 7'23''). Le grimpeur de 37 ans croit même à la deuxième place, à ...

  • 24/07/2014 20:15 - l’Equipe

    Ultra dominant sur ce Tour, Vincenzo Nibali a rejeté jeudi le parallèle effectué avec Lance Armstrong. «Je crois avoir montré beaucoup de clarté dans ma carrière», affirme-t-il.

  • 24/07/2014 18:49 - l’Equipe

    Rafal Majka défilera avec le maillot à pois sur les Champs-Elysées après avoir fini dans les trois premiers d'une étape de haute-montagne pour la quatrième fois du Tour ce jeudi.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Un billet à décrocherl’équipel’équipe2012-09-13T09:21:002012-09-13T10:23:00Les Bleus abordent en position très favorable le second tournoi de qualification pour l'Euro 2013. Deux victoires en trois matches en Lettonie, à partir de vendredi, leur suffiront pour valider leur billet.Après leurs belles victoires lors de la phase aller contre l'Espagne (3-1), la Lettonie (3-1) et la Hongrie (3-0), les Bleus sont en ballottage très favorable pour la qualification à l'Euro 2013. Mais pour être du voyage au Danemark et en Pologne, il faudra encore se montrer à la hauteur au cours des trois prochaines rencontres (à partir de vendredi). Une situation qui rappelle celle de l'équipe de France féminine, qui a également réalisé un carton plein. Si les Bleus terminent premiers de leur groupe, ils seront automatiquement qualifiés pour le championnat d'Europe (du 20 au 29 septembre 2013). S'ils ne sont que deuxièmes, ils devront disputer un barrage pour se qualifier.Des Bleus en réussiteLes Lettons, qui disputeront la phase retour à domicile, seront les principaux adversaires des Tricolores dans la course à la première place. Ils devront pour cela bousculer une équipe en pleine réussite. Une réussite symbolisée par Marien Moreau, auteur de 25 points au match aller, dont les performances ravissent Laurent Tillie : «On ne doit pas être surpris de le voir à ce niveau-là, ce n'est pas un inconnu», expliquait-il. L'entraîneur espère également que son équipe gagnera en régularité pour être encore plus décisive. Comme contre l'Espagne, où après deux sets gagnés grâce à «un niveau de jeu incroyable», les Bleus ont baissé de pied avant de concéder une manche à leurs adversaires. «On a vraiment bien joué pendant deux sets, puis tous les secteurs se sont étiolés» déplorait, vendredi dernier, le capitaine Pierre Pujol. Le genre d'erreur qu'il ne faudra pas répéter pour s'assurer une qualification directe. Première réponse, vendredi (à 16h00), contre l'Espagne.