Mise à jour : jeudi 7 juin 2012 21:55 | Par www.lequipe.fr

Sharapova retrouve le haut de l'affiche

Maria Sharapova a battu Petra Kvitova (6-3, 6-3) pour s'offrir la première finale de sa carrière à Roland-Garros. Peu importe l'issue de ce match, la Russe est assurée de la place de n°1 mondiale, qu'elle avait déjà occupée en 2008.


Sharapova retrouve le haut de l'affiche

En battant Petra Kvitova (6-3, 6-3), Maria Sharapova s'est qualifiée pour sa première finale à Roland-Garros. La Russe accède du même coup au rang de n°1 mondiale. Elle retrouvera Sara Errani en finale.

La patronne, c'est elle. Depuis sa défaite en finale de Melbourne, Maria Sharapova s'est rapprochée du but : le trône de la WTA. Et pour le deuxième Majeur de suite c'est Petra Kvitova qui en a fait les frais. Battue en demies à Melbourne, la Tchèque a de nouveau subi la loi de la Russe. Sans aucune discussion possible, ''Masha'' était la meilleure joueuse aujourd'hui. En s'imposant en deux sets (6-3, 6-3), elle a réalisé son meilleur match de la quinzaine et peut-être de l'année. Battue par la Tchèque en finale de Wimbledon, elle lui a encore démontré tout ce que cela demandait d'être une star.Maria Sharapova jeudi a montré dès les premiers jeux que ce match lui appartenait. Elle a servi le plomb comme jamais depuis sa blessure à l'épaule. Elle a pris la balle aussi tôt et s'est déplacée aussi bien que si elle jouait sur dur. Elle a surtout empêché la gauchère tchèque de s'installer dans le match en lui assénant coup après coup. Sur le court Chatrier, on a retrouvé la reine Maria. Celle qui à 17 ans avait gagné Wimbledon face à Serena Williams. Celle qui deux ans plus tard allait s'imposer à l'US Open. Celle qui en 2008 allait triompher à Melbourne. La performance parfaite du jour lui a offert l'occasion, samedi, de remporter le seul tournoi du Grand Chelem qui lui manque. Elle serait la 10e joueuse de l'histoire à y parvenir.

Alors oui à 6-3, 3-1 elle a un peu tremblé. Et il a suffi qu'elle baisse un peu pour que la si talentueuse patte gauche adverse revienne (3-3). Mais Kvitova ne peut laisser parler la classe de sa main que lorsque son déplacement est irréprochable. Or la 4e joueuse mondiale a exposé jeudi les limites actuelles de son jeu de jambes sur terre battue. Le modèle à suivre, elle l'a eu de l'autre côté du filet. Maria Sharapova, qui un jour a dit qu'elle se sentait sur terre battue comme une vache sur une patinoire, s'est fait suffisamment mal à l'entraînement pour que ses jambes ne soient plus un obstacle à son ambition sur ocre. Ses titres à Stuttgart et Rome cette saison l'ont prouvé. Kvitova, première Tchèque à jouer les demies ici depuis Nicole Vaidisova en 2006, a dans tous les cas mis derrière elle les mois de blessures et de doute. La joueuse de 22 ans, vouée à trôner elle aussi au sommet, a repris sa marche en avant au bon moment puisque la défense de son titre à Wimbledon approche. Sinon, on l'oublie souvent mais Maria Sharapova n'a que 25 ans. Son règne et sa deuxième carrière ne font peut-être que commencer.

Dernières actualités

  • 16/09/2014 22:48 - l’Equipe

    Pour son retour en Ligue des champions, Monaco s'est imposé mardi à Louis-II face au Bayer Leverkusen (1-0), grâce à un but de Moutinho à l'heure de jeu. Les Monégasques ont donné une véritable leçon ...

  • 16/09/2014 23:02 - l’Equipe

    Dans une rencontre à sens unique, le Borussia Dortmund a surclassé Arsenal (2-0), mardi, grâce à des buts d'Aubameyang et Immobile.

  • 16/09/2014 22:56 - l’Equipe

    Tenant du titre, le Real Madrid n'a pas raté son entrée en lice en Ligue des champions mardi contre le FC Bâle (5-1). L'Atlético Madrid, son adversaire en finale, a été dépassé par l'Olympiakos (2-3).

  • 16/09/2014 22:22 - l’Equipe

    L'équipe de France a fait un grand pas vers les demi-finales en dominant l'Allemagne mardi 3-0 (25-15, 26-24, 25-22) lors de son premier match du troisième tour.

  • 16/09/2014 16:43 - l’Equipe

    Zinedine Zidane se voit bien sélectionneur les Bleus. Désormais entraîneur de la réserve du Real Madrid, l'ancien capitaine de l'équipe de France a déclaré au journal La Provence que c'était «forcémen...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Sharapova retrouve le haut de l'afficheMaria Sharapova a battu Petra Kvitova (6-3, 6-3) pour s'offrir la première finale de sa carrière à Roland-Garros. Peu importe l'issue de ce match, la Russe est assurée de la place de n°1 mondiale, qu'elle avait déjà occupée en 2008.www.lequipe.fr2012-06-07T19:55:002012-06-07T19:55:00En battant Petra Kvitova (6-3, 6-3), Maria Sharapova s'est qualifiée pour sa première finale à Roland-Garros. La Russe accède du même coup au rang de n°1 mondiale. Elle retrouvera Sara Errani en finale.La patronne, c'est elle. Depuis sa défaite en finale de Melbourne, Maria Sharapova s'est rapprochée du but : le trône de la WTA. Et pour le deuxième Majeur de suite c'est Petra Kvitova qui en a fait les frais. Battue en demies à Melbourne, la Tchèque a de nouveau subi la loi de la Russe. Sans aucune discussion possible, ''Masha'' était la meilleure joueuse aujourd'hui. En s'imposant en deux sets (6-3, 6-3), elle a réalisé son meilleur match de la quinzaine et peut-être de l'année. Battue par la Tchèque en finale de Wimbledon, elle lui a encore démontré tout ce que cela demandait d'être une star.Maria Sharapova jeudi a montré dès les premiers jeux que ce match lui appartenait. Elle a servi le plomb comme jamais depuis sa blessure à l'épaule. Elle a pris la balle aussi tôt et s'est déplacée aussi bien que si elle jouait sur dur. Elle a surtout empêché la gauchère tchèque de s'installer dans le match en lui assénant coup après coup. Sur le court Chatrier, on a retrouvé la reine Maria. Celle qui à 17 ans avait gagné Wimbledon face à Serena Williams. Celle qui deux ans plus tard allait s'imposer à l'US Open. Celle qui en 2008 allait triompher à Melbourne. La performance parfaite du jour lui a offert l'occasion, samedi, de remporter le seul tournoi du Grand Chelem qui lui manque. Elle serait la 10e joueuse de l'histoire à y parvenir.Alors oui à 6-3, 3-1 elle a un peu tremblé. Et il a suffi qu'elle baisse un peu pour que la si talentueuse patte gauche adverse revienne (3-3). Mais Kvitova ne peut laisser parler la classe de sa main que lorsque son déplacement est irréprochable. Or la 4e joueuse mondiale a exposé jeudi les limites actuelles de son jeu de jambes sur terre battue. Le modèle à suivre, elle l'a eu de l'autre côté du filet. Maria Sharapova, qui un jour a dit qu'elle se sentait sur terre battue comme une vache sur une patinoire, s'est fait suffisamment mal à l'entraînement pour que ses jambes ne soient plus un obstacle à son ambition sur ocre. Ses titres à Stuttgart et Rome cette saison l'ont prouvé. Kvitova, première Tchèque à jouer les demies ici depuis Nicole Vaidisova en 2006, a dans tous les cas mis derrière elle les mois de blessures et de doute. La joueuse de 22 ans, vouée à trôner elle aussi au sommet, a repris sa marche en avant au bon moment puisque la défense de son titre à Wimbledon approche. Sinon, on l'oublie souvent mais Maria Sharapova n'a que 25 ans. Son règne et sa deuxième carrière ne font peut-être que commencer.Sharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'afficheSharapova retrouve le haut de l'affiche