Mise à jour : samedi 22 septembre 2012 10:00 | Par l’équipe, l’équipe

Rothen n'a aucun regret



Ce samedi dans L'Equipe, Jérôme Rothen raconte comment il a vécu la fin de son épopée parisienne et les secousses qui l'ont suivie. «Je n'ai aucun regret», dit-il, lorsqu'il évoque sa carrière. A Bastia, le milieu gaucher renaît au plus haut niveau et ses proches, de Richard Gasquet à Hervé Sekli, l'entraîneur des gardiens du Sporting, l'assurent : «Il n'a pas changé.» Chambreur, amuseur, compétiteur, Rothen est resté le même, même dans la tempête. Il n'oublie pas, néanmoins, un ancien dirigeant du PSG, qui ne l'a pas vraiment soutenu à la sortie de sa biographie : «J'ai senti des fléchettes»...

Dernières actualités

  • 19/04/2014 08:05 - l’Equipe

    Le Paris-SG et Lyon, qui vont se croiser ce samedi en Coupe de la Ligue (21h00), vont vivre leur 5e finale dans cette compétition. Le PSG est davantage habitué à gagner.

  • 18/04/2014 18:00 - l’Equipe

    Le duel entre le Racing-Métro 92 et Clermont (samedi 18h30) a pris la forme d'un «huitième de finale», dixit Maxime Machenaud. Le club francilien est bien lancé vers les phases finales, avec une série...

  • 18/04/2014 23:00 - l’Equipe

    Le Paris-SG accueille les Hongrois de Veszprem, samedi (16h30) à la Halle Carpentier, en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Laborieux cette saison, le club de la capitale devra hausser ...

  • 18/04/2014 22:30 - l’Equipe

    L'Atlético Madrid a une nouvelle fois souffert, mais il s'est imposé face à Elche (2-0) et compte provisoirement six points d'avance en tête de la Liga.

  • 18/04/2014 21:56 - l’Equipe

    Numéro 1 de l'équipe de France, Alizé Cornet compte notamment s'appuyer sur sa confiance pour jouer sa carte à fond contre Madison Keys, sa première adversaire.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Rothen n'a aucun regretl’équipel’équipe2012-09-22T07:50:002012-09-22T08:00:00Ce samedi dans L'Equipe, Jérôme Rothen raconte comment il a vécu la fin de son épopée parisienne et les secousses qui l'ont suivie. «Je n'ai aucun regret», dit-il, lorsqu'il évoque sa carrière. A Bastia, le milieu gaucher renaît au plus haut niveau et ses proches, de Richard Gasquet à Hervé Sekli, l'entraîneur des gardiens du Sporting, l'assurent : «Il n'a pas changé.» Chambreur, amuseur, compétiteur, Rothen est resté le même, même dans la tempête. Il n'oublie pas, néanmoins, un ancien dirigeant du PSG, qui ne l'a pas vraiment soutenu à la sortie de sa biographie : «J'ai senti des fléchettes»...