Mise à jour : samedi 22 septembre 2012 10:00 | Par l’équipe, l’équipe

Rothen n'a aucun regret



Ce samedi dans L'Equipe, Jérôme Rothen raconte comment il a vécu la fin de son épopée parisienne et les secousses qui l'ont suivie. «Je n'ai aucun regret», dit-il, lorsqu'il évoque sa carrière. A Bastia, le milieu gaucher renaît au plus haut niveau et ses proches, de Richard Gasquet à Hervé Sekli, l'entraîneur des gardiens du Sporting, l'assurent : «Il n'a pas changé.» Chambreur, amuseur, compétiteur, Rothen est resté le même, même dans la tempête. Il n'oublie pas, néanmoins, un ancien dirigeant du PSG, qui ne l'a pas vraiment soutenu à la sortie de sa biographie : «J'ai senti des fléchettes»...

Dernières actualités

  • 17/09/2014 22:43 - l’Equipe

    Incapable de tuer la rencontre après avoir longtemps mené au score, le PSG n'a pris qu'un point sur le terrain de l'Ajax Amsterdam (1-1). Le Barça mène la danse dans ce groupe F après sa victoire cont...

  • 17/09/2014 22:51 - l’Equipe

    Le Bayern s'est imposé en toute fin de match face à Manchester City grâce à un but de Boateng (1-0). Joe Hart a été énorme mais les Citizens ont fini par craquer.

  • 17/09/2014 23:05 - l’Equipe

    Bien lancés par un but précoce de Fabregas, les Blues de Chelsea ont manqué d'efficacité et concédé le match nul face à Schalke 04 (1-1). Même score pour le Sporting à Maribor (1-1).

  • 17/09/2014 22:53 - l’Equipe

    Auteur d'un triplé, l'ancien Rennais Brahimi a été énorme avec Porto contre le BATE (6-0). Donetsk a pris un bon point à Bilbao (0-0).

  • 17/09/2014 19:52 - l’Equipe

    Jo-Wilfried Tsonga reste sur la même dynamique qu'en Coupe Davis. Le Français a franchi le deuxième tour du tournoi de Metz en battant le Luxembourgeois Gilles Muller (7-6[7], 6-4).

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Rothen n'a aucun regretl’équipel’équipe2012-09-22T07:50:002012-09-22T08:00:00Ce samedi dans L'Equipe, Jérôme Rothen raconte comment il a vécu la fin de son épopée parisienne et les secousses qui l'ont suivie. «Je n'ai aucun regret», dit-il, lorsqu'il évoque sa carrière. A Bastia, le milieu gaucher renaît au plus haut niveau et ses proches, de Richard Gasquet à Hervé Sekli, l'entraîneur des gardiens du Sporting, l'assurent : «Il n'a pas changé.» Chambreur, amuseur, compétiteur, Rothen est resté le même, même dans la tempête. Il n'oublie pas, néanmoins, un ancien dirigeant du PSG, qui ne l'a pas vraiment soutenu à la sortie de sa biographie : «J'ai senti des fléchettes»...