Mise à jour : samedi 13 octobre 2012 00:44 | Par l’équipe, l’équipe

Radioshack lâche Bruyneel

Johan Bruyneel n'est plus le manager général de l'équipe Radioshack-Nissan. L'ancien mentor de Lance Armstrong lors de ses sept Tours de France victorieux a été limogé ce vendredi par la formation luxembourgeoise.


Radioshack lâche Bruyneel

Radioshack lâche Bruyneel

Johan Bruyneel n'est plus le manager général de l'équipe Radioshack-Nissan. L'ancien mentor de Lance Armstrong lors de ses sept Tours de France victorieux a été limogé ce vendredi par la formation luxembourgeoise.

Fabian Cancellara se demandait s'il était raisonnable de continuer à courir sous les ordres d'un manager cité 129 fois dans les 200 pages rendues publiques du rapport de l'USADA. Qu'il se rassure il n'aura pas à le faire. Johan Bruyneel a en effet été limogé par Leopard SA, la structure qui contrôle le team Radioshack-Nissan ce vendredi à l'issue d'une réunion qui s'est tenue au siège de l'équipe, au Luxembourg. L'ancien directeur sportif de Lance Armstrong chez US Postal n'aura pas tenu longtemps après les révélations accablantes du rapport de l'USADA transmis mercredi à l'UCI. « Il est en effet apparu aux deux parties que, suite à la publication par l'USADA d'un certain nombre de témoignages relatifs à une procédure en cours, Johan Bruyneel n'est plus à ce jour en mesure d'exercer de manière pleinement efficace et confortable ses fonctions de direction de l'équipe et que son départ est souhaitable afin d'assurer la sérénité de celle-ci et des coureurs », explique un communiqué de l'équipe. Johan Bruyneel y est allé également de son communiqué pour expliquer qu'il avait «décidé de prendre du recul» et pour fustiger l'USADA qui, selon lui, ne respecte pas les «principes de base tels que le droit d'être entendu et la présomption d'innocence».

Le rapport de l'USADA met en évidence le rôle central de Johan Bruyneel dans la mise en place d'un système parfaitement huilé de dopage généralisé chez US Postal, au service de Lance Armstrong. Avec le concours du Dr Del Moral venu comme lui de l'équipe ONCE, le Belge a, dès 1998, incité ses coureurs à se « préparer » à l'aide de produits dopants. Sur la base des témoignages d'anciens coureurs de l'équipe US Postal, l'USADA laisse également entendre que Bruyneel était très bien informé de l'imminence des contrôles antidopage diligentés par l'UCI et qu'il a ainsi permis à l'US Postal de passer entre les gouttes.L'équipe Radioshack pourrait bien également avoir pris en considération un autre élément mis en lumière par L'Equipe ce vendredi au sujet du contrôle positif de Fränk Schleck sur le dernier Tour de France. Alors que les frères Schleck qui s'entendaient assez mal avec Bruyneel, avaient émis le désir de changer d'air à l'issue de la saison, ce contrôle positif peut être interprété comme une aubaine pour ce dernier afin de retenir les deux frangins.

Dernières actualités

  • 22/08/2014 08:45 - l’Equipe

    Balayé par Caen (0-3) et à Rennes (2-6) lors des deux premières journées de Ligue 1, Evian-Thonon-Gaillard accueille le PSG ce vendredi (20h30) la tête à l'envers. Mais avec une forte envie de stopper...

  • 22/08/2014 11:31 - l’Equipe

    Dominatrices avant la pause estivale, les Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton ont encore été les plus performantes, lors des essais libres 1 du Grand Prix de Belgique vendredi. Le pilote allema...

  • 22/08/2014 08:00 - l’Equipe

    «Il a fait une annonce, j'en prends acte. Après, dans deux ans...» Dans un entretien à notre journal, vendredi, Didier Deschamps laisse la porte ouverte à un retour en sélection de Franck Ribéry, qui ...

  • 22/08/2014 11:36 - l’Equipe

    Giacomo Perez Dortona (3e du 50m brasse), Charlotte Bonnet (5e du 200m) et Benjamin Stasiulis (8e du 200m dos) aborderont en confiance les demi-finales des Championnats d'Europe, vendredi soir à Berli...

  • 22/08/2014 12:50 - l’Equipe

    Fabien Gilot et Florent Manaudou abordent en favoris la finale du 100m des Championnats d'Europe, ce vendredi à 18h47. Ils sont en quête d'une première médaille individuelle sur l'épreuve à ce niveau.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Radioshack lâche BruyneelJohan Bruyneel n'est plus le manager général de l'équipe Radioshack-Nissan. L'ancien mentor de Lance Armstrong lors de ses sept Tours de France victorieux a été limogé ce vendredi par la formation luxembourgeoise.l’équipel’équipe2012-10-12T18:26:002012-10-12T22:44:00Radioshack lâche BruyneelJohan Bruyneel n'est plus le manager général de l'équipe Radioshack-Nissan. L'ancien mentor de Lance Armstrong lors de ses sept Tours de France victorieux a été limogé ce vendredi par la formation luxembourgeoise.Fabian Cancellara se demandait s'il était raisonnable de continuer à courir sous les ordres d'un manager cité 129 fois dans les 200 pages rendues publiques du rapport de l'USADA. Qu'il se rassure il n'aura pas à le faire. Johan Bruyneel a en effet été limogé par Leopard SA, la structure qui contrôle le team Radioshack-Nissan ce vendredi à l'issue d'une réunion qui s'est tenue au siège de l'équipe, au Luxembourg. L'ancien directeur sportif de Lance Armstrong chez US Postal n'aura pas tenu longtemps après les révélations accablantes du rapport de l'USADA transmis mercredi à l'UCI. « Il est en effet apparu aux deux parties que, suite à la publication par l'USADA d'un certain nombre de témoignages relatifs à une procédure en cours, Johan Bruyneel n'est plus à ce jour en mesure d'exercer de manière pleinement efficace et confortable ses fonctions de direction de l'équipe et que son départ est souhaitable afin d'assurer la sérénité de celle-ci et des coureurs », explique un communiqué de l'équipe. Johan Bruyneel y est allé également de son communiqué pour expliquer qu'il avait «décidé de prendre du recul» et pour fustiger l'USADA qui, selon lui, ne respecte pas les «principes de base tels que le droit d'être entendu et la présomption d'innocence».Le rapport de l'USADA met en évidence le rôle central de Johan Bruyneel dans la mise en place d'un système parfaitement huilé de dopage généralisé chez US Postal, au service de Lance Armstrong. Avec le concours du Dr Del Moral venu comme lui de l'équipe ONCE, le Belge a, dès 1998, incité ses coureurs à se « préparer » à l'aide de produits dopants. Sur la base des témoignages d'anciens coureurs de l'équipe US Postal, l'USADA laisse également entendre que Bruyneel était très bien informé de l'imminence des contrôles antidopage diligentés par l'UCI et qu'il a ainsi permis à l'US Postal de passer entre les gouttes.L'équipe Radioshack pourrait bien également avoir pris en considération un autre élément mis en lumière par L'Equipe ce vendredi au sujet du contrôle positif de Fränk Schleck sur le dernier Tour de France. Alors que les frères Schleck qui s'entendaient assez mal avec Bruyneel, avaient émis le désir de changer d'air à l'issue de la saison, ce contrôle positif peut être interprété comme une aubaine pour ce dernier afin de retenir les deux frangins.Radioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche BruyneelRadioshack lâche Bruyneel