Mise à jour : vendredi 5 octobre 2012 02:58 | Par l’équipe, l’équipe

Rémy : «Ça m'a fait plaisir»



Loïc Rémy a rassuré ses coéquipiers et ses supporters en marquant deux buts contre Limassol jeudi en Ligue Europa (5-1). De bon augure avant le match contre Paris dimanche.«Loïc Rémy, vous avez marqué deux buts. Votre saison est lancée ?J'avais envie de marquer ce premier but, et ça m'a fait plaisir. Parce que ces derniers mois n'ont pas été faciles. Je n'ai pas été épargné par les blessures et j'avais à coeur de revenir. J'espère que c'est le début d'une longue série. A titre personnel, j'en ai pris pas mal dans la tête, on disait de moi : «Rémy est fragile, etc...» Ce match prouve que rien n'est jamais figé et que j'ai un mental qui me permet de parer à ces situations-là. Ça va repartir de plus belle et j'espère que je ne décevrai pas les gens mais je ne me pose pas de questions, je travaille tout simplement.Vous avez pu combiner avec Valbuena et avec Gignac aujourd'hui ?Mais on n'en a jamais douté, on n'a surtout jamais pu être aligné au même moment, pour diverses raisons, mais quand je dois jouer avec des joueurs de qualité comme ça, il n'y aucun souci.Collectivement, c'était aussi important de rebondir ?Tout à fait, on a eu une petite mésaventure à Valenciennes (1-4), ça nous a servi de leçon, mais maintenant il faut se rebasculer en Championnat et être prêt à relever ce défi contre le PSG. On a gommé les imperfections de Valenciennes, c'était important.«Le collectif prime sur tout»Vous avez hâte d'y être ?Ce genre de rencontre me motive c'est sûr, j'ai hâte d'y être et de voir toute l'ambiance qu'il y a autour, la préparation d'avant match et tout le reste. On a déjà vécu des Classiques, on sait qu'il ne faut pas aller plus vite que la musique, bien se préparer dans nos têtes... Nous avons la qualité et l'état d'esprit. C'est celui qu'il faut garder en toute circonstances, on ne l'avait pas forcément l'année dernière et on a vu le résultat. Cette saison, on voit que le collectif prime sur tout. On sait qu'on n'a pas le droit de perdre ces matchs là mais pour ça, il faut rester irréprochable dans l'état d'esprit. Je suis sûr que dimanche on fera ce qu'il faut pour gagner ce match.C'est un Classique différent cette année avec toutes ces stars au PSG ?Pour moi, il s'agit d'un match de Ligue des champions. Un match difficile certes mais pas  insurmontable, on encense beaucoup Paris mais c'est une équipe avec beaucoup d'individualités et qui a quelques difficultés sur le plan collectif. On va jouer sur notre force collective.»

Dernières actualités

  • 17/09/2014 22:43 - l’Equipe

    Incapable de tuer la rencontre après avoir longtemps mené au score, le PSG n'a pris qu'un point sur le terrain de l'Ajax Amsterdam (1-1). Le Barça mène la danse dans ce groupe F après sa victoire cont...

  • 17/09/2014 22:51 - l’Equipe

    Le Bayern s'est imposé en toute fin de match face à Manchester City grâce à un but de Boateng (1-0). Joe Hart a été énorme mais les Citizens ont fini par craquer.

  • 17/09/2014 23:05 - l’Equipe

    Bien lancés par un but précoce de Fabregas, les Blues de Chelsea ont manqué d'efficacité et concédé le match nul face à Schalke 04 (1-1). Même score pour le Sporting à Maribor (1-1).

  • 17/09/2014 22:53 - l’Equipe

    Auteur d'un triplé, l'ancien Rennais Brahimi a été énorme avec Porto contre le BATE (6-0). Donetsk a pris un bon point à Bilbao (0-0).

  • 17/09/2014 19:52 - l’Equipe

    Jo-Wilfried Tsonga reste sur la même dynamique qu'en Coupe Davis. Le Français a franchi le deuxième tour du tournoi de Metz en battant le Luxembourgeois Gilles Muller (7-6[7], 6-4).

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Rémy : «Ça m'a fait plaisir»l’équipel’équipe2012-10-05T00:56:002012-10-05T00:58:00Loïc Rémy a rassuré ses coéquipiers et ses supporters en marquant deux buts contre Limassol jeudi en Ligue Europa (5-1). De bon augure avant le match contre Paris dimanche.«Loïc Rémy, vous avez marqué deux buts. Votre saison est lancée ?J'avais envie de marquer ce premier but, et ça m'a fait plaisir. Parce que ces derniers mois n'ont pas été faciles. Je n'ai pas été épargné par les blessures et j'avais à coeur de revenir. J'espère que c'est le début d'une longue série. A titre personnel, j'en ai pris pas mal dans la tête, on disait de moi : «Rémy est fragile, etc...» Ce match prouve que rien n'est jamais figé et que j'ai un mental qui me permet de parer à ces situations-là. Ça va repartir de plus belle et j'espère que je ne décevrai pas les gens mais je ne me pose pas de questions, je travaille tout simplement.Vous avez pu combiner avec Valbuena et avec Gignac aujourd'hui ?Mais on n'en a jamais douté, on n'a surtout jamais pu être aligné au même moment, pour diverses raisons, mais quand je dois jouer avec des joueurs de qualité comme ça, il n'y aucun souci.Collectivement, c'était aussi important de rebondir ?Tout à fait, on a eu une petite mésaventure à Valenciennes (1-4), ça nous a servi de leçon, mais maintenant il faut se rebasculer en Championnat et être prêt à relever ce défi contre le PSG. On a gommé les imperfections de Valenciennes, c'était important.«Le collectif prime sur tout»Vous avez hâte d'y être ?Ce genre de rencontre me motive c'est sûr, j'ai hâte d'y être et de voir toute l'ambiance qu'il y a autour, la préparation d'avant match et tout le reste. On a déjà vécu des Classiques, on sait qu'il ne faut pas aller plus vite que la musique, bien se préparer dans nos têtes... Nous avons la qualité et l'état d'esprit. C'est celui qu'il faut garder en toute circonstances, on ne l'avait pas forcément l'année dernière et on a vu le résultat. Cette saison, on voit que le collectif prime sur tout. On sait qu'on n'a pas le droit de perdre ces matchs là mais pour ça, il faut rester irréprochable dans l'état d'esprit. Je suis sûr que dimanche on fera ce qu'il faut pour gagner ce match.C'est un Classique différent cette année avec toutes ces stars au PSG ?Pour moi, il s'agit d'un match de Ligue des champions. Un match difficile certes mais pas  insurmontable, on encense beaucoup Paris mais c'est une équipe avec beaucoup d'individualités et qui a quelques difficultés sur le plan collectif. On va jouer sur notre force collective.»