Mise à jour : dimanche 16 septembre 2012 01:55 | Par l’équipe, l’équipe

Puel : «C'est fait, c'est bien, mais...»



Grâce à quatre réalisations de Meriem, Pejcinovic, Bauthéac et Eysseric, Nice a remporté sa première victoire de la saison aux dépens de Brest (4-2). Claude Puel regrette toutefois les deux buts encaissés par son équipe.Claude Puel (entraîneur de Nice) : «Il était important de valider avec une victoire un début de saison encourageant au niveau du jeu. C'est fait, c'est bien. Mais l'objectif est de continuer à prendre des points. Notre première mi-temps a été difficile parce que Brest oppose un groupe compact avec des lignes resserrées et une grande discipline. A la pause, j'ai insisté sur la nécessité de faire sortir la défense adverse et de trouver d'autres arguments, comme des frappes de loin. Le fait d'ouvrir la marque d'entrée nous a permis de mettre beaucoup de pression sur Brest. J'aurais aimé qu'à 3-0 nous restions plus concentrés. Je regrette les deux buts encaissés».Landry Chauvin (entraîneur de Brest) : «Cette défaite n'a rien à voir avec le 4-0 de Saint-Etienne. Paradoxalement, nous sommes en progrès en déplacement dans les intentions de jeu mais nous avons fait preuve de trop de largesses en seconde période. Quand en face, il y a des joueurs du talent et du vécu de Meriem, on n'a pas le droit de laisser des espaces. Je n'aime pas l'expression, mais il faut être plus guerrier sur le terrain. En première mi-temps, les deux équipes étaient très proches et on se demandait même comment Nice allait marquer. On peut prendre un but, deux mais il faut savoir dire stop. Quelque part, nous avons remis notre adversaire en selle. Nous devons trouver l'équilibre entre la volonté d'aller de l'avant et de bien défendre». (Avec AFP)

Dernières actualités

  • 29/07/2014 14:16 - l’Equipe

    Dans l'attente d'un départ, l'attaquant marseillais Jordan Ayew s'entraînait seul depuis une semaine. Après avoir signé lundi soir pour quatre ans à Lorient, il a évoqué ce mardi midi son transfert, e...

  • 29/07/2014 21:41 - l’Equipe

    Morgan Schneiderlin n'a pas du tout apprécié que son président affirme dans l'après-midi de ce mardi qu'il resterait au club. «Six années incroyables détruites en une heure !!!», s'est emporté le mili...

  • 29/07/2014 10:03 - l’Equipe

    Serena Williams va disputer son premier match depuis le mystérieux malaise de Wimbledon. L'Américaine affirme avoir retrouvé ses moyens.

  • 29/07/2014 15:56 - l’Equipe

    Grâce notamment à un triplé d'Ibrahimovic, le PSG n'a fait qu'une bouchée de Kitchee (6-2), ce mardi en amical. La formation de Laurent Blanc est prête pour le Trophée des champions, samedi contre Gui...

  • 29/07/2014 12:17 - l’Equipe

    Contraint de délocaliser ses rencontres "à domicile" de la saison 2014-2015 en raison de la rénovation du stade Bollaert-Delelis pour l'Euro 2016, le Racing club de Lens jouera à Amiens et au Stade de...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Puel : «C'est fait, c'est bien, mais...»l’équipel’équipe2012-09-15T23:51:002012-09-15T23:55:00Grâce à quatre réalisations de Meriem, Pejcinovic, Bauthéac et Eysseric, Nice a remporté sa première victoire de la saison aux dépens de Brest (4-2). Claude Puel regrette toutefois les deux buts encaissés par son équipe.Claude Puel (entraîneur de Nice) : «Il était important de valider avec une victoire un début de saison encourageant au niveau du jeu. C'est fait, c'est bien. Mais l'objectif est de continuer à prendre des points. Notre première mi-temps a été difficile parce que Brest oppose un groupe compact avec des lignes resserrées et une grande discipline. A la pause, j'ai insisté sur la nécessité de faire sortir la défense adverse et de trouver d'autres arguments, comme des frappes de loin. Le fait d'ouvrir la marque d'entrée nous a permis de mettre beaucoup de pression sur Brest. J'aurais aimé qu'à 3-0 nous restions plus concentrés. Je regrette les deux buts encaissés».Landry Chauvin (entraîneur de Brest) : «Cette défaite n'a rien à voir avec le 4-0 de Saint-Etienne. Paradoxalement, nous sommes en progrès en déplacement dans les intentions de jeu mais nous avons fait preuve de trop de largesses en seconde période. Quand en face, il y a des joueurs du talent et du vécu de Meriem, on n'a pas le droit de laisser des espaces. Je n'aime pas l'expression, mais il faut être plus guerrier sur le terrain. En première mi-temps, les deux équipes étaient très proches et on se demandait même comment Nice allait marquer. On peut prendre un but, deux mais il faut savoir dire stop. Quelque part, nous avons remis notre adversaire en selle. Nous devons trouver l'équilibre entre la volonté d'aller de l'avant et de bien défendre». (Avec AFP)