Mise à jour : dimanche 16 septembre 2012 01:55 | Par l’équipe, l’équipe

Puel : «C'est fait, c'est bien, mais...»



Grâce à quatre réalisations de Meriem, Pejcinovic, Bauthéac et Eysseric, Nice a remporté sa première victoire de la saison aux dépens de Brest (4-2). Claude Puel regrette toutefois les deux buts encaissés par son équipe.Claude Puel (entraîneur de Nice) : «Il était important de valider avec une victoire un début de saison encourageant au niveau du jeu. C'est fait, c'est bien. Mais l'objectif est de continuer à prendre des points. Notre première mi-temps a été difficile parce que Brest oppose un groupe compact avec des lignes resserrées et une grande discipline. A la pause, j'ai insisté sur la nécessité de faire sortir la défense adverse et de trouver d'autres arguments, comme des frappes de loin. Le fait d'ouvrir la marque d'entrée nous a permis de mettre beaucoup de pression sur Brest. J'aurais aimé qu'à 3-0 nous restions plus concentrés. Je regrette les deux buts encaissés».Landry Chauvin (entraîneur de Brest) : «Cette défaite n'a rien à voir avec le 4-0 de Saint-Etienne. Paradoxalement, nous sommes en progrès en déplacement dans les intentions de jeu mais nous avons fait preuve de trop de largesses en seconde période. Quand en face, il y a des joueurs du talent et du vécu de Meriem, on n'a pas le droit de laisser des espaces. Je n'aime pas l'expression, mais il faut être plus guerrier sur le terrain. En première mi-temps, les deux équipes étaient très proches et on se demandait même comment Nice allait marquer. On peut prendre un but, deux mais il faut savoir dire stop. Quelque part, nous avons remis notre adversaire en selle. Nous devons trouver l'équilibre entre la volonté d'aller de l'avant et de bien défendre». (Avec AFP)

Dernières actualités

  • 01/09/2014 02:05 - l’Equipe

    Gilles Simon était évidemment ravi d'avoir réussi à faire tomber le mur David Ferrer. Il était également soulagé de ne pas encore perdre au 3e tour en Grand Chelem, et sait ce qui l'attend face au Cro...

  • 01/09/2014 02:33 - l’Equipe

    Après le succès face à St-Etienne (5-0) dimanche soir, les joueurs du PSG étaient tous d'accord pour dire que leur saison était enfin lancée. Surtout avec un Ibrahimovic à ce niveau-là...

  • 01/09/2014 07:48 - l’Equipe

    Richard Gasquet, battu par Gaël Monfils au troisième tour, dimanche, voit son compatriote en finale de cet US Open. «La Monf'», lui, sait que ce sera très dur face à Grigor Dimitrov, en huitièmes de f...

  • 01/09/2014 02:15 - l’Equipe

    Caroline Wozniacki était rayonnante après sa victoire sur Maria Sharapova en huitièmes (6-4, 2-6, 6-2). La Danoise voit la lumière au bout du tunnel.

  • 31/08/2014 19:11 - l’Equipe

    Pour le capitaine Boris Diaw, les deux premiers matches des Bleus dans la Coupe du monde, notamment la victoire sur la Serbie dimanche (74-73), ont permis de donner «un modèle de jeu» à l'équipe de Fr...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Puel : «C'est fait, c'est bien, mais...»l’équipel’équipe2012-09-15T23:51:002012-09-15T23:55:00Grâce à quatre réalisations de Meriem, Pejcinovic, Bauthéac et Eysseric, Nice a remporté sa première victoire de la saison aux dépens de Brest (4-2). Claude Puel regrette toutefois les deux buts encaissés par son équipe.Claude Puel (entraîneur de Nice) : «Il était important de valider avec une victoire un début de saison encourageant au niveau du jeu. C'est fait, c'est bien. Mais l'objectif est de continuer à prendre des points. Notre première mi-temps a été difficile parce que Brest oppose un groupe compact avec des lignes resserrées et une grande discipline. A la pause, j'ai insisté sur la nécessité de faire sortir la défense adverse et de trouver d'autres arguments, comme des frappes de loin. Le fait d'ouvrir la marque d'entrée nous a permis de mettre beaucoup de pression sur Brest. J'aurais aimé qu'à 3-0 nous restions plus concentrés. Je regrette les deux buts encaissés».Landry Chauvin (entraîneur de Brest) : «Cette défaite n'a rien à voir avec le 4-0 de Saint-Etienne. Paradoxalement, nous sommes en progrès en déplacement dans les intentions de jeu mais nous avons fait preuve de trop de largesses en seconde période. Quand en face, il y a des joueurs du talent et du vécu de Meriem, on n'a pas le droit de laisser des espaces. Je n'aime pas l'expression, mais il faut être plus guerrier sur le terrain. En première mi-temps, les deux équipes étaient très proches et on se demandait même comment Nice allait marquer. On peut prendre un but, deux mais il faut savoir dire stop. Quelque part, nous avons remis notre adversaire en selle. Nous devons trouver l'équilibre entre la volonté d'aller de l'avant et de bien défendre». (Avec AFP)