Mise à jour : dimanche 16 septembre 2012 01:55 | Par l’équipe, l’équipe

Puel : «C'est fait, c'est bien, mais...»



Grâce à quatre réalisations de Meriem, Pejcinovic, Bauthéac et Eysseric, Nice a remporté sa première victoire de la saison aux dépens de Brest (4-2). Claude Puel regrette toutefois les deux buts encaissés par son équipe.Claude Puel (entraîneur de Nice) : «Il était important de valider avec une victoire un début de saison encourageant au niveau du jeu. C'est fait, c'est bien. Mais l'objectif est de continuer à prendre des points. Notre première mi-temps a été difficile parce que Brest oppose un groupe compact avec des lignes resserrées et une grande discipline. A la pause, j'ai insisté sur la nécessité de faire sortir la défense adverse et de trouver d'autres arguments, comme des frappes de loin. Le fait d'ouvrir la marque d'entrée nous a permis de mettre beaucoup de pression sur Brest. J'aurais aimé qu'à 3-0 nous restions plus concentrés. Je regrette les deux buts encaissés».Landry Chauvin (entraîneur de Brest) : «Cette défaite n'a rien à voir avec le 4-0 de Saint-Etienne. Paradoxalement, nous sommes en progrès en déplacement dans les intentions de jeu mais nous avons fait preuve de trop de largesses en seconde période. Quand en face, il y a des joueurs du talent et du vécu de Meriem, on n'a pas le droit de laisser des espaces. Je n'aime pas l'expression, mais il faut être plus guerrier sur le terrain. En première mi-temps, les deux équipes étaient très proches et on se demandait même comment Nice allait marquer. On peut prendre un but, deux mais il faut savoir dire stop. Quelque part, nous avons remis notre adversaire en selle. Nous devons trouver l'équilibre entre la volonté d'aller de l'avant et de bien défendre». (Avec AFP)

Dernières actualités

  • 25/07/2014 09:15 - l’Equipe

    Après plusieurs jours de réflexion, Mathieu Valbuena a décliné tard jeudi soir la proposition du club russe. Le milieu offensif de l'Olympique de Marseille rêve toujours d'Espagne et a en mains une of...

  • 25/07/2014 13:14 - l’Equipe

    Licencié par Monaco à la fin de la saison, Claudio Ranieri a été nommé vendredi sélectionneur de la Grèce.

  • 25/07/2014 08:13 - l’Equipe

    Il ne manquait plus que l'aval de la Fédération. L'arrivée du spray pour coup franc sur les terrains français a été officialisée jeudi par le comité exécutif de la FFF. Noël Le Graët, son président, a...

  • 25/07/2014 08:58 - l’Equipe

    Le jeune Français Wilhem Belocian (19 ans) est devenu vendredi, à Eugene (Etats-Unis), champion du monde juniors du 110m haies en décrochant au passage un nouveau record du monde : 12"99 ! Il est le p...

  • 24/07/2014 21:39 - l’Equipe

    Suite à l'annonce de la délocalisation du match OM-Montpellier au stade de la Mosson, Jean-Claude Gaudin, le Maire de Marseille, a proposé d'appliquer au Vélodrome «les conditions de mise à dispositio...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Puel : «C'est fait, c'est bien, mais...»l’équipel’équipe2012-09-15T23:51:002012-09-15T23:55:00Grâce à quatre réalisations de Meriem, Pejcinovic, Bauthéac et Eysseric, Nice a remporté sa première victoire de la saison aux dépens de Brest (4-2). Claude Puel regrette toutefois les deux buts encaissés par son équipe.Claude Puel (entraîneur de Nice) : «Il était important de valider avec une victoire un début de saison encourageant au niveau du jeu. C'est fait, c'est bien. Mais l'objectif est de continuer à prendre des points. Notre première mi-temps a été difficile parce que Brest oppose un groupe compact avec des lignes resserrées et une grande discipline. A la pause, j'ai insisté sur la nécessité de faire sortir la défense adverse et de trouver d'autres arguments, comme des frappes de loin. Le fait d'ouvrir la marque d'entrée nous a permis de mettre beaucoup de pression sur Brest. J'aurais aimé qu'à 3-0 nous restions plus concentrés. Je regrette les deux buts encaissés».Landry Chauvin (entraîneur de Brest) : «Cette défaite n'a rien à voir avec le 4-0 de Saint-Etienne. Paradoxalement, nous sommes en progrès en déplacement dans les intentions de jeu mais nous avons fait preuve de trop de largesses en seconde période. Quand en face, il y a des joueurs du talent et du vécu de Meriem, on n'a pas le droit de laisser des espaces. Je n'aime pas l'expression, mais il faut être plus guerrier sur le terrain. En première mi-temps, les deux équipes étaient très proches et on se demandait même comment Nice allait marquer. On peut prendre un but, deux mais il faut savoir dire stop. Quelque part, nous avons remis notre adversaire en selle. Nous devons trouver l'équilibre entre la volonté d'aller de l'avant et de bien défendre». (Avec AFP)