Mise à jour : vendredi 2 novembre 2012 00:40 | Par l’Équipe

Onesta : «Sa place est parmi nous»

Claude Onesta a commenté le retour en sélection de Nikola Karabatic, jeudi à Rouen. Le demi-centre des Bleus n'a pas participé à la victoire contre la Lituanie (27-18) en éliminatoires de l'Euro 2014. Mais il devrait jouer dimanche en Turquie.


Onesta : «Sa place est parmi nous»

Onesta : «Sa place est parmi nous»

Claude Onesta (sélectionneur de l'équipe de France) : «Appeler Nikola (Karabatic), ça n'a pas été lui donner un coup de main ou faire preuve de gentillesse. Je n'ai pas à le juger ni à lui demander de me jurer quoi que ce soit. Il est redevenu opérationnel donc sa place est parmi nous. Je ne vais pas m'interdire de le faire jouer. Ce soir (jeudi) il n'était pas sur le terrain car il nous avait rejoints la veille et n'était pas forcément en lien avec le reste de l'équipe. S'il jouera en Turquie ? Je le crois. Après, s'il y a des sanctions, je m'accorderai avec ces sanctions. Mathieu Grébille, avec tout le potentiel qu'on lui connaît, a été très précieux aujourd'hui mais aussi trop approximatif. On peut cependant lui accorder le droit à l'erreur.»

Didier Dinart (défenseur de l'équipe de France) : «Nous avions à coeur de tous nous retrouver. Il y a de l'amour et de la solidarité dans cette équipe. C'est un groupe qui vit très bien. L'apport des jeunes a été très bon. Mathieu Grébille a répondu à sa sélection. L'équipe de France a un avenir plus ou moins assuré. La relève est prête, ou presque prête. Moi, en ce qui me concerne, le Mondial 2013 sera peut-être ma dernière échéance. Je dois savourer chaque match et montrer le meilleur visage.»Xavier Barachet (arrière droit de l'équipe de France) : «Cela a fait plaisir de retrouver le maillot, de revoir les potes et de se raconter plein d'anecdotes. Ici à Rouen, on a eu droit à un accueil fabuleux. J'ai été très content que Nikola Karabatic revienne. Comme d'habitude, il a été super. J'ai retrouvé le Nikola Karabatic que je connais.»

Kentin Mahé (demi-centre de l'équipe de France) : «On est satisfait de la deuxième période. En première, on n'a pas su trouver la faille. La Lituanie, normalement, devait être un peu moins forte. Mais on s'est servi du jeu rapide pour faire la différence.» Joël Deplanque (président de la fédération française) : «Dès sa première sortie après les Jeux, l'équipe de France a fait un match plein de maîtrise. Et l'avoir fait devant un tel public, c'est incontestablement un réconfort. L'équipe de France était très rajeunie ce soir. Mais elle a fait le métier comme de vieux briscards.»

Dernières actualités

  • 30/07/2014 22:41 - l’Equipe

    Premier match de préparation et premier succès pour l'équipe de France à Rouen mercredi face à la Belgique (79-57). Les Bleus, maladroits pendant vingt minutes, ont pris le large au retour des vestiai...

  • 30/07/2014 20:59 - l’Equipe

    Lille a fait un grand pas vers les barrages de la Ligue des champions en s'imposant sur la pelouse du Grasshopper Zurich (2-0) mercredi soir au 3e tour préliminaire aller. Corchia et Mendes ont dessin...

  • 30/07/2014 18:31 - l’Equipe

    Rafael Nadal s'est blessé au poignet droit lors d'un entraînement à Majorque et sera forfait pour les Masters 1000 de Toronto et Cincinnati, début août.

  • 30/07/2014 21:51 - l’Equipe

    Vainqueur de ses trois premiers matches de préparation, l'OM a été accroché par Bari (D2 italienne), mercredi soir (1-1). Encore buteur, Batshuayi a égalisé en fin de partie.

  • 30/07/2014 11:32 - l’Equipe

    L'Autorité de la concurrence a décidé de suspendre l'accord conclu entre la LNR et Canal+, qui portait sur 5 saisons.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Onesta : «Sa place est parmi nous»Claude Onesta a commenté le retour en sélection de Nikola Karabatic, jeudi à Rouen. Le demi-centre des Bleus n'a pas participé à la victoire contre la Lituanie (27-18) en éliminatoires de l'Euro 2014. Mais il devrait jouer dimanche en Turquie.l’Équipe2012-11-01T22:25:002012-11-01T22:40:00Onesta : «Sa place est parmi nous»Claude Onesta (sélectionneur de l'équipe de France) : «Appeler Nikola (Karabatic), ça n'a pas été lui donner un coup de main ou faire preuve de gentillesse. Je n'ai pas à le juger ni à lui demander de me jurer quoi que ce soit. Il est redevenu opérationnel donc sa place est parmi nous. Je ne vais pas m'interdire de le faire jouer. Ce soir (jeudi) il n'était pas sur le terrain car il nous avait rejoints la veille et n'était pas forcément en lien avec le reste de l'équipe. S'il jouera en Turquie ? Je le crois. Après, s'il y a des sanctions, je m'accorderai avec ces sanctions. Mathieu Grébille, avec tout le potentiel qu'on lui connaît, a été très précieux aujourd'hui mais aussi trop approximatif. On peut cependant lui accorder le droit à l'erreur.»Didier Dinart (défenseur de l'équipe de France) : «Nous avions à coeur de tous nous retrouver. Il y a de l'amour et de la solidarité dans cette équipe. C'est un groupe qui vit très bien. L'apport des jeunes a été très bon. Mathieu Grébille a répondu à sa sélection. L'équipe de France a un avenir plus ou moins assuré. La relève est prête, ou presque prête. Moi, en ce qui me concerne, le Mondial 2013 sera peut-être ma dernière échéance. Je dois savourer chaque match et montrer le meilleur visage.»Xavier Barachet (arrière droit de l'équipe de France) : «Cela a fait plaisir de retrouver le maillot, de revoir les potes et de se raconter plein d'anecdotes. Ici à Rouen, on a eu droit à un accueil fabuleux. J'ai été très content que Nikola Karabatic revienne. Comme d'habitude, il a été super. J'ai retrouvé le Nikola Karabatic que je connais.»Kentin Mahé (demi-centre de l'équipe de France) : «On est satisfait de la deuxième période. En première, on n'a pas su trouver la faille. La Lituanie, normalement, devait être un peu moins forte. Mais on s'est servi du jeu rapide pour faire la différence.» Joël Deplanque (président de la fédération française) : «Dès sa première sortie après les Jeux, l'équipe de France a fait un match plein de maîtrise. Et l'avoir fait devant un tel public, c'est incontestablement un réconfort. L'équipe de France était très rajeunie ce soir. Mais elle a fait le métier comme de vieux briscards.»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»Onesta : «Sa place est parmi nous»