Mise à jour : mardi 2 octobre 2012 00:49 | Par l’équipe, l’équipe

Oliech encore décisif pour l'AJA



Malmené par Arles-Avignon, Auxerre (8e) s'est tout de même imposé grâce notamment à un Oliech inspiré, auteur de deux nouvelles passes décisives (2-1).A l'extérieur, Auxerre est indigent (quatre défaites en autant de matches). Mais à domicile, l'AJA fait le travail jusqu'à maintenant. Sans ces bonnes performances à l'Abbé-Deschamps, où serait le club bourguignon ? Ce n'est pas vraiment par le jeu qu'il peut espérer remonter en L1 puisque ce lundi soir, il n'a presque rien proposé mais l'a tout de même emporté face à Arles-Avignon (2-1). Sans vie en première période, Auxerre a vite sorti Ebanega pour faire entrer Segbefia.  Et il aurait pu voir Ramos être expulsé dès la 40e pour un pied très haut sur un adversaire. L'ACA, lui, a eu plusieurs grosses occasions qu'il n'a d'abord pas pu concrétiser. A la 66e, Douniama s'est par exemple présenté devant Léon mais a manqué son lob. Dix minutes plus tard, Rocchi a finalement trouvé la faille d'une frappe merveilleuse de plus de 25 mètres sous la barre.Heureusement pour elle, l'AJA possède avec Oliech un joueur capable de tout. Par deux fois, il a fait le bon choix pour ses compères de l'attaque. A la 70e, son centre a trouvé Makengo, bien aidé par le mauvais jugement de Butelle. Un quart d'heure plus tard, il a bien lancé Ntep qui n'a pas manqué son duel face au portier adverse. Auteur de six passes décisives depuis le début de la saison, il domine le classement des passeurs. Huitième, Auxerre recolle à son adversaire du soir. La L1 paraît bien loin...

Dernières actualités

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Oliech encore décisif pour l'AJAl’équipel’équipe2012-10-01T22:32:002012-10-01T22:49:00Malmené par Arles-Avignon, Auxerre (8e) s'est tout de même imposé grâce notamment à un Oliech inspiré, auteur de deux nouvelles passes décisives (2-1).A l'extérieur, Auxerre est indigent (quatre défaites en autant de matches). Mais à domicile, l'AJA fait le travail jusqu'à maintenant. Sans ces bonnes performances à l'Abbé-Deschamps, où serait le club bourguignon ? Ce n'est pas vraiment par le jeu qu'il peut espérer remonter en L1 puisque ce lundi soir, il n'a presque rien proposé mais l'a tout de même emporté face à Arles-Avignon (2-1). Sans vie en première période, Auxerre a vite sorti Ebanega pour faire entrer Segbefia.  Et il aurait pu voir Ramos être expulsé dès la 40e pour un pied très haut sur un adversaire. L'ACA, lui, a eu plusieurs grosses occasions qu'il n'a d'abord pas pu concrétiser. A la 66e, Douniama s'est par exemple présenté devant Léon mais a manqué son lob. Dix minutes plus tard, Rocchi a finalement trouvé la faille d'une frappe merveilleuse de plus de 25 mètres sous la barre.Heureusement pour elle, l'AJA possède avec Oliech un joueur capable de tout. Par deux fois, il a fait le bon choix pour ses compères de l'attaque. A la 70e, son centre a trouvé Makengo, bien aidé par le mauvais jugement de Butelle. Un quart d'heure plus tard, il a bien lancé Ntep qui n'a pas manqué son duel face au portier adverse. Auteur de six passes décisives depuis le début de la saison, il domine le classement des passeurs. Huitième, Auxerre recolle à son adversaire du soir. La L1 paraît bien loin...