Mise à jour : vendredi 2 novembre 2012 20:10 | Par l’Équipe

Objectif Top 4

Le XV de France s'est réuni en prévision des tests de novembre. Mais de Philippe Saint-André à Gaël Fickou, toutes les attentes ne sont pas les mêmes.


Objectif Top 4

Objectif Top 4

C'est le rassemblement traditionnel du XV de France, à Orly, avant de gagner le CNR de Linas-Marcoussis et de préparer les tests de novembre. Un moment où il est encore temps de plaisanter autour d'un café en attendant que tout le monde soit arrivé. Mais c'est aussi le moment où les joueurs de clubs basculent dans l'univers des sélectionnés. Pour Frédéric Michalak, c'est un refrain connu. Malgré son expérience, le Toulonnais ne compte pas jouer les grand frères pour les huit nouveaux appelés par Philippe Saint-André et son staff. Pour raison bien simple, il ne se considère pas plus expérimenté par rapport à des joueurs qui sont allé en finale de Coupe du monde. Et puis dans le rugby professionnel, l'expérience n'attend pas le nombre des années.Ce qui n'empêche pas un petit jeune comme Gaël Fickou de découvrir tout cela avec des étoiles plein les yeux. Le centre toulousain, révélation de ce premier tiers de saison, sait qu'il va devoir batailler pour rester dans le groupe qui prendra part aux tests face à l'Australie (10 novembre), l'Argentine (17 novembre) et les Samoa (24 novembre). En effet, après trois jours de stage, Philippe Saint-André se délestera de dix joueurs pour n'en garder que 23 dimanche soir.Au-delà de ces considérations, encore personnelles, pointe déjà la nature toute particulière de ces tests. Le XV de France doit viser le carton plein pour finir dans les quatre premiers du classement IRB et décrocher ainsi une place de tête série pour le Mondial 2015. Une tournée tout sauf amicale, en fin de compte.

Dernières actualités

  • 19/09/2014 12:00 - l’Equipe

    Même une partie du public de Lille juge le jeu de son équipe ennuyeux. A raison ? Son entraîneur René Girard s'en défend, même s'il semblait plus offensif avec Montpellier, qu'il retrouve ce dimanche ...

  • 19/09/2014 12:56 - l’Equipe

    Entre les attaques en règle contre son président et une image dont il ne se soucie guère, l'entraîneur argentin de l'OM Marcelo Bielsa semble aller à l'encontre des règles les plus élémentaires de com...

  • 19/09/2014 18:21 - l’Equipe

    Malgré une excellente entame de match, Jo-Wilfried Tsonga s'est incliné en quarts de finale de l'Open de Moselle face à David Goffin (1-6, 7-6 [5], 7-5), vendredi. Le Manceau restait pourtant sur troi...

  • 19/09/2014 17:07 - l’Equipe

    Lewis Hamilton (Mercedes) s'est montré le plus rapide lors des essais libres 2, devant Fernando Alonso (Ferrari) et Daniel Ricciardo (Red Bull). Nico Rosberg (Mercedes) est seulement 13e.

  • 19/09/2014 17:36 - l’Equipe

    Les deux équipiers Red Bull, Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo, ne sont pas vraiment d'accord sur la réglementation des liaisons radio, désormais programmée pour 2015. L'Australien apparaît bien pl...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Objectif Top 4Le XV de France s'est réuni en prévision des tests de novembre. Mais de Philippe Saint-André à Gaël Fickou, toutes les attentes ne sont pas les mêmes.l’Équipe2012-11-02T17:49:002012-11-02T18:10:00Objectif Top 4C'est le rassemblement traditionnel du XV de France, à Orly, avant de gagner le CNR de Linas-Marcoussis et de préparer les tests de novembre. Un moment où il est encore temps de plaisanter autour d'un café en attendant que tout le monde soit arrivé. Mais c'est aussi le moment où les joueurs de clubs basculent dans l'univers des sélectionnés. Pour Frédéric Michalak, c'est un refrain connu. Malgré son expérience, le Toulonnais ne compte pas jouer les grand frères pour les huit nouveaux appelés par Philippe Saint-André et son staff. Pour raison bien simple, il ne se considère pas plus expérimenté par rapport à des joueurs qui sont allé en finale de Coupe du monde. Et puis dans le rugby professionnel, l'expérience n'attend pas le nombre des années.Ce qui n'empêche pas un petit jeune comme Gaël Fickou de découvrir tout cela avec des étoiles plein les yeux. Le centre toulousain, révélation de ce premier tiers de saison, sait qu'il va devoir batailler pour rester dans le groupe qui prendra part aux tests face à l'Australie (10 novembre), l'Argentine (17 novembre) et les Samoa (24 novembre). En effet, après trois jours de stage, Philippe Saint-André se délestera de dix joueurs pour n'en garder que 23 dimanche soir.Au-delà de ces considérations, encore personnelles, pointe déjà la nature toute particulière de ces tests. Le XV de France doit viser le carton plein pour finir dans les quatre premiers du classement IRB et décrocher ainsi une place de tête série pour le Mondial 2015. Une tournée tout sauf amicale, en fin de compte.Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4