Mise à jour : vendredi 2 novembre 2012 20:10 | Par l’Équipe

Objectif Top 4

Le XV de France s'est réuni en prévision des tests de novembre. Mais de Philippe Saint-André à Gaël Fickou, toutes les attentes ne sont pas les mêmes.


Objectif Top 4

Objectif Top 4

C'est le rassemblement traditionnel du XV de France, à Orly, avant de gagner le CNR de Linas-Marcoussis et de préparer les tests de novembre. Un moment où il est encore temps de plaisanter autour d'un café en attendant que tout le monde soit arrivé. Mais c'est aussi le moment où les joueurs de clubs basculent dans l'univers des sélectionnés. Pour Frédéric Michalak, c'est un refrain connu. Malgré son expérience, le Toulonnais ne compte pas jouer les grand frères pour les huit nouveaux appelés par Philippe Saint-André et son staff. Pour raison bien simple, il ne se considère pas plus expérimenté par rapport à des joueurs qui sont allé en finale de Coupe du monde. Et puis dans le rugby professionnel, l'expérience n'attend pas le nombre des années.Ce qui n'empêche pas un petit jeune comme Gaël Fickou de découvrir tout cela avec des étoiles plein les yeux. Le centre toulousain, révélation de ce premier tiers de saison, sait qu'il va devoir batailler pour rester dans le groupe qui prendra part aux tests face à l'Australie (10 novembre), l'Argentine (17 novembre) et les Samoa (24 novembre). En effet, après trois jours de stage, Philippe Saint-André se délestera de dix joueurs pour n'en garder que 23 dimanche soir.Au-delà de ces considérations, encore personnelles, pointe déjà la nature toute particulière de ces tests. Le XV de France doit viser le carton plein pour finir dans les quatre premiers du classement IRB et décrocher ainsi une place de tête série pour le Mondial 2015. Une tournée tout sauf amicale, en fin de compte.

Dernières actualités

  • 23/07/2014 17:24 - l’Equipe

    Si le maillot à pois Rafal Majka a remporté une deuxième victoire sur ce Tour de France et si Vincenzo Nibali a encore accentué son avance en tête, la bonne affaire a été réalisée ce mercredi par Jean...

  • 23/07/2014 19:17 - l’Equipe

    Les épéistes français sont devenus champions du monde par équipes, ce mercredi à Kazan en Russie. En finale, Gauthier Grumier, Ulrich Robeiri et Jean-Michel Lucenay ont disposé d'une équipe Sud-coréen...

  • 23/07/2014 16:21 - l’Equipe

    Le sélectionneur des Bleus Vincent Collet, lors du retour médiatique, mercredi à l'INSEP, des champions d'Europe, a fixé à son équipe un objectif élevé pour la Coupe du monde (30 août-14 septembre en ...

  • 23/07/2014 10:11 - l’Equipe

    C'était prévisible après sa chute lors de la dixième étape du Tour : Alberto Contador, qui s'est fracturé le tibia droit, a annoncé qu'il ne pourrait pas disputer le Tour d'Espagne.

  • 23/07/2014 14:08 - l’Equipe

    Les épéistes français vont tirer la finale de l'épreuve par équipes des Championnats du monde, ce mercredi soir, à Kazan (Russie). En demi-finales, Ulrich Robeiri, Daniel Jérent, Gauthier Grumier et J...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Objectif Top 4Le XV de France s'est réuni en prévision des tests de novembre. Mais de Philippe Saint-André à Gaël Fickou, toutes les attentes ne sont pas les mêmes.l’Équipe2012-11-02T17:49:002012-11-02T18:10:00Objectif Top 4C'est le rassemblement traditionnel du XV de France, à Orly, avant de gagner le CNR de Linas-Marcoussis et de préparer les tests de novembre. Un moment où il est encore temps de plaisanter autour d'un café en attendant que tout le monde soit arrivé. Mais c'est aussi le moment où les joueurs de clubs basculent dans l'univers des sélectionnés. Pour Frédéric Michalak, c'est un refrain connu. Malgré son expérience, le Toulonnais ne compte pas jouer les grand frères pour les huit nouveaux appelés par Philippe Saint-André et son staff. Pour raison bien simple, il ne se considère pas plus expérimenté par rapport à des joueurs qui sont allé en finale de Coupe du monde. Et puis dans le rugby professionnel, l'expérience n'attend pas le nombre des années.Ce qui n'empêche pas un petit jeune comme Gaël Fickou de découvrir tout cela avec des étoiles plein les yeux. Le centre toulousain, révélation de ce premier tiers de saison, sait qu'il va devoir batailler pour rester dans le groupe qui prendra part aux tests face à l'Australie (10 novembre), l'Argentine (17 novembre) et les Samoa (24 novembre). En effet, après trois jours de stage, Philippe Saint-André se délestera de dix joueurs pour n'en garder que 23 dimanche soir.Au-delà de ces considérations, encore personnelles, pointe déjà la nature toute particulière de ces tests. Le XV de France doit viser le carton plein pour finir dans les quatre premiers du classement IRB et décrocher ainsi une place de tête série pour le Mondial 2015. Une tournée tout sauf amicale, en fin de compte.Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4