Mise à jour : vendredi 2 novembre 2012 20:10 | Par l’Équipe

Objectif Top 4

Le XV de France s'est réuni en prévision des tests de novembre. Mais de Philippe Saint-André à Gaël Fickou, toutes les attentes ne sont pas les mêmes.


Objectif Top 4

Objectif Top 4

C'est le rassemblement traditionnel du XV de France, à Orly, avant de gagner le CNR de Linas-Marcoussis et de préparer les tests de novembre. Un moment où il est encore temps de plaisanter autour d'un café en attendant que tout le monde soit arrivé. Mais c'est aussi le moment où les joueurs de clubs basculent dans l'univers des sélectionnés. Pour Frédéric Michalak, c'est un refrain connu. Malgré son expérience, le Toulonnais ne compte pas jouer les grand frères pour les huit nouveaux appelés par Philippe Saint-André et son staff. Pour raison bien simple, il ne se considère pas plus expérimenté par rapport à des joueurs qui sont allé en finale de Coupe du monde. Et puis dans le rugby professionnel, l'expérience n'attend pas le nombre des années.Ce qui n'empêche pas un petit jeune comme Gaël Fickou de découvrir tout cela avec des étoiles plein les yeux. Le centre toulousain, révélation de ce premier tiers de saison, sait qu'il va devoir batailler pour rester dans le groupe qui prendra part aux tests face à l'Australie (10 novembre), l'Argentine (17 novembre) et les Samoa (24 novembre). En effet, après trois jours de stage, Philippe Saint-André se délestera de dix joueurs pour n'en garder que 23 dimanche soir.Au-delà de ces considérations, encore personnelles, pointe déjà la nature toute particulière de ces tests. Le XV de France doit viser le carton plein pour finir dans les quatre premiers du classement IRB et décrocher ainsi une place de tête série pour le Mondial 2015. Une tournée tout sauf amicale, en fin de compte.

Dernières actualités

  • 18/04/2014 22:45 - l’Equipe

    Castres s'est imposé face à Montpellier vendredi (22-15). Le CO reste dans la course aux barrages grâce notamment à deux pénalités de Romain Teulet, pour sa dernière à Pierre-Antoine.

  • 18/04/2014 22:32 - l’Equipe

    Saint-Etienne a concédé vendredi contre Rennes (0-0) son troisième match nul consécutif. Les Verts (4es) n'ont que trois points d'avance sur Lyon (5e).

  • 18/04/2014 15:41 - l’Equipe

    Pour ses grands débuts en tant que directeur de la gestion sportive de Ferrari, vendredi à Shanghai, Marco Mattiacci a observé depuis les stands et échangé avec Kimi Räikkönen. Pendant ce temps-là, Fe...

  • 18/04/2014 20:21 - l’Equipe

    Jo-Wilfried Tsonga a «de moins en moins» réussi à gêner Roger Federer, vendredi, lors de leur quart de finale à Monte-Carlo. «Il a accéléré quand moi j'étais un peu en train de descendre», dit le Fran...

  • 18/04/2014 22:19 - l’Equipe

    Vainqueur contre Dijon (2-1), Nancy profite des faux-pas d'Angers (1-1 à Clermont) et Niort (1-2 contre Brest) pour remonter sur le podium. Nîmes bat Istres (1-0) et se replace pour le maintien.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Objectif Top 4Le XV de France s'est réuni en prévision des tests de novembre. Mais de Philippe Saint-André à Gaël Fickou, toutes les attentes ne sont pas les mêmes.l’Équipe2012-11-02T17:49:002012-11-02T18:10:00Objectif Top 4C'est le rassemblement traditionnel du XV de France, à Orly, avant de gagner le CNR de Linas-Marcoussis et de préparer les tests de novembre. Un moment où il est encore temps de plaisanter autour d'un café en attendant que tout le monde soit arrivé. Mais c'est aussi le moment où les joueurs de clubs basculent dans l'univers des sélectionnés. Pour Frédéric Michalak, c'est un refrain connu. Malgré son expérience, le Toulonnais ne compte pas jouer les grand frères pour les huit nouveaux appelés par Philippe Saint-André et son staff. Pour raison bien simple, il ne se considère pas plus expérimenté par rapport à des joueurs qui sont allé en finale de Coupe du monde. Et puis dans le rugby professionnel, l'expérience n'attend pas le nombre des années.Ce qui n'empêche pas un petit jeune comme Gaël Fickou de découvrir tout cela avec des étoiles plein les yeux. Le centre toulousain, révélation de ce premier tiers de saison, sait qu'il va devoir batailler pour rester dans le groupe qui prendra part aux tests face à l'Australie (10 novembre), l'Argentine (17 novembre) et les Samoa (24 novembre). En effet, après trois jours de stage, Philippe Saint-André se délestera de dix joueurs pour n'en garder que 23 dimanche soir.Au-delà de ces considérations, encore personnelles, pointe déjà la nature toute particulière de ces tests. Le XV de France doit viser le carton plein pour finir dans les quatre premiers du classement IRB et décrocher ainsi une place de tête série pour le Mondial 2015. Une tournée tout sauf amicale, en fin de compte.Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4Objectif Top 4