Mise à jour : mardi 4 septembre 2012 17:43 | Par l’équipe, l’équipe

L'OM vole, Paris décolle

L'Olympique de Marseille a conforté sa place de leader du Championnat en signant une quatrième victoires de suite, dimanche face à Rennes (3-1). Le Paris-SG a remporté le choc face à Lille (2-1). Et Montpellier sa première victoire de la saison. Le bilan de la 4e journée. (Par D. Mi.)


L'OM vole, Paris décolle

L'OM vole, Paris décolle

L'Olympique de Marseille a conforté sa place de leader du Championnat en signant une quatrième victoires de suite, dimanche face à Rennes (3-1). Le Paris-SG a remporté le choc face à Lille (2-1). Et Montpellier sa première victoire de la saison. Le bilan de la 4e journée. (Par D. Mi.)

Après trois matches nuls et un fond de jeu quasi inexistant, le PSG se savait attendu dimanche soir. A Lille, il a répondu de la plus belle des manières. Il a même frappé un grand coup face à un de ses concurrents pour le titre, qui n'a rien pu faire pour empêcher l'ouragan Ibrahimovic de passer. Le Suédois a été magistral. Il a inscrit un doublé et pour l'instant tous les buts parisiens, au nombre de 4. Sa technique est un régal et ses accélérations ont souvent laissé les défenseurs lillois sur place.

Porté par un Gignac qui a des jambes de feu, l'Olympique de Marseille se porte comme un charme en ce début de saison. C'est la première fois depuis 80 ans qu'il débute le Championnat avec quatre succès. Dimanche, il a fini par étouffer une équipe rennaise transparente en première période et qui a fini par craquer dans la dernière ligne droite. Malgré un effectif sur le papier qualitativement et quantitativement moins bon que la saison dernière, l'OM a trouvé d'autres ressources, comme un état d'esprit irréprochable et une sérénité retrouvée. Avec ce matelas très confortable, l'équipe d'Elie Baup peut voir venir. A voir maintenant ce que va donner sur le terrain comme en dehors le recrutement du fantasque Joey Barton.

Pierre-Emerick Aubameyang est devenu une valeur sûre de la L1. Il peut même être considéré comme l'un des meilleurs attaquants du Championnat. Si les Verts viennent d'aligner deux succès marquants de suite, ils le doivent en partie à leur Gabonais, auteur d'un doublé il y a une semaine contre Brest (4-0) et de nouveau buteur samedi à Bastia (3-0). Son entente avec Hamouma est également très prometteuse.

L'équipe de Jean-Marc Furlan traîne sa peine à la 19e place du classement avec seulement un point en quatre journées. Ce triste bilan après quatre journées ne reflète toutefois pas vraiment la réalité. Car dans le jeu, les Troyens sont très intéressants. Et samedi à Brest (1-2), ils n'auraient jamais dû perdre. Ils méritaient même de gagner grâce à un jeu précis. Mais Dernis est passé par là, ruinant les beaux efforts de l'ESTAC, qui va devoir persévérer.

Le milieu de terrain lyonnais Clément Grenier a marqué samedi contre Valenciennes (3-2) son premier but en Ligue 1, pour sa 33e apparition. Lors de ce match, Bafetimbi Gomis a inscrit, lui, le premier but sur penalty de sa carrière en L1.

Comme son club de Sochaux, lanterne rouge avec quatre défaites au compteur, Ryad Boudebouz a particulièrement mal débuté le Championnat. Samedi face à Montpellier (1-3), il a vécu une sorte de cauchemar. Une nouvelle fois pas très inspiré sur le terrain, il a été remplacé à l'heure de jeu sous les sifflets de son public, qui lui en veut vraiment. Des banderoles lui étaient destinées et apparemment aussi des insultes racistes. Un départ pour l'OM pourrait le sauver.

Dernières actualités

  • 24/04/2014 23:19 - l’Equipe

    Benfica a pris le meilleur sur la Juventus ce jeudi en demi-finale aller de la Ligue Europa (2-1). Les Italiens tenteront de renverser la vapeur dans une semaine au retour pour rejoindre la finale, qu...

  • 24/04/2014 23:24 - l’Equipe

    Maître de son sujet de bout en bout, Séville a logiquement pris le dessus face à Valence (2-0), timide et pas assez incisif. Avec cette avance, les Andalous peuvent aborder la rencontre retour à Mesta...

  • 24/04/2014 20:49 - l’Equipe

    Au lendemain de son match inquiétant contre Albert Ramos, Rafael Nadal s'est montré plus convaincant ce jeudi face à Ivan Dodig (6-3, 6-3) en huitième de finale à Barcelone.

  • 24/04/2014 22:57 - l’Equipe

    Une semaine après sa défaite contre Dunkerque, Montpellier s'est remis en selle pour la course à la Ligue des champions en allant enlever le derby à Nîmes (27-23). Nantes a également gagné.

  • 24/04/2014 21:30 - l’Equipe

    Pour sa rentrée, l'Américain Michael Phelps a réussi ce jeudi le meilleur temps des séries sur 100m papillon en 52''84.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

L'OM vole, Paris décolleL'Olympique de Marseille a conforté sa place de leader du Championnat en signant une quatrième victoires de suite, dimanche face à Rennes (3-1). Le Paris-SG a remporté le choc face à Lille (2-1). Et Montpellier sa première victoire de la saison. Le bilan de la 4e journée. (Par D. Mi.)l’équipel’équipe2012-09-03T12:40:002012-09-04T15:43:00L'OM vole, Paris décolleL'Olympique de Marseille a conforté sa place de leader du Championnat en signant une quatrième victoires de suite, dimanche face à Rennes (3-1). Le Paris-SG a remporté le choc face à Lille (2-1). Et Montpellier sa première victoire de la saison. Le bilan de la 4e journée. (Par D. Mi.)Après trois matches nuls et un fond de jeu quasi inexistant, le PSG se savait attendu dimanche soir. A Lille, il a répondu de la plus belle des manières. Il a même frappé un grand coup face à un de ses concurrents pour le titre, qui n'a rien pu faire pour empêcher l'ouragan Ibrahimovic de passer. Le Suédois a été magistral. Il a inscrit un doublé et pour l'instant tous les buts parisiens, au nombre de 4. Sa technique est un régal et ses accélérations ont souvent laissé les défenseurs lillois sur place.Porté par un Gignac qui a des jambes de feu, l'Olympique de Marseille se porte comme un charme en ce début de saison. C'est la première fois depuis 80 ans qu'il débute le Championnat avec quatre succès. Dimanche, il a fini par étouffer une équipe rennaise transparente en première période et qui a fini par craquer dans la dernière ligne droite. Malgré un effectif sur le papier qualitativement et quantitativement moins bon que la saison dernière, l'OM a trouvé d'autres ressources, comme un état d'esprit irréprochable et une sérénité retrouvée. Avec ce matelas très confortable, l'équipe d'Elie Baup peut voir venir. A voir maintenant ce que va donner sur le terrain comme en dehors le recrutement du fantasque Joey Barton.Pierre-Emerick Aubameyang est devenu une valeur sûre de la L1. Il peut même être considéré comme l'un des meilleurs attaquants du Championnat. Si les Verts viennent d'aligner deux succès marquants de suite, ils le doivent en partie à leur Gabonais, auteur d'un doublé il y a une semaine contre Brest (4-0) et de nouveau buteur samedi à Bastia (3-0). Son entente avec Hamouma est également très prometteuse.L'équipe de Jean-Marc Furlan traîne sa peine à la 19e place du classement avec seulement un point en quatre journées. Ce triste bilan après quatre journées ne reflète toutefois pas vraiment la réalité. Car dans le jeu, les Troyens sont très intéressants. Et samedi à Brest (1-2), ils n'auraient jamais dû perdre. Ils méritaient même de gagner grâce à un jeu précis. Mais Dernis est passé par là, ruinant les beaux efforts de l'ESTAC, qui va devoir persévérer.Le milieu de terrain lyonnais Clément Grenier a marqué samedi contre Valenciennes (3-2) son premier but en Ligue 1, pour sa 33e apparition. Lors de ce match, Bafetimbi Gomis a inscrit, lui, le premier but sur penalty de sa carrière en L1.Comme son club de Sochaux, lanterne rouge avec quatre défaites au compteur, Ryad Boudebouz a particulièrement mal débuté le Championnat. Samedi face à Montpellier (1-3), il a vécu une sorte de cauchemar. Une nouvelle fois pas très inspiré sur le terrain, il a été remplacé à l'heure de jeu sous les sifflets de son public, qui lui en veut vraiment. Des banderoles lui étaient destinées et apparemment aussi des insultes racistes. Un départ pour l'OM pourrait le sauver.L'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolleL'OM vole, Paris décolle