Mise à jour : lundi 17 septembre 2012 15:45 | Par l’équipe, l’équipe

L'OM, la souveraineté absolue

Si Marseille a enchaîné une cinquième victoire consécutive pour conforter sa position de leader, l'OM n'est pas la seule équipe à bien fonctionner : Lorient et Paris sont aussi lancés. Pour Lille et Montpellier en revanche, c'est déjà compliqué. Notre bilan.


L'OM, la souveraineté absolue

L'OM, la souveraineté absolue

Si Marseille a enchaîné une cinquième victoire consécutive pour conforter sa position de leader, l'OM n'est pas la seule équipe à bien fonctionner : Lorient et Paris sont aussi lancés. Pour Lille et Montpellier en revanche, c'est déjà compliqué. Notre bilan.

Il aura fallu attendre cinq journées pour voir Sochaux lancer sa saison. Après quatre défaites d'entrée, les Lionceaux ont enfin rugi de plaisir, après leur premier succès arraché à Saint-Etienne (1-0), qui restait pourtant sur deux victoires probantes.  Conséquence immédiate : les Sochaliens abandonnent la dernière place et peuvent dire un sacré merci à leur (nouveau) gardien, Simon Pouplin. Préféré à Pierrick Cros, l'ancien chômeur recruté cet été a réalisé plusieurs arrêts de grande classe.

Les semaines passent et quel que soit son adversaire, l'OM finit par le renverser. Avec de plus en plus de facilité qui plus est. Dimanche, c'est Nancy qui a subi la loi du leader en puissance de ce début de Championnat. Vainqueurs (1-0) pour la cinquième fois d'affilée, les hommes d'Elie Baup n'ont toujours pas laissé le moindre point en court de route. Même si un seul but a été marqué, par Jordan Ayew, le collectif phocéen a encore dégagé une belle impression d'ensemble, à la fois très solide et capable de faire la différence à tout moment. A tel point que maintenant, cela ne surprend plus de voir le club olympien à cette place-là. 

Un an après son début de saison déjà tonitruant avec Auxerre la saison passée, Alain Traoré récidive. Aujourd'hui à Lorient, le Burkinabé n'a rien perdu de ses qualités de buteur : pour preuve, le milieu totalise déjà quatre réalisations cette saison, dont les deux dernières inscrites dimanche à Rennes (2-1). Mais plus encore que les statistiques, le nouveau protégé de Christian Gourcuff étonne par son audace. Ses deux derniers buts marqués sont tout bonnement magnifiques, et décisifs, ce qui ne gâche rien. 

Deux semaines après sa défaite contre Paris à domicile (1-2), Lille avait l'occasion de se rattraper ce week-end à Troyes, face à un promu. Mais pour le LOSC cette année, rien ne semble facile. Car après avoir longtemps mené au score, les Nordistes ont finalement été rejoints par la nouvelle lanterne rouge du classement en toute fin de partie et contraints à partager les points (1-1). Rudi Garcia et les siens attendent du coup toujours leur deuxième succès de la saison. Le temps commence vraiment à devenir long.

Zlatan Ibrahimovic a encore marqué ce week-end. Sur un centre de Ménez, l'attaquant a inscrit son 5e but de la saison en cinq matches, vendredi contre Toulouse (2-0), permettant au PSG de s'imposer pour la première fois de la saison à domicile. Désormais seul leader du classement des buteurs, le Suédois n'est en revanche plus le seul à avoir trouvé le chemin des filets dans son équipe, puisque Javier Pastore avait ouvert le score face au Téfécé, de même que son compteur personnel.

Aligné dans l'axe à la place du capitaine et néo-international Mapou Yanga-Mbiwa, ménagé en vue de la Ligue des champions, Daniel Congré est complètement passé au travers, vendredi lors de la nouvelle défaite de Montpellier à Reims (1-3). Impliqué sur deux buts adverses, l'ancien Toulousain n'a pas rassuré. Bien au contraire, son marquage trop lâche et sa relance imprécise ont inquiété, au point même de se poser déjà la question sur la réelle pertinence de son recrutement.

Dernières actualités

  • 18/04/2014 09:33 - l’Equipe

    En difficulté lors des libres 1 du Grand Prix de Chine, Lewis Hamilton (Mercedes) a pris le meilleur temps de la deuxième séance d'essais, vendredi à Shanghai. Fernando Alonso (Ferrari), deuxième, a c...

  • 18/04/2014 09:10 - l’Equipe

    Conscient d'être «tout prêt du titre» de champion de France après la victoire de Dunkerque à Montpellier jeudi (26-25), Baptiste Butto ne veut pas s'enflammer. «Il ne faut vraiment pas se croire arriv...

  • 17/04/2014 12:46 - l’Equipe

    Le jour de ses 29 ans, Jo-Wilfried Tsonga (n°9) s'est offert Fabio Fognini (n°10), son premier Top 15 de la saison, pour rallier les quarts de finale (5-7, 6-3, 6-0). Un Italien qui lui a fait un beau...

  • 18/04/2014 02:03 - l’Equipe

    Vainqueur de Paris-Camembert, Bryan Coquard (Europcar) va découvrir l'Amstel Gold Race dimanche et espère apprendre vite : « J'espère être acteur dans le final», explique le puncheur de 21 ans.

  • 18/04/2014 10:08 - l’Equipe

    A 42 ans, Davide Rebellin poursuit sa carrière en toute discrétion chez les Polonais de CCC Polsat. L'Italien se présentera à l'Amstel Gold Race dimanche avec de sérieuses ambitions.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

L'OM, la souveraineté absolueSi Marseille a enchaîné une cinquième victoire consécutive pour conforter sa position de leader, l'OM n'est pas la seule équipe à bien fonctionner : Lorient et Paris sont aussi lancés. Pour Lille et Montpellier en revanche, c'est déjà compliqué. Notre bilan.l’équipel’équipe2012-09-17T12:30:002012-09-17T13:45:00L'OM, la souveraineté absolueSi Marseille a enchaîné une cinquième victoire consécutive pour conforter sa position de leader, l'OM n'est pas la seule équipe à bien fonctionner : Lorient et Paris sont aussi lancés. Pour Lille et Montpellier en revanche, c'est déjà compliqué. Notre bilan.Il aura fallu attendre cinq journées pour voir Sochaux lancer sa saison. Après quatre défaites d'entrée, les Lionceaux ont enfin rugi de plaisir, après leur premier succès arraché à Saint-Etienne (1-0), qui restait pourtant sur deux victoires probantes.  Conséquence immédiate : les Sochaliens abandonnent la dernière place et peuvent dire un sacré merci à leur (nouveau) gardien, Simon Pouplin. Préféré à Pierrick Cros, l'ancien chômeur recruté cet été a réalisé plusieurs arrêts de grande classe.Les semaines passent et quel que soit son adversaire, l'OM finit par le renverser. Avec de plus en plus de facilité qui plus est. Dimanche, c'est Nancy qui a subi la loi du leader en puissance de ce début de Championnat. Vainqueurs (1-0) pour la cinquième fois d'affilée, les hommes d'Elie Baup n'ont toujours pas laissé le moindre point en court de route. Même si un seul but a été marqué, par Jordan Ayew, le collectif phocéen a encore dégagé une belle impression d'ensemble, à la fois très solide et capable de faire la différence à tout moment. A tel point que maintenant, cela ne surprend plus de voir le club olympien à cette place-là. Un an après son début de saison déjà tonitruant avec Auxerre la saison passée, Alain Traoré récidive. Aujourd'hui à Lorient, le Burkinabé n'a rien perdu de ses qualités de buteur : pour preuve, le milieu totalise déjà quatre réalisations cette saison, dont les deux dernières inscrites dimanche à Rennes (2-1). Mais plus encore que les statistiques, le nouveau protégé de Christian Gourcuff étonne par son audace. Ses deux derniers buts marqués sont tout bonnement magnifiques, et décisifs, ce qui ne gâche rien. Deux semaines après sa défaite contre Paris à domicile (1-2), Lille avait l'occasion de se rattraper ce week-end à Troyes, face à un promu. Mais pour le LOSC cette année, rien ne semble facile. Car après avoir longtemps mené au score, les Nordistes ont finalement été rejoints par la nouvelle lanterne rouge du classement en toute fin de partie et contraints à partager les points (1-1). Rudi Garcia et les siens attendent du coup toujours leur deuxième succès de la saison. Le temps commence vraiment à devenir long.Zlatan Ibrahimovic a encore marqué ce week-end. Sur un centre de Ménez, l'attaquant a inscrit son 5e but de la saison en cinq matches, vendredi contre Toulouse (2-0), permettant au PSG de s'imposer pour la première fois de la saison à domicile. Désormais seul leader du classement des buteurs, le Suédois n'est en revanche plus le seul à avoir trouvé le chemin des filets dans son équipe, puisque Javier Pastore avait ouvert le score face au Téfécé, de même que son compteur personnel.Aligné dans l'axe à la place du capitaine et néo-international Mapou Yanga-Mbiwa, ménagé en vue de la Ligue des champions, Daniel Congré est complètement passé au travers, vendredi lors de la nouvelle défaite de Montpellier à Reims (1-3). Impliqué sur deux buts adverses, l'ancien Toulousain n'a pas rassuré. Bien au contraire, son marquage trop lâche et sa relance imprécise ont inquiété, au point même de se poser déjà la question sur la réelle pertinence de son recrutement.L'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolueL'OM, la souveraineté absolue