Mise à jour : lundi 29 octobre 2012 18:20 | Par l’équipe, l’équipe

Lisandro :«Je peux faire mieux»



Libéré par son but devant Bilbao la semaine dernière (2-1), l'Argentin est apparu détendu et souriant, ce lundi, maniant même, de sa petite voix douce, l'humour en français qu'il a utilisé pour la première fois en conférence de presse. Claude Puel et le match à NicePour cette nouvelle campagne de Coupe de la Ligue - l'OL était finaliste l'an dernier -  l'Argentin retrouve, mercredi, son ancien entraîneur qui l'avait fait venir de Porto. « Avec Claude, j'ai toujours eu une bonne relation entraîneur-joueur. Je n'oublie pas que c'est grâce à lui que je suis à Lyon et je suis content d'être là. Je n'ai rien contre lui et je lui souhaite le meilleur dans son aventure à Nice... sauf mercredi bien sûr ! Nice sera très motivé pour se qualifier, nous aussi. On va jouer cette compétition à fond, comme l'année dernière ! »Le parcours de ce nouvel OLMalgré le départ imposé de plusieurs cadres, Lyon est en haut du tableau et déjà presque qualifié en Ligue Europa. « C'est un très bon parcours. L'équipe joue bien, se procure beaucoup d'occasions de but et réalise de belles choses. Je suis surpris positivement par le rendement de l'effectif. Je crois qu'on peut embêter un peu le PSG. Si cette année, c'est difficile, ce sera encore pire à l'avenir. On fait notre saison, on verra à la fin. Si l'OL vend deux joueurs comme Jean-Michel Aulas le projette cet hiver ? Cela dépend quels joueurs (sourire). Je ne suis pas inquiet pour le moment. Quant à mon bilan personnel, il est bon même si je peux faire encore mieux.»Son poste et la priorité accordée à l'équipePositionné à gauche pour laisser Gomis jouer dans l'axe, Lisandro confirme sa frustration de ne pas être plus près du but. Mais il accepte la décision de Garde. « Comme n'importe quel attaquant, j'aime bien dribbler, prendre des risques, frapper et marquer. Quand je suis loin du but et que je ne frappe pas, c'est frustrant, bien sûr. Cela fait trois ans que cela dure ! Mais à partir du moment où le mercato est fermé et que je décide de rester, la priorité, c'est l'équipe. Rémi (Garde) pense que pour son équilibre je dois jouer à gauche. J'accepte sa décision et j'essaie de m'adapte à ce qu'il veut. C'est lui le patron. Il n'y a pas à me convaincre. Je suis là pour aider l'équipe. »Son avenir et le fameux « contrat moral »Cet été, des rumeurs ont évoqué un départ vers la Fiorentina. Pour Jean-Michel Aulas, à l'inverse, un contrat moral le lie avec Lisandro pour une prolongation de son bail. « Ce dont parle le président est faux : je n'ai pas discuté de prolongation avec l'OL depuis longtemps. Je suis très bien à Lyon, où j'ai encore un an et demi de contrat. Même si je suis tombé d'accord avec la Fiorentina (il ironise), je n'ai jamais eu envie de partir. Les journaux italiens parlent de cela mais je n'ai jamais eu un appel de la Fiorentina ou d'un représentant de ce club. Et je ne crois pas que l'OL en a eu. »

Dernières actualités

  • 24/07/2014 12:54 - l’Equipe

    L'ancien entraîneur de l'OM revient longuement sur le décès de son fils Adrien dans les colonnes de Paris-Match. Il évoque notamment comment il a envisagé de le suivre.

  • 24/07/2014 11:23 - l’Equipe

    Bradley Wiggins, qui n'a pas été retenu par la formation Sky pour le Tour de France, participera aux Jeux du Commonwealth. Le Britannique ne court pas après la gloire. Elle lui a même fait du mal, com...

  • 24/07/2014 10:38 - l’Equipe

    Insuffisamment remis de sa blessure au genou, Kevin Seraphin n'a pas obtenu le feu vert des Wizards pour participer à la Coupe du monde avec l'équipe de France. Ian Mahinmi le remplace.

  • 24/07/2014 08:31 - l’Equipe

    Andy Murray devrait annoncer sous peu qu'il va continuer à travailler avec Amélie Mauresmo, après une période d'essai lors de la saison sur gazon, qu'il aurait donc jugée concluante.

  • 23/07/2014 20:34 - l’Equipe

    De l'Américaine Shelley Verses, pionnière dans le Tour de France 1986, à Sophie Chavanel, masseuse de Thibaut Pinot, comment les femmes se sont-elles fait une place dans le monde des soigneurs ?

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Lisandro :«Je peux faire mieux»l’équipel’équipe2012-10-29T16:19:002012-10-29T16:20:00Libéré par son but devant Bilbao la semaine dernière (2-1), l'Argentin est apparu détendu et souriant, ce lundi, maniant même, de sa petite voix douce, l'humour en français qu'il a utilisé pour la première fois en conférence de presse. Claude Puel et le match à NicePour cette nouvelle campagne de Coupe de la Ligue - l'OL était finaliste l'an dernier -  l'Argentin retrouve, mercredi, son ancien entraîneur qui l'avait fait venir de Porto. « Avec Claude, j'ai toujours eu une bonne relation entraîneur-joueur. Je n'oublie pas que c'est grâce à lui que je suis à Lyon et je suis content d'être là. Je n'ai rien contre lui et je lui souhaite le meilleur dans son aventure à Nice... sauf mercredi bien sûr ! Nice sera très motivé pour se qualifier, nous aussi. On va jouer cette compétition à fond, comme l'année dernière ! »Le parcours de ce nouvel OLMalgré le départ imposé de plusieurs cadres, Lyon est en haut du tableau et déjà presque qualifié en Ligue Europa. « C'est un très bon parcours. L'équipe joue bien, se procure beaucoup d'occasions de but et réalise de belles choses. Je suis surpris positivement par le rendement de l'effectif. Je crois qu'on peut embêter un peu le PSG. Si cette année, c'est difficile, ce sera encore pire à l'avenir. On fait notre saison, on verra à la fin. Si l'OL vend deux joueurs comme Jean-Michel Aulas le projette cet hiver ? Cela dépend quels joueurs (sourire). Je ne suis pas inquiet pour le moment. Quant à mon bilan personnel, il est bon même si je peux faire encore mieux.»Son poste et la priorité accordée à l'équipePositionné à gauche pour laisser Gomis jouer dans l'axe, Lisandro confirme sa frustration de ne pas être plus près du but. Mais il accepte la décision de Garde. « Comme n'importe quel attaquant, j'aime bien dribbler, prendre des risques, frapper et marquer. Quand je suis loin du but et que je ne frappe pas, c'est frustrant, bien sûr. Cela fait trois ans que cela dure ! Mais à partir du moment où le mercato est fermé et que je décide de rester, la priorité, c'est l'équipe. Rémi (Garde) pense que pour son équilibre je dois jouer à gauche. J'accepte sa décision et j'essaie de m'adapte à ce qu'il veut. C'est lui le patron. Il n'y a pas à me convaincre. Je suis là pour aider l'équipe. »Son avenir et le fameux « contrat moral »Cet été, des rumeurs ont évoqué un départ vers la Fiorentina. Pour Jean-Michel Aulas, à l'inverse, un contrat moral le lie avec Lisandro pour une prolongation de son bail. « Ce dont parle le président est faux : je n'ai pas discuté de prolongation avec l'OL depuis longtemps. Je suis très bien à Lyon, où j'ai encore un an et demi de contrat. Même si je suis tombé d'accord avec la Fiorentina (il ironise), je n'ai jamais eu envie de partir. Les journaux italiens parlent de cela mais je n'ai jamais eu un appel de la Fiorentina ou d'un représentant de ce club. Et je ne crois pas que l'OL en a eu. »