Mise à jour : samedi 13 octobre 2012 05:37 | Par l’équipe, l’équipe

L'Espagne se met en jambes

Pour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.


L'Espagne se met en jambes

L'Espagne se met en jambes

Pour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.

Ce n'était pas un match amical. Mais l'Espagne a quand même vécu une soirée aux allures de balade, vendredi, bien loin des "tourments" de son premier match dans ces éliminatoires au Mondial 2014. Le mois dernier, la Roja avait dû attendre les derniers instants du match pour s'imposer en Géorgie (1-0, but de Soldado, 86e). Ce vendredi, le but rapide de Jordi Alba (12e) a dessiné les contours d'une victoire tranquille en Biélorussie (4-0). Passeur décisif sur l'ouverture du score de son coéquipier au Barça, Pedro a ensuite inscrit un triplé (21e, 69e, 72e). Il a ainsi concrétisé la domination espagnole ; le tenant du titre mondial a mis le pied sur le ballon.Une nouvelle fois, la Roja a joué sans véritable attaquant de pointe. Cela ne lui a donc pas posé de problème. Fabregas, pointe la plus haute du trident offensif, a offert à Pedro l'un de ses buts. Entré pour le dernier quart d'heure, David Villa a trouvé la transversale. Signe que, malgré l'ampleur du score, ce n'était pas la soirée des buteurs. Torres a, lui, regardé la rencontre depuis le banc de touche, tandis qu'Iniesta n'a fait son apparition qu'en seconde période. Les Espagnols ont des ressources. Si besoin était, ils l'ont rappelé à l'équipe de France, leur prochain adversaire, avec qui ils occupent désormais la tête du groupe I.

Dernières actualités

  • 22/07/2014 11:52 - l’Equipe

    Victorieuse de l'Allemagne (45-42), l'équipe de France est en demi-finales du fleuret masculin aux Championnats du monde de Kazan.

  • 21/07/2014 23:00 - l’Equipe

    De sa première sélection en mai 2000 à sa retraite internationale annoncée lundi, Steven Gerrard a cumulé 114 sélections. Parmi les meilleurs milieux de terrain de l'histoire du foot anglais, il fait ...

  • 22/07/2014 11:55 - l’Equipe

    Blessé lundi lors de son premier entraînement avec la Juventus, Alvaro Morata va être éloigné des terrains pendant 50 jours minimum. L'attaquant espagnol, transféré du Real Madrid en échange de 20 mil...

  • 22/07/2014 08:15 - l’Equipe

    Donald Sterling a rencontré lundi Steve Ballmer, futur acquéreur des Los Angeles Clippers, pour essayer d'augmenter le montant de la vente.

  • 21/07/2014 21:24 - l’Equipe

    Après les Vosges et les Alpes, le peloton attaque mardi les Pyrénées pour trois jours de haute montagne qui vont animer la lutte pour le podium : un final en montée-descente, une étape nerveuse et san...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

L'Espagne se met en jambesPour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.l’équipel’équipe2012-10-12T22:13:002012-10-13T03:37:00L'Espagne se met en jambesPour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.Ce n'était pas un match amical. Mais l'Espagne a quand même vécu une soirée aux allures de balade, vendredi, bien loin des "tourments" de son premier match dans ces éliminatoires au Mondial 2014. Le mois dernier, la Roja avait dû attendre les derniers instants du match pour s'imposer en Géorgie (1-0, but de Soldado, 86e). Ce vendredi, le but rapide de Jordi Alba (12e) a dessiné les contours d'une victoire tranquille en Biélorussie (4-0). Passeur décisif sur l'ouverture du score de son coéquipier au Barça, Pedro a ensuite inscrit un triplé (21e, 69e, 72e). Il a ainsi concrétisé la domination espagnole ; le tenant du titre mondial a mis le pied sur le ballon.Une nouvelle fois, la Roja a joué sans véritable attaquant de pointe. Cela ne lui a donc pas posé de problème. Fabregas, pointe la plus haute du trident offensif, a offert à Pedro l'un de ses buts. Entré pour le dernier quart d'heure, David Villa a trouvé la transversale. Signe que, malgré l'ampleur du score, ce n'était pas la soirée des buteurs. Torres a, lui, regardé la rencontre depuis le banc de touche, tandis qu'Iniesta n'a fait son apparition qu'en seconde période. Les Espagnols ont des ressources. Si besoin était, ils l'ont rappelé à l'équipe de France, leur prochain adversaire, avec qui ils occupent désormais la tête du groupe I.L'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambes