Mise à jour : samedi 13 octobre 2012 05:37 | Par l’équipe, l’équipe

L'Espagne se met en jambes

Pour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.


L'Espagne se met en jambes

L'Espagne se met en jambes

Pour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.

Ce n'était pas un match amical. Mais l'Espagne a quand même vécu une soirée aux allures de balade, vendredi, bien loin des "tourments" de son premier match dans ces éliminatoires au Mondial 2014. Le mois dernier, la Roja avait dû attendre les derniers instants du match pour s'imposer en Géorgie (1-0, but de Soldado, 86e). Ce vendredi, le but rapide de Jordi Alba (12e) a dessiné les contours d'une victoire tranquille en Biélorussie (4-0). Passeur décisif sur l'ouverture du score de son coéquipier au Barça, Pedro a ensuite inscrit un triplé (21e, 69e, 72e). Il a ainsi concrétisé la domination espagnole ; le tenant du titre mondial a mis le pied sur le ballon.Une nouvelle fois, la Roja a joué sans véritable attaquant de pointe. Cela ne lui a donc pas posé de problème. Fabregas, pointe la plus haute du trident offensif, a offert à Pedro l'un de ses buts. Entré pour le dernier quart d'heure, David Villa a trouvé la transversale. Signe que, malgré l'ampleur du score, ce n'était pas la soirée des buteurs. Torres a, lui, regardé la rencontre depuis le banc de touche, tandis qu'Iniesta n'a fait son apparition qu'en seconde période. Les Espagnols ont des ressources. Si besoin était, ils l'ont rappelé à l'équipe de France, leur prochain adversaire, avec qui ils occupent désormais la tête du groupe I.

Dernières actualités

  • 01/09/2014 02:05 - l’Equipe

    Gilles Simon était évidemment ravi d'avoir réussi à faire tomber le mur David Ferrer. Il était également soulagé de ne pas encore perdre au 3e tour en Grand Chelem, et sait ce qui l'attend face au Cro...

  • 01/09/2014 02:33 - l’Equipe

    Après le succès face à St-Etienne (5-0) dimanche soir, les joueurs du PSG étaient tous d'accord pour dire que leur saison était enfin lancée. Surtout avec un Ibrahimovic à ce niveau-là...

  • 01/09/2014 07:48 - l’Equipe

    Richard Gasquet, battu par Gaël Monfils au troisième tour, dimanche, voit son compatriote en finale de cet US Open. «La Monf'», lui, sait que ce sera très dur face à Grigor Dimitrov, en huitièmes de f...

  • 01/09/2014 02:15 - l’Equipe

    Caroline Wozniacki était rayonnante après sa victoire sur Maria Sharapova en huitièmes (6-4, 2-6, 6-2). La Danoise voit la lumière au bout du tunnel.

  • 31/08/2014 19:11 - l’Equipe

    Pour le capitaine Boris Diaw, les deux premiers matches des Bleus dans la Coupe du monde, notamment la victoire sur la Serbie dimanche (74-73), ont permis de donner «un modèle de jeu» à l'équipe de Fr...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

L'Espagne se met en jambesPour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.l’équipel’équipe2012-10-12T22:13:002012-10-13T03:37:00L'Espagne se met en jambesPour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.Ce n'était pas un match amical. Mais l'Espagne a quand même vécu une soirée aux allures de balade, vendredi, bien loin des "tourments" de son premier match dans ces éliminatoires au Mondial 2014. Le mois dernier, la Roja avait dû attendre les derniers instants du match pour s'imposer en Géorgie (1-0, but de Soldado, 86e). Ce vendredi, le but rapide de Jordi Alba (12e) a dessiné les contours d'une victoire tranquille en Biélorussie (4-0). Passeur décisif sur l'ouverture du score de son coéquipier au Barça, Pedro a ensuite inscrit un triplé (21e, 69e, 72e). Il a ainsi concrétisé la domination espagnole ; le tenant du titre mondial a mis le pied sur le ballon.Une nouvelle fois, la Roja a joué sans véritable attaquant de pointe. Cela ne lui a donc pas posé de problème. Fabregas, pointe la plus haute du trident offensif, a offert à Pedro l'un de ses buts. Entré pour le dernier quart d'heure, David Villa a trouvé la transversale. Signe que, malgré l'ampleur du score, ce n'était pas la soirée des buteurs. Torres a, lui, regardé la rencontre depuis le banc de touche, tandis qu'Iniesta n'a fait son apparition qu'en seconde période. Les Espagnols ont des ressources. Si besoin était, ils l'ont rappelé à l'équipe de France, leur prochain adversaire, avec qui ils occupent désormais la tête du groupe I.L'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambes