Mise à jour : samedi 13 octobre 2012 05:37 | Par l’équipe, l’équipe

L'Espagne se met en jambes

Pour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.


L'Espagne se met en jambes

L'Espagne se met en jambes

Pour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.

Ce n'était pas un match amical. Mais l'Espagne a quand même vécu une soirée aux allures de balade, vendredi, bien loin des "tourments" de son premier match dans ces éliminatoires au Mondial 2014. Le mois dernier, la Roja avait dû attendre les derniers instants du match pour s'imposer en Géorgie (1-0, but de Soldado, 86e). Ce vendredi, le but rapide de Jordi Alba (12e) a dessiné les contours d'une victoire tranquille en Biélorussie (4-0). Passeur décisif sur l'ouverture du score de son coéquipier au Barça, Pedro a ensuite inscrit un triplé (21e, 69e, 72e). Il a ainsi concrétisé la domination espagnole ; le tenant du titre mondial a mis le pied sur le ballon.Une nouvelle fois, la Roja a joué sans véritable attaquant de pointe. Cela ne lui a donc pas posé de problème. Fabregas, pointe la plus haute du trident offensif, a offert à Pedro l'un de ses buts. Entré pour le dernier quart d'heure, David Villa a trouvé la transversale. Signe que, malgré l'ampleur du score, ce n'était pas la soirée des buteurs. Torres a, lui, regardé la rencontre depuis le banc de touche, tandis qu'Iniesta n'a fait son apparition qu'en seconde période. Les Espagnols ont des ressources. Si besoin était, ils l'ont rappelé à l'équipe de France, leur prochain adversaire, avec qui ils occupent désormais la tête du groupe I.

Dernières actualités

  • 21/08/2014 07:30 - l’Equipe

    Depuis les départs de Gomis et Briand, plusieurs jeunes lyonnais prétendent à une place de titulaire aux côtés d'Alexandre Lacazette. Le mieux placé est Mohamed Yattara, qui devrait débuter le barrage...

  • 21/08/2014 09:30 - l’Equipe

    Deuxième du dernier Championnat de Roumanie, le FC Astra Giurgiu, qui se déplace à Lyon jeudi (20h30) lors du barrage aller de la Ligue Europa, compte dans ses rangs trois joueurs français : Elliot Gr...

  • 21/08/2014 17:23 - l’Equipe

    Giannelli Imbula réussit un bon début de saison avec l'OM de Bielsa qui lui a donné des responsabilités dans l'entrejeu.

  • 21/08/2014 08:15 - l’Equipe

    Seulement quatre jours après la fin des Championnats d'Europe, la Ligue de Diamant reprend ce jeudi à Stockholm. L'occasion pour des médaillés comme Lavillenie, Lesueur ou Billaud de garder le rythme....

  • 21/08/2014 08:32 - l’Equipe

    La commission de discipline de la Ligue devrait suspendre Brandao à titre conservatoire ce jeudi soir. Et l'entendre mi-septembre sur son coup de tête à Thiago Motta.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

L'Espagne se met en jambesPour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.l’équipel’équipe2012-10-12T22:13:002012-10-13T03:37:00L'Espagne se met en jambesPour son deuxième match des éliminatoires au Mondial 2014, l'Espagne est allée écraser la Biélorussie (4-0), vendredi. Pedro a inscrit un triplé. La Roja est à égalité avec les Bleus avant leur duel, mardi à Madrid.Ce n'était pas un match amical. Mais l'Espagne a quand même vécu une soirée aux allures de balade, vendredi, bien loin des "tourments" de son premier match dans ces éliminatoires au Mondial 2014. Le mois dernier, la Roja avait dû attendre les derniers instants du match pour s'imposer en Géorgie (1-0, but de Soldado, 86e). Ce vendredi, le but rapide de Jordi Alba (12e) a dessiné les contours d'une victoire tranquille en Biélorussie (4-0). Passeur décisif sur l'ouverture du score de son coéquipier au Barça, Pedro a ensuite inscrit un triplé (21e, 69e, 72e). Il a ainsi concrétisé la domination espagnole ; le tenant du titre mondial a mis le pied sur le ballon.Une nouvelle fois, la Roja a joué sans véritable attaquant de pointe. Cela ne lui a donc pas posé de problème. Fabregas, pointe la plus haute du trident offensif, a offert à Pedro l'un de ses buts. Entré pour le dernier quart d'heure, David Villa a trouvé la transversale. Signe que, malgré l'ampleur du score, ce n'était pas la soirée des buteurs. Torres a, lui, regardé la rencontre depuis le banc de touche, tandis qu'Iniesta n'a fait son apparition qu'en seconde période. Les Espagnols ont des ressources. Si besoin était, ils l'ont rappelé à l'équipe de France, leur prochain adversaire, avec qui ils occupent désormais la tête du groupe I.L'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambesL'Espagne se met en jambes