Mise à jour : jeudi 25 octobre 2012 01:20 | Par l’équipe, l’équipe

Le Real et City tombent



Le Real Madrid à Dortmund (2-1) et Manchester City à Amsterdam (3-1) ont été battus dans un groupe D où rien n'est joué. La situation se complique néanmoins sérieusement pour les Anglais, bon derniers.Le groupe de la mort porte bien son nom. Après trois journées, tout le monde peut se qualifier, tout le monde peut être éliminé. Le Real, Manchester City ,Dortmund, et l'Ajax ont désormais trois rencontres pour assurer une place en huitièmes de finale et la bataille sera âpre, d'autant que les deux derniers n'ont pas l'intention de se laisser faire. Honneur aux Allemands qui se sont donc offerts le Real (2-1) et s'emparent même de la tête du groupe D. Inquiétant en Bundesliga, le Champion d'Allemagne retrouve des couleurs sur la scène européenne, bien aidé par le retour de Mario Götze à l'animation. Après une entame délicate, les troupes de Jurgen Klopp ont relevé la tête et ouvert par le score par Lewandowski (1-0, 36e) suite à une relance catastrophique de Pepe. Mais le buteur polonais n'était pas encore remis de ses émotions que Ronaldo s'en allait tromper Weidenfeller sur un service parfait de Modric (1-1, 38e). Pas suffisant néanmoins pour casser le moral du Borussia, qui a repris sa marche en avant au retour des vestiaires. Deux arrêts de Casillas (50e et 51e) ont repoussé le deuxième but des locaux, qui est arrivé un peu plus tard sur une volée de Schmelzer (2-1, 64e). Entretemps, Di Maria a trop croisé son tir face au portier allemand (1-1, 55e). Derrière, la réaction des Madrilènes n'a jamais eu lieu, comme si cette défaite ne semblait pas si lourde de conséquences, puisque ils ont déjà remporté leurs deux premiers matches. City n'a plus le droit à l'erreurSi pour le Real, rien n'est remis en cause par cet échec à Dortmund, la situation est beaucoup plus compromise pour Manchester City. Le champion d'Angleterre est lui aussi tombé à Amsterdam face à l'Ajax (3-1) et n'a qu'un petit point au compteur avant d'attaquer les matches retours. Un sans-faute sera indispensable aux hommes de Roberto Mancini pour rejoindre les huitièmes, chose qu'ils n'avaient déjà pas réussi à faire l'an dernier dans un groupe également très relevé (Bayern Munich, Naples et Villareal). Tout a pourtant très bien commencé pour les Citizens avec un but de Samir Nasri (1-0, 21e), qui a trompé Vermeer après un excellent travail de Barry. Mais le but du Français ne reflétait pas vraiment la physionomie de la rencontre, comme la suite en a témoigné. De Jong a d'abord eu la très bonne idée d'égaliser juste avant la pause (1-1, 44e) avant que  Moisander (2-1, 57e) et Eriksen (3-1, 67e) n'assomment les Anglais. Agüero (46e), Dzeko (70e et 72e) et Nasri (76e) ont bien tenté de rétablir la situation, en vain. Avec cette défaite d'une logique implacable tant les Hollandais y ont mis du coeur, les coéquipiers de Kompany récupèrent donc la dernière place. Les champions des Pays-Bas en titre ont, eux, de quoi rêver mais, comme pour toutes les autres équipes de ce groupe des champions, la tâche sera forcément ardue.

Dernières actualités

  • 24/04/2014 23:19 - l’Equipe

    Benfica a pris le meilleur sur la Juventus ce jeudi en demi-finale aller de la Ligue Europa (2-1). Les Italiens tenteront de renverser la vapeur dans une semaine au retour pour rejoindre la finale, qu...

  • 24/04/2014 23:24 - l’Equipe

    Maître de son sujet de bout en bout, Séville a logiquement pris le dessus face à Valence (2-0), timide et pas assez incisif. Avec cette avance, les Andalous peuvent aborder la rencontre retour à Mesta...

  • 24/04/2014 20:49 - l’Equipe

    Au lendemain de son match inquiétant contre Albert Ramos, Rafael Nadal s'est montré plus convaincant ce jeudi face à Ivan Dodig (6-3, 6-3) en huitième de finale à Barcelone.

  • 24/04/2014 22:57 - l’Equipe

    Une semaine après sa défaite contre Dunkerque, Montpellier s'est remis en selle pour la course à la Ligue des champions en allant enlever le derby à Nîmes (27-23). Nantes a également gagné.

  • 24/04/2014 21:30 - l’Equipe

    Pour sa rentrée, l'Américain Michael Phelps a réussi ce jeudi le meilleur temps des séries sur 100m papillon en 52''84.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Le Real et City tombentl’équipel’équipe2012-10-24T23:10:002012-10-24T23:20:00Le Real Madrid à Dortmund (2-1) et Manchester City à Amsterdam (3-1) ont été battus dans un groupe D où rien n'est joué. La situation se complique néanmoins sérieusement pour les Anglais, bon derniers.Le groupe de la mort porte bien son nom. Après trois journées, tout le monde peut se qualifier, tout le monde peut être éliminé. Le Real, Manchester City ,Dortmund, et l'Ajax ont désormais trois rencontres pour assurer une place en huitièmes de finale et la bataille sera âpre, d'autant que les deux derniers n'ont pas l'intention de se laisser faire. Honneur aux Allemands qui se sont donc offerts le Real (2-1) et s'emparent même de la tête du groupe D. Inquiétant en Bundesliga, le Champion d'Allemagne retrouve des couleurs sur la scène européenne, bien aidé par le retour de Mario Götze à l'animation. Après une entame délicate, les troupes de Jurgen Klopp ont relevé la tête et ouvert par le score par Lewandowski (1-0, 36e) suite à une relance catastrophique de Pepe. Mais le buteur polonais n'était pas encore remis de ses émotions que Ronaldo s'en allait tromper Weidenfeller sur un service parfait de Modric (1-1, 38e). Pas suffisant néanmoins pour casser le moral du Borussia, qui a repris sa marche en avant au retour des vestiaires. Deux arrêts de Casillas (50e et 51e) ont repoussé le deuxième but des locaux, qui est arrivé un peu plus tard sur une volée de Schmelzer (2-1, 64e). Entretemps, Di Maria a trop croisé son tir face au portier allemand (1-1, 55e). Derrière, la réaction des Madrilènes n'a jamais eu lieu, comme si cette défaite ne semblait pas si lourde de conséquences, puisque ils ont déjà remporté leurs deux premiers matches. City n'a plus le droit à l'erreurSi pour le Real, rien n'est remis en cause par cet échec à Dortmund, la situation est beaucoup plus compromise pour Manchester City. Le champion d'Angleterre est lui aussi tombé à Amsterdam face à l'Ajax (3-1) et n'a qu'un petit point au compteur avant d'attaquer les matches retours. Un sans-faute sera indispensable aux hommes de Roberto Mancini pour rejoindre les huitièmes, chose qu'ils n'avaient déjà pas réussi à faire l'an dernier dans un groupe également très relevé (Bayern Munich, Naples et Villareal). Tout a pourtant très bien commencé pour les Citizens avec un but de Samir Nasri (1-0, 21e), qui a trompé Vermeer après un excellent travail de Barry. Mais le but du Français ne reflétait pas vraiment la physionomie de la rencontre, comme la suite en a témoigné. De Jong a d'abord eu la très bonne idée d'égaliser juste avant la pause (1-1, 44e) avant que  Moisander (2-1, 57e) et Eriksen (3-1, 67e) n'assomment les Anglais. Agüero (46e), Dzeko (70e et 72e) et Nasri (76e) ont bien tenté de rétablir la situation, en vain. Avec cette défaite d'une logique implacable tant les Hollandais y ont mis du coeur, les coéquipiers de Kompany récupèrent donc la dernière place. Les champions des Pays-Bas en titre ont, eux, de quoi rêver mais, comme pour toutes les autres équipes de ce groupe des champions, la tâche sera forcément ardue.