Mise à jour : samedi 3 novembre 2012 00:00 | Par l’Équipe

Le Mans a souffert

Roanne monte lentement mais sûrement en puissance, sauf que cela n'a pas suffi pour s'imposer au Mans, vainqueur après prolongation (72-65) et toujours invaincu à domicile.


Le Mans a souffert

Le Mans a souffert

Sur le papier, c'était le duel entre l'un des coleaders et un mal classé. Sur le papier seulement. Renouvelé à 100% à l'intersaison, Roanne est encore très loin d'avoir un collectif au point, n'en déplaise à son sanguin entraîneur Luka Pavicevic. Mais sur sa seule puissance brute, sur des éclairs individuels, la Chorale a poussé Le Mans dans ses retranchements. Un MSB qui a semblé parfois timoré, plombé par la partie sans de JP Batista (1/11, contre 62% avant cette rencontre).Heureusement, les Sarthois ont dans leurs rangs des combattants comme Charles Kahudi, Victor Cuthbert ou Khalid El Amin. Ce dernier, grâce à des trois points plein de caractère, a permis au Mans de garder la tête au dessus de l'eau plusieurs fois en seconde mi-temps (38-40 ; 42-46 ; 56-58). Le trois points qui tue est cependant venu des mains de Cuthbert dans le dernière minute du temps réglementaire (62-62). Roanne, trop maladroit sur la ligne des lancers-francs (7/17), ne s'en est pas relevé et, suivant Pape-Philippe Amagou (2-10) et Victor Samnick (2/10) dans leur chute, n'a inscrit que trois points en prolongation (72-65).

Dernières actualités

  • 31/07/2014 12:00 - l’Equipe

    Paris déjà champion ? Ibra meilleur buteur ? Lens future lanterne rouge ? A une semaine du début du Championnat, nous aimerions savoir comment vous imaginez la saison à venir.

  • 31/07/2014 15:47 - l’Equipe

    C'est sous la pluie que les pilotes ont disputé la première spéciale, et dans ces conditions, personne n'a voulu prendre trop de risques. Et c'est Jari-Matti Latvala (VW) qui a signé le meilleur chron...

  • 31/07/2014 09:23 - l’Equipe

    Quelques jours après le Grand Prix de Hongrie, qui a encore fait naître une polémique au sein de son écurie, Toto Wolff, le patron de Mercedes, a partagé son état d'esprit avant la pause estivale, ent...

  • 31/07/2014 09:00 - l’Equipe

    La saison 2014-2015 de Ligue 2 démarre ce vendredi (20h00) et se poursuivra jusqu'à lundi. Avant de siffler le coup d'envoi, présentation des cinq favoris annoncés à la montée.

  • 31/07/2014 08:10 - l’Equipe

    Tiger Woods entame une quinzaine cruciale pour la suite de sa saison. Le Tigre joue presque à domicile dans un tournoi empoché 8 fois à Firestone. Un avantage certain pour signer les performances dont...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Le Mans a souffertRoanne monte lentement mais sûrement en puissance, sauf que cela n'a pas suffi pour s'imposer au Mans, vainqueur après prolongation (72-65) et toujours invaincu à domicile.l’Équipe2012-11-02T21:25:002012-11-02T22:00:00Le Mans a souffertSur le papier, c'était le duel entre l'un des coleaders et un mal classé. Sur le papier seulement. Renouvelé à 100% à l'intersaison, Roanne est encore très loin d'avoir un collectif au point, n'en déplaise à son sanguin entraîneur Luka Pavicevic. Mais sur sa seule puissance brute, sur des éclairs individuels, la Chorale a poussé Le Mans dans ses retranchements. Un MSB qui a semblé parfois timoré, plombé par la partie sans de JP Batista (1/11, contre 62% avant cette rencontre).Heureusement, les Sarthois ont dans leurs rangs des combattants comme Charles Kahudi, Victor Cuthbert ou Khalid El Amin. Ce dernier, grâce à des trois points plein de caractère, a permis au Mans de garder la tête au dessus de l'eau plusieurs fois en seconde mi-temps (38-40 ; 42-46 ; 56-58). Le trois points qui tue est cependant venu des mains de Cuthbert dans le dernière minute du temps réglementaire (62-62). Roanne, trop maladroit sur la ligne des lancers-francs (7/17), ne s'en est pas relevé et, suivant Pape-Philippe Amagou (2-10) et Victor Samnick (2/10) dans leur chute, n'a inscrit que trois points en prolongation (72-65).Le Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffertLe Mans a souffert