Mise à jour : vendredi 26 octobre 2012 23:21 | Par l’équipe, l’équipe

La mayonnaise prend-elle ?

Invaincu lors de ses deux derniers matches en Ligue 1, Lille espère confirmer lors du derby face à Valenciennes, samedi (17h00). «Je trouve qu'on se redresse bien», nous expliquait Florent Balmont mardi soir.


La mayonnaise prend-elle ?

La mayonnaise prend-elle ?

Défait un peu sévèrement suite à un penalty généreux par le Bayern Munich mardi soir (0-1), Lille a vu de «belles choses» dans cette rencontre comme l'expliquait Florent Balmont. «Il y a eu des bons décalages et nous avons répondu présents face au dernier finaliste de la Ligue des champions. C'est encourageant et nous n'avons pas le moral dans les chaussettes. Je trouve qu'on se redresse bien», poursuivait le milieu lillois. Vainqueur contre Ajaccio (2-0), le LOSC avait ensuite obtenu un match nul à la dernière minute à Bordeaux (1-1). «Nous avons bien fait tourner le ballon face au Bayern. Et nous n'avons pas concédé d'occasions», relevait Marvin Martin. «On n'a pas à rougir car en face, c'était l'un des meilleurs clubs du monde. On a rivalisé dans beaucoup de domaines. On a de l'avenir, il faut positiver. Il faut vite se reconcentrer sur le Championnat et continuer notre bonne série en L1», déclarait un Rudi Garcia «serein» à l'aube du derby face à Valenciennes.

En deux saisons, Lille a perdu ses meilleurs joueurs (Rami, Cabaye, Gervinho, Hazard) et le groupe a beaucoup évolué. «Il faut s'adapter à la nouvelle équipe», avance Balmont. «De nouveaux joueurs sont arrivés et doivent encore se fondre dans le collectif pour créer des complémentarités. Nous devons persévérer, mais il faut du temps», corrobore Franck Béria. Une analyse que partageait également... Franck Ribéry dans les entrailles du Grand Stade mardi soir. Signe que la mayonnaise n'est pas loin de prendre : le LOSC se crée de nombreuses occasions. Mais pour faire tomber un VAFC qui vient de prendre sept points en trois matches et possède la meilleure attaque de L1, il faudra d'abord... faire enfin chauffer les gants du portier adverse !

«Nous manquons vraiment d'efficacité», regrettait Lucas Digne. «Il faut travailler pour cadrer», renchérissait Balmont. Même analyse du côté de Benoît Pedretti («Nous n'arrivons pas à trouver le cadre») et de Rudi Garcia : «Pour gagner, il faut cadrer ses frappes. C'est ce qui nous manque. On travaille sur la complémentarité de nos attaquants. Ça va prendre du temps mais il n'y a pas de raisons que ça ne vienne pas.» Vainqueur des cinq derniers derbies à domicile face à VA, Lille espère aussi que Salomon Kalou va retrouver le niveau qui était le sien à Chelsea. Ce ne serait pas du luxe pour une attaque qui peine : seule six équipes ont moins marqué que le LOSC en L1.

Dernières actualités

  • 01/09/2014 02:05 - l’Equipe

    Gilles Simon était évidemment ravi d'avoir réussi à faire tomber le mur David Ferrer. Il était également soulagé de ne pas encore perdre au 3e tour en Grand Chelem, et sait ce qui l'attend face au Cro...

  • 01/09/2014 02:33 - l’Equipe

    Après le succès face à St-Etienne (5-0) dimanche soir, les joueurs du PSG étaient tous d'accord pour dire que leur saison était enfin lancée. Surtout avec un Ibrahimovic à ce niveau-là...

  • 01/09/2014 07:48 - l’Equipe

    Richard Gasquet, battu par Gaël Monfils au troisième tour, dimanche, voit son compatriote en finale de cet US Open. «La Monf'», lui, sait que ce sera très dur face à Grigor Dimitrov, en huitièmes de f...

  • 01/09/2014 02:15 - l’Equipe

    Caroline Wozniacki était rayonnante après sa victoire sur Maria Sharapova en huitièmes (6-4, 2-6, 6-2). La Danoise voit la lumière au bout du tunnel.

  • 31/08/2014 19:11 - l’Equipe

    Pour le capitaine Boris Diaw, les deux premiers matches des Bleus dans la Coupe du monde, notamment la victoire sur la Serbie dimanche (74-73), ont permis de donner «un modèle de jeu» à l'équipe de Fr...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

La mayonnaise prend-elle ?Invaincu lors de ses deux derniers matches en Ligue 1, Lille espère confirmer lors du derby face à Valenciennes, samedi (17h00). «Je trouve qu'on se redresse bien», nous expliquait Florent Balmont mardi soir.l’équipel’équipe2012-10-26T18:00:002012-10-26T21:21:00La mayonnaise prend-elle ?Défait un peu sévèrement suite à un penalty généreux par le Bayern Munich mardi soir (0-1), Lille a vu de «belles choses» dans cette rencontre comme l'expliquait Florent Balmont. «Il y a eu des bons décalages et nous avons répondu présents face au dernier finaliste de la Ligue des champions. C'est encourageant et nous n'avons pas le moral dans les chaussettes. Je trouve qu'on se redresse bien», poursuivait le milieu lillois. Vainqueur contre Ajaccio (2-0), le LOSC avait ensuite obtenu un match nul à la dernière minute à Bordeaux (1-1). «Nous avons bien fait tourner le ballon face au Bayern. Et nous n'avons pas concédé d'occasions», relevait Marvin Martin. «On n'a pas à rougir car en face, c'était l'un des meilleurs clubs du monde. On a rivalisé dans beaucoup de domaines. On a de l'avenir, il faut positiver. Il faut vite se reconcentrer sur le Championnat et continuer notre bonne série en L1», déclarait un Rudi Garcia «serein» à l'aube du derby face à Valenciennes.En deux saisons, Lille a perdu ses meilleurs joueurs (Rami, Cabaye, Gervinho, Hazard) et le groupe a beaucoup évolué. «Il faut s'adapter à la nouvelle équipe», avance Balmont. «De nouveaux joueurs sont arrivés et doivent encore se fondre dans le collectif pour créer des complémentarités. Nous devons persévérer, mais il faut du temps», corrobore Franck Béria. Une analyse que partageait également... Franck Ribéry dans les entrailles du Grand Stade mardi soir. Signe que la mayonnaise n'est pas loin de prendre : le LOSC se crée de nombreuses occasions. Mais pour faire tomber un VAFC qui vient de prendre sept points en trois matches et possède la meilleure attaque de L1, il faudra d'abord... faire enfin chauffer les gants du portier adverse !«Nous manquons vraiment d'efficacité», regrettait Lucas Digne. «Il faut travailler pour cadrer», renchérissait Balmont. Même analyse du côté de Benoît Pedretti («Nous n'arrivons pas à trouver le cadre») et de Rudi Garcia : «Pour gagner, il faut cadrer ses frappes. C'est ce qui nous manque. On travaille sur la complémentarité de nos attaquants. Ça va prendre du temps mais il n'y a pas de raisons que ça ne vienne pas.» Vainqueur des cinq derniers derbies à domicile face à VA, Lille espère aussi que Salomon Kalou va retrouver le niveau qui était le sien à Chelsea. Ce ne serait pas du luxe pour une attaque qui peine : seule six équipes ont moins marqué que le LOSC en L1.La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?La mayonnaise prend-elle ?