Mise à jour : vendredi 12 octobre 2012 23:12 | Par l’équipe, l’équipe

Ils ont fait la moitié du chemin

Les Bleuets ont battu la Norvège (1-0, but de Varane), vendredi au Havre, lors du match aller des barrages de l'Euro 2013. Même une défaite 2-1, mardi au retour, leur ouvrira les portes du tournoi israélien (5-18 juin 2013).


Ils ont fait la moitié du chemin

Ils ont fait la moitié du chemin

Les Bleuets ont battu la Norvège (1-0, but de Varane), vendredi au Havre, lors du match aller des barrages de l'Euro 2013. Même une défaite 2-1, mardi au retour, leur ouvrira les portes du tournoi israélien (5-18 juin 2013).

«On a prouvé qu'on était solidaires, qu'on pouvait défendre ensemble.» Au micro de D8, Yann M'vila affiche sa satisfaction. Les Bleuets ont atteint vendredi soir l'un de leurs «objectifs» : ils ont battu la Norvège (1-0) sans encaisser de but. Au terme de cette manche aller des barrages de l'Euro, l'équipe de France Espoirs a fait ainsi un pas important vers le tournoi israélien. Avec un peu plus de précision, elle aurait pu se présenter encore plus sereine en Norvège, mardi prochaine, pour le match retour. Il n'empêche : même une défaite 2-1 qualifiera les Bleuets.Ce vendredi, sur la pelouse du Stade Océane, les joueurs d'Erick Mombaerts ont globalement maîtrisé les débats, interrompus à la 72e par l'arrivée sur le terrain de plusieurs manifestants pro-palestiniens appelant au boycott du tournoi. Les Bleuets ont ouvert le score sur coup de pied arrêté, grâce à un autre "revenant" des A : Raphaël Varane. Avec un peu de réussite, le défenseur du Real Madrid a vu son coup de tête tromper Ostbo (22e, 1-0). En seconde période, Cabella aurait dû obtenir un penalty (57e), tandis que l'activité de Knockaert, titulaire, n'a pas été récompensée. Ses deux frappes ont été repoussées par le gardien norvégien ; Griezmann était trop court pour reprendre la première (80e). Pajot, lui, a envoyé hors cadre l'ultime occasion tricolore (90e+5).

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Ils ont fait la moitié du cheminLes Bleuets ont battu la Norvège (1-0, but de Varane), vendredi au Havre, lors du match aller des barrages de l'Euro 2013. Même une défaite 2-1, mardi au retour, leur ouvrira les portes du tournoi israélien (5-18 juin 2013).l’équipel’équipe2012-10-12T21:05:002012-10-12T21:12:00Ils ont fait la moitié du cheminLes Bleuets ont battu la Norvège (1-0, but de Varane), vendredi au Havre, lors du match aller des barrages de l'Euro 2013. Même une défaite 2-1, mardi au retour, leur ouvrira les portes du tournoi israélien (5-18 juin 2013).«On a prouvé qu'on était solidaires, qu'on pouvait défendre ensemble.» Au micro de D8, Yann M'vila affiche sa satisfaction. Les Bleuets ont atteint vendredi soir l'un de leurs «objectifs» : ils ont battu la Norvège (1-0) sans encaisser de but. Au terme de cette manche aller des barrages de l'Euro, l'équipe de France Espoirs a fait ainsi un pas important vers le tournoi israélien. Avec un peu plus de précision, elle aurait pu se présenter encore plus sereine en Norvège, mardi prochaine, pour le match retour. Il n'empêche : même une défaite 2-1 qualifiera les Bleuets.Ce vendredi, sur la pelouse du Stade Océane, les joueurs d'Erick Mombaerts ont globalement maîtrisé les débats, interrompus à la 72e par l'arrivée sur le terrain de plusieurs manifestants pro-palestiniens appelant au boycott du tournoi. Les Bleuets ont ouvert le score sur coup de pied arrêté, grâce à un autre "revenant" des A : Raphaël Varane. Avec un peu de réussite, le défenseur du Real Madrid a vu son coup de tête tromper Ostbo (22e, 1-0). En seconde période, Cabella aurait dû obtenir un penalty (57e), tandis que l'activité de Knockaert, titulaire, n'a pas été récompensée. Ses deux frappes ont été repoussées par le gardien norvégien ; Griezmann était trop court pour reprendre la première (80e). Pajot, lui, a envoyé hors cadre l'ultime occasion tricolore (90e+5).Ils ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du cheminIls ont fait la moitié du chemin