Mise à jour : dimanche 23 septembre 2012 21:54 | Par l’équipe, l’équipe

Gouffran : «Aucune excuse»

Comme tous les Bordelais, Yoan Gouffran était passablement frustré après le match nul concédé à la dernière minute face à Ajaccio (2-2), dimanche. Les Girondins font du surplace.


Gouffran : «Aucune excuse»

Gouffran : «Aucune excuse»

Comme tous les Bordelais, Yoan Gouffran était passablement frustré après le match nul concédé à la dernière minute face à Ajaccio (2-2), dimanche. Les Girondins font du surplace.

«

Dernières actualités

  • 29/07/2014 21:41 - l’Equipe

    Morgan Schneiderlin n'a pas du tout apprécié que son président affirme dans l'après-midi de ce mardi qu'il resterait au club. «Six années incroyables détruites en une heure !!!», s'est emporté le mili...

  • 29/07/2014 14:16 - l’Equipe

    Dans l'attente d'un départ, l'attaquant marseillais Jordan Ayew s'entraînait seul depuis une semaine. Après avoir signé lundi soir pour quatre ans à Lorient, il a évoqué ce mardi midi son transfert, e...

  • 29/07/2014 22:03 - l’Equipe

    Si Kristina Mladenovic a dominé au 1er tour Lucie Safarova (n°1) mardi (2-6, 6-3, 6-3), Virginie Razzano s'est inclinée (6-2, 6-2) devant Anastasia Pavlyuchenkova (n°5).

  • 29/07/2014 23:47 - l’Equipe

    Byron Scott, le nouvel entraîneur des Los Angeles Lakers, officiellement présenté ce mardi, fait de la défense sa priorité. Le but : permettre au club - qui a fini la saison avec 27 petites victoires ...

  • 29/07/2014 22:53 - l’Equipe

    Les Jamaïcains Kimberly Williams (triple saut), Stephanie McPherson (400m) et Andrew Riley (110m haies) ont remporté l'or aux Jeux du Commonwealth, mardi à Glasgow.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Gouffran : «Aucune excuse»Comme tous les Bordelais, Yoan Gouffran était passablement frustré après le match nul concédé à la dernière minute face à Ajaccio (2-2), dimanche. Les Girondins font du surplace.l’équipel’équipe2012-09-23T17:39:002012-09-23T19:54:00Gouffran : «Aucune excuse»Comme tous les Bordelais, Yoan Gouffran était passablement frustré après le match nul concédé à la dernière minute face à Ajaccio (2-2), dimanche. Les Girondins font du surplace.«Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»Gouffran : «Aucune excuse»