Mise à jour : jeudi 4 octobre 2012 13:49 | Par l’équipe, l’équipe

Gasquet se fait surprendre

Déception pour Richard Gasquet (n°5), battu par Ze Zhang, 165e mondial et titulaire d'une wild-card, jeudi, en huitièmes de finale à Pékin (6-4, 3-6, 6-4 en 2h09').


Gasquet se fait surprendre

Gasquet se fait surprendre

Déception pour Richard Gasquet (n°5), battu par Ze Zhang, 165e mondial et titulaire d'une wild-card, jeudi, en huitièmes de finale à Pékin (6-4, 3-6, 6-4 en 2h09').

Ereinté par son périple victorieux à Bangkok, Richard Gasquet aurait bien pris l'option "match facile" contre Ze Zhang. Sur le papier, le 165e joueur mondial (22 ans), titulaire d'une wild-card, ne représentait pas un obstacle insurmontable pour un candidat au Masters. Sur le papier seulement. Poussé par un public survolté, Zhang, doté d'un excellent revers et d'un bon coup droit, surprend la tête de série numéro 5 à 4-4, sur un... passing de revers croisé.        

Mené d'un set (6-4), le Biterrois, couvé du regard par Riccardo Piatti et surveillé du coin de l'oeil par son ancien entraîneur Guillaume Peyre, aujourd'hui coach du Chinois, revient à hauteur grâce à un break d'entrée et une baisse d'intensité adverse (6-3). Un nouveau break d'entrée le place sur de bons rails dans la dernière ligne droite (2-0).C'est sans compter sur la gnaque de Ze Zhang, qui recolle sur un coup droit long de ligne (2-2), tient bon sur sa mise en jeu et finit par faire craquer Gasquet dans son dernier jeu de service. Onzième à la Race, l'ex-numéro 1 français laisse s'envoler de précieux points dans l'optique du Masters. D'autant que l'adversaire qui l'attendait en quarts de finale, Florian Mayer, n'était pas le plus coriace du tableau. Sur le papier, encore une fois.      

Dernières actualités

  • 21/09/2014 23:12 - l’Equipe

    Pâle reflet de l'équipe qui écrasait tout sur son passage il y a encore quelques mois, le PSG a concédé un nouveau match nul contre Lyon (1-1). Cinquième, le double champion de France est à trois poin...

  • 21/09/2014 19:37 - l’Equipe

    «L'Allemagne s'est présentée en meilleure forme, elle avait mieux récupéré de son match de la veille», regrette l'entraîneur français Laurent Tillie, après la défaite (3-0) ayant privé les Bleus d'une...

  • 21/09/2014 20:25 - l’Equipe

    Très déçu après son abandon précoce à Singapour, Nico Rosberg (Mercedes) préfère regarder devant lui et assure qu'il continuera à attaquer pour aller chercher le titre.

  • 21/09/2014 23:02 - l’Equipe

    Quatrième journée et quatrième victoire pour le Barça, qui s'est baladé (5-0) sur le terrain de Levante dimanche. Les Catalans n'ont toujours pas encaissé de but cette saison et sont leaders avec deux...

  • 21/09/2014 19:26 - l’Equipe

    Entré en fin de match à 0-1 en faveur du leader Chelsea, Frank Lampard a égalisé pour Manchester City contre son club de (quasiment) toujours (1-1). City ne marque qu'un deuxième point en trois matche...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Gasquet se fait surprendreDéception pour Richard Gasquet (n°5), battu par Ze Zhang, 165e mondial et titulaire d'une wild-card, jeudi, en huitièmes de finale à Pékin (6-4, 3-6, 6-4 en 2h09').l’équipel’équipe2012-10-04T11:23:002012-10-04T11:49:00Gasquet se fait surprendreDéception pour Richard Gasquet (n°5), battu par Ze Zhang, 165e mondial et titulaire d'une wild-card, jeudi, en huitièmes de finale à Pékin (6-4, 3-6, 6-4 en 2h09').Ereinté par son périple victorieux à Bangkok, Richard Gasquet aurait bien pris l'option "match facile" contre Ze Zhang. Sur le papier, le 165e joueur mondial (22 ans), titulaire d'une wild-card, ne représentait pas un obstacle insurmontable pour un candidat au Masters. Sur le papier seulement. Poussé par un public survolté, Zhang, doté d'un excellent revers et d'un bon coup droit, surprend la tête de série numéro 5 à 4-4, sur un... passing de revers croisé.        Mené d'un set (6-4), le Biterrois, couvé du regard par Riccardo Piatti et surveillé du coin de l'oeil par son ancien entraîneur Guillaume Peyre, aujourd'hui coach du Chinois, revient à hauteur grâce à un break d'entrée et une baisse d'intensité adverse (6-3). Un nouveau break d'entrée le place sur de bons rails dans la dernière ligne droite (2-0).C'est sans compter sur la gnaque de Ze Zhang, qui recolle sur un coup droit long de ligne (2-2), tient bon sur sa mise en jeu et finit par faire craquer Gasquet dans son dernier jeu de service. Onzième à la Race, l'ex-numéro 1 français laisse s'envoler de précieux points dans l'optique du Masters. D'autant que l'adversaire qui l'attendait en quarts de finale, Florian Mayer, n'était pas le plus coriace du tableau. Sur le papier, encore une fois.      Gasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendreGasquet se fait surprendre