Mise à jour : jeudi 20 septembre 2012 02:12 | Par l’équipe, l’équipe

Garcia :«La pire entame...»



L'entraîneur de Lille, Rudi Garcia, a regretté l'exécrable première période de son équipe contre le BATE Borisov (1-3). Mais le technicien ne veut pas non plus tomber dans le catastrophisme.« Rudi Garcia, comment expliquez-vous cette défaillance ?Il faut être prudent sur l'analyse d'après-match, il faudra revoir les images pour avoir une impression plus juste. Mais il me semble qu'on aurait pu faire beaucoup mieux en première période. Heureusement on a eu de la fierté, de l'amour propre et de l'orgueil en deuxième.Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ?Les Biélorusses ont été efficaces en première période. En trois ou quatre tirs, il y a trois buts. On a été défaillant dans les duels et le replacement, dans l'animation défensive de l'équipe ; c'est à ce niveau-là qu'il va falloir travailler. Il est temps aussi d'arrêter de se donner des handicaps. C'est la pire entame que l'on puisse faire.Comment imaginez-vous la suite ?Il va falloir déjouer les pronostics, puisqu'on ira à Valence puis on jouera contre Munich. Il va falloir prendre des points si on veut exister dans cette compétition. Espérons que c'était un accident, il ne faut pas tomber dans le catastrophisme mais ça pourrait paraître inquiétant. Il faut trouver des solutions, on va se concentrer là-dessus. Je leur ai demandé de l'orgueil parce qu'être mené 0-3 à la mi-temps, c'est difficile. Je voulais que l'équipe donne une meilleure image. On a eu des ballons de 2-3 et il aurait fallu mettre ce deuxième pour envisager ne pas perdre ce match ». - Recueilli par Gaëlle LAURENT, à Lille

Dernières actualités

  • 24/04/2014 08:05 - l’Equipe

    Opposés en demi-finale aller de la Ligue Europa jeudi (21h05), Benfica et la Juventus cherchent à redorer leur blason européen, un peu rouillé ces dernières saisons.

  • 24/04/2014 13:11 - l’Equipe

    Auteurs d'une prestation très poussive contre l'Evian-TG mercredi soir (1-0), les Parisiens, qui peuvent être sacrés ce dimanche à Sochaux (14h00), semblent être pressés que la saison se termine. C'es...

  • 24/04/2014 15:00 - l’Equipe

    Amandine Buchard (-48 kg), Automne Pavia (-57 kg), David Larose et Loïc Korval (tous deux en -66 kg) se sont qualifiés jeudi pour les demi-finales des Championnats d'Europe de Montpellier (en direct s...

  • 24/04/2014 02:44 - l’Equipe

    C'est, selon Michael Phelps, le moteur de son retour après vingt mois de «retraite». Mais il refuse de dire jusqu'où cela peut le mener. L'Américain veut «juste essayer de retrouver cette mentalité du...

  • 24/04/2014 07:35 - l’Equipe

    Plongé dans la crise financière depuis des années, Valence s'en remet à son centre de formation et à ses réseaux de recrutement pour survivre. Avec Bernat, "Fede" et Alcacer, ça marche pour le VCF qui...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Garcia :«La pire entame...»l’équipel’équipe2012-09-19T23:40:002012-09-20T00:12:00L'entraîneur de Lille, Rudi Garcia, a regretté l'exécrable première période de son équipe contre le BATE Borisov (1-3). Mais le technicien ne veut pas non plus tomber dans le catastrophisme.« Rudi Garcia, comment expliquez-vous cette défaillance ?Il faut être prudent sur l'analyse d'après-match, il faudra revoir les images pour avoir une impression plus juste. Mais il me semble qu'on aurait pu faire beaucoup mieux en première période. Heureusement on a eu de la fierté, de l'amour propre et de l'orgueil en deuxième.Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ?Les Biélorusses ont été efficaces en première période. En trois ou quatre tirs, il y a trois buts. On a été défaillant dans les duels et le replacement, dans l'animation défensive de l'équipe ; c'est à ce niveau-là qu'il va falloir travailler. Il est temps aussi d'arrêter de se donner des handicaps. C'est la pire entame que l'on puisse faire.Comment imaginez-vous la suite ?Il va falloir déjouer les pronostics, puisqu'on ira à Valence puis on jouera contre Munich. Il va falloir prendre des points si on veut exister dans cette compétition. Espérons que c'était un accident, il ne faut pas tomber dans le catastrophisme mais ça pourrait paraître inquiétant. Il faut trouver des solutions, on va se concentrer là-dessus. Je leur ai demandé de l'orgueil parce qu'être mené 0-3 à la mi-temps, c'est difficile. Je voulais que l'équipe donne une meilleure image. On a eu des ballons de 2-3 et il aurait fallu mettre ce deuxième pour envisager ne pas perdre ce match ». - Recueilli par Gaëlle LAURENT, à Lille