Mise à jour : jeudi 20 septembre 2012 02:12 | Par l’équipe, l’équipe

Garcia :«La pire entame...»



L'entraîneur de Lille, Rudi Garcia, a regretté l'exécrable première période de son équipe contre le BATE Borisov (1-3). Mais le technicien ne veut pas non plus tomber dans le catastrophisme.« Rudi Garcia, comment expliquez-vous cette défaillance ?Il faut être prudent sur l'analyse d'après-match, il faudra revoir les images pour avoir une impression plus juste. Mais il me semble qu'on aurait pu faire beaucoup mieux en première période. Heureusement on a eu de la fierté, de l'amour propre et de l'orgueil en deuxième.Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ?Les Biélorusses ont été efficaces en première période. En trois ou quatre tirs, il y a trois buts. On a été défaillant dans les duels et le replacement, dans l'animation défensive de l'équipe ; c'est à ce niveau-là qu'il va falloir travailler. Il est temps aussi d'arrêter de se donner des handicaps. C'est la pire entame que l'on puisse faire.Comment imaginez-vous la suite ?Il va falloir déjouer les pronostics, puisqu'on ira à Valence puis on jouera contre Munich. Il va falloir prendre des points si on veut exister dans cette compétition. Espérons que c'était un accident, il ne faut pas tomber dans le catastrophisme mais ça pourrait paraître inquiétant. Il faut trouver des solutions, on va se concentrer là-dessus. Je leur ai demandé de l'orgueil parce qu'être mené 0-3 à la mi-temps, c'est difficile. Je voulais que l'équipe donne une meilleure image. On a eu des ballons de 2-3 et il aurait fallu mettre ce deuxième pour envisager ne pas perdre ce match ». - Recueilli par Gaëlle LAURENT, à Lille

Dernières actualités

  • 01/09/2014 02:05 - l’Equipe

    Gilles Simon était évidemment ravi d'avoir réussi à faire tomber le mur David Ferrer. Il était également soulagé de ne pas encore perdre au 3e tour en Grand Chelem, et sait ce qui l'attend face au Cro...

  • 01/09/2014 02:33 - l’Equipe

    Après le succès face à St-Etienne (5-0) dimanche soir, les joueurs du PSG étaient tous d'accord pour dire que leur saison était enfin lancée. Surtout avec un Ibrahimovic à ce niveau-là...

  • 01/09/2014 07:48 - l’Equipe

    Richard Gasquet, battu par Gaël Monfils au troisième tour, dimanche, voit son compatriote en finale de cet US Open. «La Monf'», lui, sait que ce sera très dur face à Grigor Dimitrov, en huitièmes de f...

  • 01/09/2014 02:15 - l’Equipe

    Caroline Wozniacki était rayonnante après sa victoire sur Maria Sharapova en huitièmes (6-4, 2-6, 6-2). La Danoise voit la lumière au bout du tunnel.

  • 31/08/2014 19:11 - l’Equipe

    Pour le capitaine Boris Diaw, les deux premiers matches des Bleus dans la Coupe du monde, notamment la victoire sur la Serbie dimanche (74-73), ont permis de donner «un modèle de jeu» à l'équipe de Fr...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Garcia :«La pire entame...»l’équipel’équipe2012-09-19T23:40:002012-09-20T00:12:00L'entraîneur de Lille, Rudi Garcia, a regretté l'exécrable première période de son équipe contre le BATE Borisov (1-3). Mais le technicien ne veut pas non plus tomber dans le catastrophisme.« Rudi Garcia, comment expliquez-vous cette défaillance ?Il faut être prudent sur l'analyse d'après-match, il faudra revoir les images pour avoir une impression plus juste. Mais il me semble qu'on aurait pu faire beaucoup mieux en première période. Heureusement on a eu de la fierté, de l'amour propre et de l'orgueil en deuxième.Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ?Les Biélorusses ont été efficaces en première période. En trois ou quatre tirs, il y a trois buts. On a été défaillant dans les duels et le replacement, dans l'animation défensive de l'équipe ; c'est à ce niveau-là qu'il va falloir travailler. Il est temps aussi d'arrêter de se donner des handicaps. C'est la pire entame que l'on puisse faire.Comment imaginez-vous la suite ?Il va falloir déjouer les pronostics, puisqu'on ira à Valence puis on jouera contre Munich. Il va falloir prendre des points si on veut exister dans cette compétition. Espérons que c'était un accident, il ne faut pas tomber dans le catastrophisme mais ça pourrait paraître inquiétant. Il faut trouver des solutions, on va se concentrer là-dessus. Je leur ai demandé de l'orgueil parce qu'être mené 0-3 à la mi-temps, c'est difficile. Je voulais que l'équipe donne une meilleure image. On a eu des ballons de 2-3 et il aurait fallu mettre ce deuxième pour envisager ne pas perdre ce match ». - Recueilli par Gaëlle LAURENT, à Lille