Mise à jour : jeudi 20 septembre 2012 02:12 | Par l’équipe, l’équipe

Garcia :«La pire entame...»



L'entraîneur de Lille, Rudi Garcia, a regretté l'exécrable première période de son équipe contre le BATE Borisov (1-3). Mais le technicien ne veut pas non plus tomber dans le catastrophisme.« Rudi Garcia, comment expliquez-vous cette défaillance ?Il faut être prudent sur l'analyse d'après-match, il faudra revoir les images pour avoir une impression plus juste. Mais il me semble qu'on aurait pu faire beaucoup mieux en première période. Heureusement on a eu de la fierté, de l'amour propre et de l'orgueil en deuxième.Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ?Les Biélorusses ont été efficaces en première période. En trois ou quatre tirs, il y a trois buts. On a été défaillant dans les duels et le replacement, dans l'animation défensive de l'équipe ; c'est à ce niveau-là qu'il va falloir travailler. Il est temps aussi d'arrêter de se donner des handicaps. C'est la pire entame que l'on puisse faire.Comment imaginez-vous la suite ?Il va falloir déjouer les pronostics, puisqu'on ira à Valence puis on jouera contre Munich. Il va falloir prendre des points si on veut exister dans cette compétition. Espérons que c'était un accident, il ne faut pas tomber dans le catastrophisme mais ça pourrait paraître inquiétant. Il faut trouver des solutions, on va se concentrer là-dessus. Je leur ai demandé de l'orgueil parce qu'être mené 0-3 à la mi-temps, c'est difficile. Je voulais que l'équipe donne une meilleure image. On a eu des ballons de 2-3 et il aurait fallu mettre ce deuxième pour envisager ne pas perdre ce match ». - Recueilli par Gaëlle LAURENT, à Lille

Dernières actualités

  • 20/04/2014 19:17 - l’Equipe

    Vainqueur à Reims (1-0), Sochaux revient à deux points de Guingamp, premier club non-relégable qui s'est lourdement incliné à Bordeaux (1-5). Valenciennes, laminé par Nantes à domicile (2-6), est en f...

  • 20/04/2014 17:27 - l’Equipe

    Vainqueur de l'Open d'Australie en janvier, le n°3 mondial Stanislas Wawrinka a épuisé Roger Federer (4-6, 7-6, 6-2 en 2h13), dimanche en finale de Monte-Carlo, pour empocher son premier Masters 1000.

  • 20/04/2014 09:15 - l’Equipe

    Une frange de supporters marseillais vise toujours le départ de José Anigo, en organisant une manifestation au Vélodrome pour le match contre Lille (21h00), malgré une série en cours de deux victoires...

  • 20/04/2014 16:30 - l’Equipe

    Le PSG ne sera pas sacré mercredi puisque Monaco a battu Nice, dimanche (1-0), dans un derby de la Côte d'Azur que l'ASM a d'abord dominé avant de frôler la punition. Lille, qui visite Marseille (21h0...

  • 20/04/2014 16:45 - l’Equipe

    Le Belge Philippe Gilbert a retrouvé sa toute puissance en gagnant pour la troisième fois l'Amstel Gold Race après avoir attaqué dans la dernière montée du Cauberg.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Garcia :«La pire entame...»l’équipel’équipe2012-09-19T23:40:002012-09-20T00:12:00L'entraîneur de Lille, Rudi Garcia, a regretté l'exécrable première période de son équipe contre le BATE Borisov (1-3). Mais le technicien ne veut pas non plus tomber dans le catastrophisme.« Rudi Garcia, comment expliquez-vous cette défaillance ?Il faut être prudent sur l'analyse d'après-match, il faudra revoir les images pour avoir une impression plus juste. Mais il me semble qu'on aurait pu faire beaucoup mieux en première période. Heureusement on a eu de la fierté, de l'amour propre et de l'orgueil en deuxième.Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ?Les Biélorusses ont été efficaces en première période. En trois ou quatre tirs, il y a trois buts. On a été défaillant dans les duels et le replacement, dans l'animation défensive de l'équipe ; c'est à ce niveau-là qu'il va falloir travailler. Il est temps aussi d'arrêter de se donner des handicaps. C'est la pire entame que l'on puisse faire.Comment imaginez-vous la suite ?Il va falloir déjouer les pronostics, puisqu'on ira à Valence puis on jouera contre Munich. Il va falloir prendre des points si on veut exister dans cette compétition. Espérons que c'était un accident, il ne faut pas tomber dans le catastrophisme mais ça pourrait paraître inquiétant. Il faut trouver des solutions, on va se concentrer là-dessus. Je leur ai demandé de l'orgueil parce qu'être mené 0-3 à la mi-temps, c'est difficile. Je voulais que l'équipe donne une meilleure image. On a eu des ballons de 2-3 et il aurait fallu mettre ce deuxième pour envisager ne pas perdre ce match ». - Recueilli par Gaëlle LAURENT, à Lille