Mise à jour : dimanche 16 septembre 2012 01:31 | Par l’équipe, l’équipe

Galtier : «L'expulsion est très sévère»



Plombé par l'expulsion de Brison dès la neuvième minute, l'ASSE s'est inclinée face à Sochaux (0-1, but de Doubai), samedi soir. Après la rencontre, Christophe Galtier a estimé que M. Enjimmi avait «manqué de discernement.» Eric Hély s'est, lui, réjoui de la première victoire des Lionceaux cette saison.Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) : «Cela ne s'est pas passé comme nous l'espérions. Pourtant, l'entame du match me laissait penser que cela se passerait bien. Je juge l'exclusion de Jonathan Brison très sévère. Nous avons continué à jouer avec de l'audace. J'ai tenté de tenir le plus longtemps possible un secteur offensif compétitif. Malheureusement, nous sommes battus parce que le gardien sochalien, Simon Pouplin, a été déterminant, il a été exceptionnel sur certaines situations. Nous avons obtenu pourtant beaucoup d'occasions. Sochaux a marqué sur son seul tir cadré. C'est un coup du sort.  J'ai beaucoup de regrets pour les joueurs qui ont tout donné. J'ai en travers de la gorge cette exclusion, l'arbitre a manqué de discernement. Le ballon est gagné du pied droit par Jonathan sur un tacle. Heureusement que le football est un sport d'engagement. M. Enjimmi s'est précipité. Au bout de la 9e minute, c'est beaucoup sur ce geste.»Jonathan Brison (défenseur de Saint-Etienne) : «L'exclusion est sévère me semble-t-il. Je prends le ballon, j'arrive rapidement. Je suis lancé. C'est vrai que cela peut certainement paraître impressionnant. Je ne blesse pas l'adversaire. Je le prends avec la cuisse gauche et avec le pied droit je prends le ballon que j'envoie en touche. Je me replace et je ne pense même pas qu'il va y avoir faute. L'arbitre siffle et m'exclut. Je ne dirais rien là-dessus. C'est pénalisant pour l'équipe qui ne prend pas de point ce soir. C'est en partie dû à l'exclusion».Eric Hély (entraîneur de Sochaux) : «Je suis heureux pour les joueurs qui travaillent depuis un mois d'arrache-pied et n'étaient pas récompensés. Nous avons vu qu'en étant solidaires et en étant plus agressifs, nous pouvions obtenir un bon résultat. Il ne faut pas se cacher que l'exclusion de Brison a été déterminante. Elle est certainement justifiée. Cela fait partie des règles, tant mieux pour nous. J'espère que c'est un déclic, je n'en suis pas sûr. Il faut être aussi mesuré après notre victoire du jour qu'après notre début de saison difficile. Cela sert de source de motivation pour les joueurs qui étaient heureux dans le vestiaire car le football, c'est connaître des joies. La titularisation de Simon Pouplin était un choix sportif. Je ne tenais pas à informer tout le monde avant le match, je voulais créer un effet psychologique et la rentrée de Simon a été déterminante. Son expérience - il a huit ans de plus que Pierrick Cros - est entrée dans ma réflexion. L'équipe est jeune et manque parfois de repères. Cela peut fortifier l'équipe.» (Avec AFP)

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Galtier : «L'expulsion est très sévère»l’équipel’équipe2012-09-15T23:27:002012-09-15T23:31:00Plombé par l'expulsion de Brison dès la neuvième minute, l'ASSE s'est inclinée face à Sochaux (0-1, but de Doubai), samedi soir. Après la rencontre, Christophe Galtier a estimé que M. Enjimmi avait «manqué de discernement.» Eric Hély s'est, lui, réjoui de la première victoire des Lionceaux cette saison.Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) : «Cela ne s'est pas passé comme nous l'espérions. Pourtant, l'entame du match me laissait penser que cela se passerait bien. Je juge l'exclusion de Jonathan Brison très sévère. Nous avons continué à jouer avec de l'audace. J'ai tenté de tenir le plus longtemps possible un secteur offensif compétitif. Malheureusement, nous sommes battus parce que le gardien sochalien, Simon Pouplin, a été déterminant, il a été exceptionnel sur certaines situations. Nous avons obtenu pourtant beaucoup d'occasions. Sochaux a marqué sur son seul tir cadré. C'est un coup du sort.  J'ai beaucoup de regrets pour les joueurs qui ont tout donné. J'ai en travers de la gorge cette exclusion, l'arbitre a manqué de discernement. Le ballon est gagné du pied droit par Jonathan sur un tacle. Heureusement que le football est un sport d'engagement. M. Enjimmi s'est précipité. Au bout de la 9e minute, c'est beaucoup sur ce geste.»Jonathan Brison (défenseur de Saint-Etienne) : «L'exclusion est sévère me semble-t-il. Je prends le ballon, j'arrive rapidement. Je suis lancé. C'est vrai que cela peut certainement paraître impressionnant. Je ne blesse pas l'adversaire. Je le prends avec la cuisse gauche et avec le pied droit je prends le ballon que j'envoie en touche. Je me replace et je ne pense même pas qu'il va y avoir faute. L'arbitre siffle et m'exclut. Je ne dirais rien là-dessus. C'est pénalisant pour l'équipe qui ne prend pas de point ce soir. C'est en partie dû à l'exclusion».Eric Hély (entraîneur de Sochaux) : «Je suis heureux pour les joueurs qui travaillent depuis un mois d'arrache-pied et n'étaient pas récompensés. Nous avons vu qu'en étant solidaires et en étant plus agressifs, nous pouvions obtenir un bon résultat. Il ne faut pas se cacher que l'exclusion de Brison a été déterminante. Elle est certainement justifiée. Cela fait partie des règles, tant mieux pour nous. J'espère que c'est un déclic, je n'en suis pas sûr. Il faut être aussi mesuré après notre victoire du jour qu'après notre début de saison difficile. Cela sert de source de motivation pour les joueurs qui étaient heureux dans le vestiaire car le football, c'est connaître des joies. La titularisation de Simon Pouplin était un choix sportif. Je ne tenais pas à informer tout le monde avant le match, je voulais créer un effet psychologique et la rentrée de Simon a été déterminante. Son expérience - il a huit ans de plus que Pierrick Cros - est entrée dans ma réflexion. L'équipe est jeune et manque parfois de repères. Cela peut fortifier l'équipe.» (Avec AFP)