Mise à jour : lundi 17 septembre 2012 02:18 | Par l’équipe, l’équipe

Exclu - Ibra : «Besoin d'être fou»



Recrue phare du mercato parisien avec Thiago Silva, Zlatan Ibrahimovic s'est longuement confié à L'Equipe. Alors que le PSG retrouvera la Ligue des champions mardi soir, «le plus important, ce qui est capital même, c'est de remporter le Championnat», souligne notamment l'international suédois.Pour la première fois depuis son arrivée à Paris, en juillet dernier, Zlatan Ibrahimovic s'exprime, et c'est dans les colonnes de L'Equipe, ce lundi. Il évoque, bien sûr, son actualité avec son nouveau club, et rappelle le sens des priorités : «Attention, attention, je veux gagner la Ligue des champions ! Mais prenons les choses match après match, étape après étape. Quand City a été sorti au premier tour l'année dernière, ça ne voulait pas dire que ce n'était pas une bonne équipe. Il leur manquait simplement l'expérience de cette compétition (...) À mes yeux, il ne faut pas forcément se focaliser sur la Ligue des champions. Le plus important, ce qui est capital même, c'est de remporter le Championnat. Quand vous asseyez votre domination dans votre propre pays, après vous pouvez penser à l'exporter en Europe.»Mais Ibra parle aussi, et surtout, de lui, de sa carrière et de sa personnalité. De son passage à Barcelone, où il a perdu une place de titulaire en deuxième partie de saison : «Peut-être que quand une personne se décidera à ouvrir sa bouche, on comprendra ce qu'il s'est passé.» Des entraîneurs qui l'ont le plus influencé : «Capello pour la discipline et la mentalité. Mourinho, parce qu'il est d'une nouvelle génération "vierge" des méthodes de... Capello.» Ou encore, de l'état d'esprit dans lequel il doit être pour être performant : «Pour bien jouer, j'ai besoin d'être fou.» A lire lundi dans L'Equipe, l'entretien complet avec Zlatan Ibrahimovic

Dernières actualités

  • 16/09/2014 08:15 - l’Equipe

    La phase de groupes de la Ligue des champions débute ce mardi, et l'occasion est offerte à Xavi ou Casillas de dépasser Raul au nombre d'apparitions dans l'épreuve, et au duo Messi-Ronaldo de se battr...

  • 16/09/2014 07:50 - l’Equipe

    Jeu, entraîneurs, politique de transferts... Souvent opposés en Ligue des champions (nouvel épisode mardi à 20h45), Arsenal et le Borussia Dortmund continuent d'entretenir la ressemblance.

  • 15/09/2014 18:00 - l’Equipe

    Dix ans après la finale perdue contre Porto, l'AS Monaco retrouve la Ligue des champions mardi (20h45) face au Bayer Leverkusen. Retour sur la décennie écoulée qui aura été particulièrement mouvementé...

  • 16/09/2014 16:43 - l’Equipe

    Zinedine Zidane se voit bien sélectionneur les Bleus. Désormais entraîneur de la réserve du Real Madrid, l'ancien capitaine de l'équipe de France a déclaré au journal La Provence que c'était «forcémen...

  • 16/09/2014 14:05 - l’Equipe

    Le cas Halfpenny commence sérieusement à agacer le RCT. Le joueur est suspecté d'être arrivé blessé. Si c'était le cas, son contrat pourrait être dénoncé.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Exclu - Ibra : «Besoin d'être fou»l’équipel’équipe2012-09-16T23:30:002012-09-17T00:18:00Recrue phare du mercato parisien avec Thiago Silva, Zlatan Ibrahimovic s'est longuement confié à L'Equipe. Alors que le PSG retrouvera la Ligue des champions mardi soir, «le plus important, ce qui est capital même, c'est de remporter le Championnat», souligne notamment l'international suédois.Pour la première fois depuis son arrivée à Paris, en juillet dernier, Zlatan Ibrahimovic s'exprime, et c'est dans les colonnes de L'Equipe, ce lundi. Il évoque, bien sûr, son actualité avec son nouveau club, et rappelle le sens des priorités : «Attention, attention, je veux gagner la Ligue des champions ! Mais prenons les choses match après match, étape après étape. Quand City a été sorti au premier tour l'année dernière, ça ne voulait pas dire que ce n'était pas une bonne équipe. Il leur manquait simplement l'expérience de cette compétition (...) À mes yeux, il ne faut pas forcément se focaliser sur la Ligue des champions. Le plus important, ce qui est capital même, c'est de remporter le Championnat. Quand vous asseyez votre domination dans votre propre pays, après vous pouvez penser à l'exporter en Europe.»Mais Ibra parle aussi, et surtout, de lui, de sa carrière et de sa personnalité. De son passage à Barcelone, où il a perdu une place de titulaire en deuxième partie de saison : «Peut-être que quand une personne se décidera à ouvrir sa bouche, on comprendra ce qu'il s'est passé.» Des entraîneurs qui l'ont le plus influencé : «Capello pour la discipline et la mentalité. Mourinho, parce qu'il est d'une nouvelle génération "vierge" des méthodes de... Capello.» Ou encore, de l'état d'esprit dans lequel il doit être pour être performant : «Pour bien jouer, j'ai besoin d'être fou.» A lire lundi dans L'Equipe, l'entretien complet avec Zlatan Ibrahimovic