Mise à jour : dimanche 16 septembre 2012 02:02 | Par l’équipe, l’équipe

Dunkerque dans le bon sens

Si à l'instar de Montpellier et Paris, Chambéry a gagné d'entrée samedi, le choc de la première journée est surtout revenu à Dunkerque face à Saint-Raphaël (31-28).


Dunkerque dans le bon sens

Dunkerque dans le bon sens

Si à l'instar de Montpellier et Paris, Chambéry a gagné d'entrée samedi, le choc de la première journée est surtout revenu à Dunkerque face à Saint-Raphaël (31-28).

Que les automatismes ne soient pas au point dès la première journée, ça n'a rien d'inquiétant. Mais quand cela accouche d'un moment d'égarement fatal et, au final, d'une défaite face à un concurrent direct, ça a de quoi agacer. Saint-Raphaël s'est incliné à Dunkerque (31-28), porté par un Vincent Gérard bien présent (16 arrêts), ce qui arrivera à d'autres. Les Varois ont tenu le coup malgré un départ raté (3-0, 5e). Mais ils ont perdu le fil pendant huit minutes, durant lesquelles le score est passé de 18-18 (36e) à 26-21 (44e) avec cinq marqueurs différents côté dunkerquois. Côté recrues de l'USDK (vainqueur du trophée des champions dimanche dernier), Espen Lie Hansen a marqué cinq buts et Christroffer Rambo un, alors que Guillaume Joli n'a pas joué.

De son côté, Chambéry, à l'instar de Montpellier et du PSG, les deux autres favoris, a remporté son premier match. Mais cela n'a pas été franchement évident à Tremblay-en-France (20-23). A 10-7 pour les Franciliens (23e), Romain Guillard et Arnaud Bingo ont raté l'occasion de pousser l'écart encore plus loin. Les Savoyards ont fait le dos rond, puis la différence lors d'une seconde mi-temps où Bertrand Gille a inscrit ses cinq buts. Les autres recrues n'ont pas fait d'étincelles (Panic 3 buts, Nyokas 1, G.Gille O). Côté nouveau, l'Espagnol Alberto Entrerrios a marqué son territoire (8 buts) pour Nantes, l'un des outsiders du Championnat, vainqueur à Sélestat (24-29). Avec son compatriote Jorge Maqueda, ces deux-là ont déjà pris la moitié des tirs du "H" (26/51).

Dernières actualités

  • 27/07/2014 23:06 - l’Equipe

    Quelques minutes après être monté sur le podium dimanche soir, Thibaut Pinot restait « sur son nuage », avec « l'envie d'y retourner ». Quelles seront les prochaines étapes pour le grimpeur de FDJ.fr ...

  • 27/07/2014 21:00 - l’Equipe

    A l'aise aussi bien sur les pavés qu'en haute montagne, Vincenzo Nibali, homme de classiques, a profité du parcours pour remporter son premier Tour de France à 29 ans. Et sa domination sur tous les te...

  • 27/07/2014 20:00 - l’Equipe

    Deuxième du Tour de France, Jean-Christophe Peraud (AG2R) reconnaît que le résultat est inespéré pour lui mais que ce podium ne changera rien dans sa vie, à 37 ans : « J'en suis sûr. »

  • 28/07/2014 07:30 - l’Equipe

    Selon vous, qui mérite d'être élu champion du week-end ? Vincenzo Nibali ? Daniele Ricciardo ? Ou un autre sportif ? A vous de voter.

  • 28/07/2014 10:30 - l’Equipe

    Steve Hansen a dévoilé la composition du groupe des All Blacks pour le Four Nations. Evidemment, il se réjouit du retour en forme de Dan Carter après six mois de repos.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Dunkerque dans le bon sensSi à l'instar de Montpellier et Paris, Chambéry a gagné d'entrée samedi, le choc de la première journée est surtout revenu à Dunkerque face à Saint-Raphaël (31-28).l’équipel’équipe2012-09-15T23:21:002012-09-16T00:02:00Dunkerque dans le bon sensSi à l'instar de Montpellier et Paris, Chambéry a gagné d'entrée samedi, le choc de la première journée est surtout revenu à Dunkerque face à Saint-Raphaël (31-28).Que les automatismes ne soient pas au point dès la première journée, ça n'a rien d'inquiétant. Mais quand cela accouche d'un moment d'égarement fatal et, au final, d'une défaite face à un concurrent direct, ça a de quoi agacer. Saint-Raphaël s'est incliné à Dunkerque (31-28), porté par un Vincent Gérard bien présent (16 arrêts), ce qui arrivera à d'autres. Les Varois ont tenu le coup malgré un départ raté (3-0, 5e). Mais ils ont perdu le fil pendant huit minutes, durant lesquelles le score est passé de 18-18 (36e) à 26-21 (44e) avec cinq marqueurs différents côté dunkerquois. Côté recrues de l'USDK (vainqueur du trophée des champions dimanche dernier), Espen Lie Hansen a marqué cinq buts et Christroffer Rambo un, alors que Guillaume Joli n'a pas joué.De son côté, Chambéry, à l'instar de Montpellier et du PSG, les deux autres favoris, a remporté son premier match. Mais cela n'a pas été franchement évident à Tremblay-en-France (20-23). A 10-7 pour les Franciliens (23e), Romain Guillard et Arnaud Bingo ont raté l'occasion de pousser l'écart encore plus loin. Les Savoyards ont fait le dos rond, puis la différence lors d'une seconde mi-temps où Bertrand Gille a inscrit ses cinq buts. Les autres recrues n'ont pas fait d'étincelles (Panic 3 buts, Nyokas 1, G.Gille O). Côté nouveau, l'Espagnol Alberto Entrerrios a marqué son territoire (8 buts) pour Nantes, l'un des outsiders du Championnat, vainqueur à Sélestat (24-29). Avec son compatriote Jorge Maqueda, ces deux-là ont déjà pris la moitié des tirs du "H" (26/51).Dunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sensDunkerque dans le bon sens