Mise à jour : samedi 27 octobre 2012 18:53 | Par l’équipe, l’équipe

Del Potro éteint Gasquet



Richard Gasquet a été éliminé samedi en demies par Juan Martin Del Potro (6-2, 6-2). Le Français n'a rien pu faire.Richard Gasquet n'ira pas plus loin. Le Français a été dominé samedi en demi-finale du tournoi de Bâle par l'Argentin Juan Martin Del Potro (6-2, 6-2), auteur du match parfait. 1h07' de démonstration, voilà ce qu'a vécu Richard Gasquet, sonné par ''Del Po'' et il a logiquement encaissé sa cinquième défaite de suite face un joueur argentin qu'il n'a battu qu'une fois, à Indian Wells en 2007. Constamment sous pression, Gasquet n'a jamais pu s'organiser. Avec 49% de premières balles, il a aussi été très souvent pris à la gorge d'entrée de point. Face à la lourdeur de la frappe adverse, le Français a été mis sans arrêt sur la défensive et n'a pas trouvé la clé pour dérégler la machine adverse. Il aurait fallu pour cela être capable de faire bouger l'homme de Tandil et de monter pour mettre la pression. Mais la vitesse du jeu de l'Argentin l'a également privé de cette option. Sur un jeu blanc, le huitième joueur mondial s'est donc qualifié pour la finale. Déjà vainqueur à Vienne, Del Potro enchaîne donc et pour l'instant son corps semble tenir le coup, la blessure au poignet est de l'histoire ancienne et l'alerte au dos subie cette semaine n'ayant pas semblé le gêner aujourd'hui. En voilà un qui a encore faim en cette fin de saison.

Dernières actualités

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Del Potro éteint Gasquetl’équipel’équipe2012-10-27T15:53:002012-10-27T16:53:00Richard Gasquet a été éliminé samedi en demies par Juan Martin Del Potro (6-2, 6-2). Le Français n'a rien pu faire.Richard Gasquet n'ira pas plus loin. Le Français a été dominé samedi en demi-finale du tournoi de Bâle par l'Argentin Juan Martin Del Potro (6-2, 6-2), auteur du match parfait. 1h07' de démonstration, voilà ce qu'a vécu Richard Gasquet, sonné par ''Del Po'' et il a logiquement encaissé sa cinquième défaite de suite face un joueur argentin qu'il n'a battu qu'une fois, à Indian Wells en 2007. Constamment sous pression, Gasquet n'a jamais pu s'organiser. Avec 49% de premières balles, il a aussi été très souvent pris à la gorge d'entrée de point. Face à la lourdeur de la frappe adverse, le Français a été mis sans arrêt sur la défensive et n'a pas trouvé la clé pour dérégler la machine adverse. Il aurait fallu pour cela être capable de faire bouger l'homme de Tandil et de monter pour mettre la pression. Mais la vitesse du jeu de l'Argentin l'a également privé de cette option. Sur un jeu blanc, le huitième joueur mondial s'est donc qualifié pour la finale. Déjà vainqueur à Vienne, Del Potro enchaîne donc et pour l'instant son corps semble tenir le coup, la blessure au poignet est de l'histoire ancienne et l'alerte au dos subie cette semaine n'ayant pas semblé le gêner aujourd'hui. En voilà un qui a encore faim en cette fin de saison.