Mise à jour : lundi 24 septembre 2012 17:26 | Par l’équipe, l’équipe

Chelsea fragile, le Barça aussi

Chelsea, le tenant du titre, a été tenu en échec à domicile par la Juve (2-2). Le Barça a souffert pour battre le Spartak Moscou (3-2, doublé de Messi) et le Bayern a battu Valence (2-1).


Chelsea fragile, le Barça aussi

Chelsea fragile, le Barça aussi

Quatre mois jour pour jour après son premier sacre en Ligue des champions, Chelsea retrouvait ce mercredi une épreuve qui s'est longtemps refusée aux Blues. Opposés à la Juventus, championne d'Italie en titre, les Londoniens ont trouvé un adversaire de taille. Ils croyaient bien en avoir pris la mesure lorsque Oscar a inscrit un doublé éclair à la demi-heure de jeu (31e et 33e), dont un enchaînement contrôle-frappe enroulée de toute beauté. Mais en dépit de l'adaptation rapide de l'international brésilien, titularisé pour la première fois, les hommes de Roberto Di Matteo n'ont pas montré grand-chose. Même s'ils ont longtemps mené au score, Hazard et les siens n'ont pas réussi ensuite à enfoncer le clou. Et se sont logiquement fait rejoindre à la marque, par deux buts de Vidal (38e) et Quagliarella (80e). Ce dernier aurait même pu offrir la victoire aux Turinois mais son tir a heurté la transversale (87e). Du coup, avec son succès contre le FC Nordsjälland (2-0), champion du Danemark, c'est le Chaktior Donetsk qui prend le meilleur départ.

A la faveur de sa victoire à Lille (3-1), le BATE Borisov occupe la tête de sa poule, aussi étonnant que cela puisse paraître. Car si dans le même temps, le Bayern Munich a dominé Valence (2-1), ce sont les Biélorusses qui disposent d'une meilleure attaque. Premier buteur en profitant d'une déviation involontaire d'Aly Cissokho (38e), Bastian Schweinsteiger a atteint la barre des 30 buts en C1. Titulaire pour la première fois depuis son arrivée, l'Espagnol Javi Martinez n'a pas franchement impressionné au contraire de Franck Ribéry, étincelant en première période avant d'être vite remplacé rapidement en vue du choc face à Schalke ce week-end. Après avoir échoué sur Alves (59e), Toni Kroos s'est rattrapé en fin de match (76e), d'une frappe limpide en pleine lucarne. Avant cela, Sofiane Feghouli s'était illustré (68e), en vain. Adil Rami aurait lui mieux fait de se montrer plus discret car exclu en toute fin de match pour une faute sur Robben (90e+2), il sera suspendu face à ses anciens coéquipiers lillois au prochain match.

La surprise de la soirée a bien failli venir du Cam Nou, où le Barça a dû batailler pour se défaire du Spartak Moscou (3-2). Menés à une demi-heure du terme suite notamment au but contre son camp de Daniel Alves (29e), les Blaugrana s'en sont à nouveau remis à leur génie, Lionel Messi, auteur d'un doublé (71e et 80e) pour l'emporter. Avec ses 52e et 53e réalisations en C1, l'Argentin se rapproche tout près désormais de Ruud van Nistelrooy (56), deuxième meilleur buteur de la compétition derrière Raul (71). Autre bémol pour les Catalans dans cette partie délicate, la blessure à une cheville de Gérard Piqué, rapidement remplacé par Song en défense centrale, ce qui peut notamment expliquer les difficultés rencontrées face à la nouvelle formation de Kim Källström.

Manchester United n'a pas autant tremblé même s'il n'a pas plus brillé face au Galatasaray de Cris, resté sur le banc. Vainqueurs de justesse (1-0) grâce à l'unique but de Carrick (7e), suite à un beau mouvement entre Kagawa et Van Persie, les Red Devils ont assuré l'essentiel. Dans l'autre rencontre du groupe, les Roumains de Cluj sont allés battre Braga au Portugal (2-0) et devancent les Anglais au classement à la différence de buts. - H.S.

Dernières actualités

  • 17/09/2014 23:54 - l’Equipe

    Pep Guardiola a salué la qualité du jeu du Bayern, vainqueur de Manchester City (1-0), dans un groupe qui se jouera «le dernier jour».

  • 17/09/2014 23:44 - l’Equipe

    L'entraîneur de Chelsea déplore le manque de réalisme de ses joueurs, tenus en échec par Schalke 04 (1-1).

  • 17/09/2014 22:53 - l’Equipe

    Auteur d'un triplé, l'ancien Rennais Brahimi a été énorme avec Porto contre le BATE (6-0). Donetsk a pris un bon point à Bilbao (0-0).

  • 18/09/2014 07:30 - l’Equipe

    Pour le dernier défi de sa carrière, Jens Voigt (43 ans) s'attaque au record de l'heure jeudi (19h00) à Granges (Suisse). Avec un suspense assez léger : aidé par le changement de règlement, l'Allemand...

  • 17/09/2014 23:08 - l’Equipe

    Montepllier a pris la tête du classement grâce à une victoire très nette sur Chambéry (32-22). Dunkerque, champion en titre, remporte sa première victoire face à Nîmes (27-25).

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Chelsea fragile, le Barça aussiChelsea, le tenant du titre, a été tenu en échec à domicile par la Juve (2-2). Le Barça a souffert pour battre le Spartak Moscou (3-2, doublé de Messi) et le Bayern a battu Valence (2-1).l’équipel’équipe2012-09-19T23:03:002012-09-24T15:26:00Chelsea fragile, le Barça aussiQuatre mois jour pour jour après son premier sacre en Ligue des champions, Chelsea retrouvait ce mercredi une épreuve qui s'est longtemps refusée aux Blues. Opposés à la Juventus, championne d'Italie en titre, les Londoniens ont trouvé un adversaire de taille. Ils croyaient bien en avoir pris la mesure lorsque Oscar a inscrit un doublé éclair à la demi-heure de jeu (31e et 33e), dont un enchaînement contrôle-frappe enroulée de toute beauté. Mais en dépit de l'adaptation rapide de l'international brésilien, titularisé pour la première fois, les hommes de Roberto Di Matteo n'ont pas montré grand-chose. Même s'ils ont longtemps mené au score, Hazard et les siens n'ont pas réussi ensuite à enfoncer le clou. Et se sont logiquement fait rejoindre à la marque, par deux buts de Vidal (38e) et Quagliarella (80e). Ce dernier aurait même pu offrir la victoire aux Turinois mais son tir a heurté la transversale (87e). Du coup, avec son succès contre le FC Nordsjälland (2-0), champion du Danemark, c'est le Chaktior Donetsk qui prend le meilleur départ.A la faveur de sa victoire à Lille (3-1), le BATE Borisov occupe la tête de sa poule, aussi étonnant que cela puisse paraître. Car si dans le même temps, le Bayern Munich a dominé Valence (2-1), ce sont les Biélorusses qui disposent d'une meilleure attaque. Premier buteur en profitant d'une déviation involontaire d'Aly Cissokho (38e), Bastian Schweinsteiger a atteint la barre des 30 buts en C1. Titulaire pour la première fois depuis son arrivée, l'Espagnol Javi Martinez n'a pas franchement impressionné au contraire de Franck Ribéry, étincelant en première période avant d'être vite remplacé rapidement en vue du choc face à Schalke ce week-end. Après avoir échoué sur Alves (59e), Toni Kroos s'est rattrapé en fin de match (76e), d'une frappe limpide en pleine lucarne. Avant cela, Sofiane Feghouli s'était illustré (68e), en vain. Adil Rami aurait lui mieux fait de se montrer plus discret car exclu en toute fin de match pour une faute sur Robben (90e+2), il sera suspendu face à ses anciens coéquipiers lillois au prochain match.La surprise de la soirée a bien failli venir du Cam Nou, où le Barça a dû batailler pour se défaire du Spartak Moscou (3-2). Menés à une demi-heure du terme suite notamment au but contre son camp de Daniel Alves (29e), les Blaugrana s'en sont à nouveau remis à leur génie, Lionel Messi, auteur d'un doublé (71e et 80e) pour l'emporter. Avec ses 52e et 53e réalisations en C1, l'Argentin se rapproche tout près désormais de Ruud van Nistelrooy (56), deuxième meilleur buteur de la compétition derrière Raul (71). Autre bémol pour les Catalans dans cette partie délicate, la blessure à une cheville de Gérard Piqué, rapidement remplacé par Song en défense centrale, ce qui peut notamment expliquer les difficultés rencontrées face à la nouvelle formation de Kim Källström.Manchester United n'a pas autant tremblé même s'il n'a pas plus brillé face au Galatasaray de Cris, resté sur le banc. Vainqueurs de justesse (1-0) grâce à l'unique but de Carrick (7e), suite à un beau mouvement entre Kagawa et Van Persie, les Red Devils ont assuré l'essentiel. Dans l'autre rencontre du groupe, les Roumains de Cluj sont allés battre Braga au Portugal (2-0) et devancent les Anglais au classement à la différence de buts. - H.S.Chelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussiChelsea fragile, le Barça aussi