Mise à jour : mercredi 19 septembre 2012 01:59 | Par l’équipe, l’équipe

Ce Real est renversant !

Le Real Madrid a remporté au finish le choc face à Manchester City (3-2), mardi à Santiago-Bernabeu. Les Merengue étaient menés au score à cinq minutes de la fin, avant que Benzema - remplaçant - et Ronaldo ne marquent.


Ce Real est renversant !

Ce Real est renversant !

City n'était pas loin du hold-up. Mais, mardi soir, Ronaldo a rappelé qu'il était capable de faire régner la loi à Santiago-Bernabeu. A quelques secondes du coup de sifflet final, l'attaquant portugais a signé le but victorieux du Real Madrid (3-2). De l'entrée de la surface, il a envoyé un tir limpide qui a surpris Kompany et Hart (90e), autant qu'il a fait oublier sa relative discrétion en deuxième période. Ronaldo avait ouvert le feu dès les premiers instants, se jouant du défenseur belge, mais pas du gardien anglais (8e). Il avait ainsi donné le ton d'un match que les Merengue ont dominé, mais qu'ils ont failli perdre devant le réalisme, voire la réussite, de Manchester City.

Pendant l'essentiel du temps, le champion d'Angleterre s'est contenté de faire le dos rond. Tevez était plutôt bien contrôlé par Varane, titulaire surprise à la place de Ramos. L'heure de City est arrivée à deux reprises (68e, 85e), à chaque fois pour lui permettre de mener. D'abord grâce à une chevauchée fantastique de Yaya Touré, parti en contre pour servir Dzeko (0-1, 68e), à peine entré à la place de Silva ; puis grâce à un coup franc de Kolarov qui n'a pas trouvé preneur, mais directement les filets de Casillas (1-2, 85e). Le défenseur serbe, moins en réussite quelques minutes plus tôt (72e), pensait avoir fait mieux que remplir son contrat après avoir remplacé Nasri, blessé (36e). Car les pattes gauches de Di Maria et Marcelo n'avaient, elles, pas eu la même précision, malgré leurs nombreuses tentatives (41e, 45e+1, 47e, 60e, 65e).

Mais José Mourinho, comme son homologue Roberto Mancini, dispose d'un banc de qualité et l'a prouvé via son coaching : les entrées d'Özil et Modric ont permis au Real d'utiliser encore mieux le ballon à l'approche de la surface mancunienne. Surtout, Benzema, une nouvelle fois remplaçant au coup d'envoi au profit de Higuain, a placé une frappe en pivot millimétrée (87e), marquant son premier but de la saison. Le Français a ainsi concrétisé la pression exercée par les Madrilènes en fin de match. Et préparé le terrain pour l'intervention victorieuse de Ronaldo.

Dernières actualités

  • 15/09/2014 07:45 - l’Equipe

    Buteurs ce week-end, Loïc Rémy (Chelsea), Jérémy Ménez (AC Milan) et Mathieu Valbuena (Dynamo Moscou) ont consolidé leur intégration dans leurs effectifs respectifs. Hugo Lloris (Tottenham) a lui été ...

  • 15/09/2014 07:40 - l’Equipe

    Débordé par Froome en 2013, Alberto Contador a confirmé sur la Vuelta qu'il était bien revenu à son meilleur niveau. Les enseignements des trois semaines de course.

  • 15/09/2014 08:15 - l’Equipe

    Les vacances vont être courtes pour les Français médaillés de bronze à la Coupe du monde. La moitié d'entre eux aura repris avant la fin du mois. Découvrez leur programme de reprise, histoire de voir ...

  • 15/09/2014 02:29 - l’Equipe

    Même si la finale face à la Serbie a été à sens unique en faveur des Etats-Unis (129-92), l'entraîneur américain Mike Krzyzewski, dit Coach K, rappelait que tout n'avait pas été simple pour Team USA c...

  • 15/09/2014 07:00 - l’Equipe

    Le week-end a été riche en émotions. Laquelle vous a le plus marqué ? Selon vous, quel champion se démarque ?

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Ce Real est renversant !Le Real Madrid a remporté au finish le choc face à Manchester City (3-2), mardi à Santiago-Bernabeu. Les Merengue étaient menés au score à cinq minutes de la fin, avant que Benzema - remplaçant - et Ronaldo ne marquent.l’équipel’équipe2012-09-18T23:05:002012-09-18T23:59:00Ce Real est renversant !City n'était pas loin du hold-up. Mais, mardi soir, Ronaldo a rappelé qu'il était capable de faire régner la loi à Santiago-Bernabeu. A quelques secondes du coup de sifflet final, l'attaquant portugais a signé le but victorieux du Real Madrid (3-2). De l'entrée de la surface, il a envoyé un tir limpide qui a surpris Kompany et Hart (90e), autant qu'il a fait oublier sa relative discrétion en deuxième période. Ronaldo avait ouvert le feu dès les premiers instants, se jouant du défenseur belge, mais pas du gardien anglais (8e). Il avait ainsi donné le ton d'un match que les Merengue ont dominé, mais qu'ils ont failli perdre devant le réalisme, voire la réussite, de Manchester City.Pendant l'essentiel du temps, le champion d'Angleterre s'est contenté de faire le dos rond. Tevez était plutôt bien contrôlé par Varane, titulaire surprise à la place de Ramos. L'heure de City est arrivée à deux reprises (68e, 85e), à chaque fois pour lui permettre de mener. D'abord grâce à une chevauchée fantastique de Yaya Touré, parti en contre pour servir Dzeko (0-1, 68e), à peine entré à la place de Silva ; puis grâce à un coup franc de Kolarov qui n'a pas trouvé preneur, mais directement les filets de Casillas (1-2, 85e). Le défenseur serbe, moins en réussite quelques minutes plus tôt (72e), pensait avoir fait mieux que remplir son contrat après avoir remplacé Nasri, blessé (36e). Car les pattes gauches de Di Maria et Marcelo n'avaient, elles, pas eu la même précision, malgré leurs nombreuses tentatives (41e, 45e+1, 47e, 60e, 65e).Mais José Mourinho, comme son homologue Roberto Mancini, dispose d'un banc de qualité et l'a prouvé via son coaching : les entrées d'Özil et Modric ont permis au Real d'utiliser encore mieux le ballon à l'approche de la surface mancunienne. Surtout, Benzema, une nouvelle fois remplaçant au coup d'envoi au profit de Higuain, a placé une frappe en pivot millimétrée (87e), marquant son premier but de la saison. Le Français a ainsi concrétisé la pression exercée par les Madrilènes en fin de match. Et préparé le terrain pour l'intervention victorieuse de Ronaldo.Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !Ce Real est renversant !