Mise à jour : jeudi 27 septembre 2012 00:35 | Par l’équipe, l’équipe

Canayer : «Très étonné»



L'entraîneur de Montpellier, Patrice Canayer s'est exprimé sur l'affaire de soupçons de match truqué, mercredi soir, affirmant n'avoir eu aucun doute lors de la défaite de ses joueurs face à Cesson-Sévigné, en mai dernier. Il regrette également que des noms aient été «jetés en pâture».Si Patrice Canayer, l'entraîneur de Montpellier, a confirmé avoir été entendu «la semaine dernière» dans l'affaire de soupçons de match truqué, il a affirmé mercredi qu'aucun joueur n'avait encore été entendu par les enquêteurs. «A ce jour, les joueurs n'ont pas été entendus par des enquêteurs», a-t-il déclaré lors d'un point-presse effectué après la séance d'entrainement préparative à la confrontation jeudi avec Flensbourg, premier match de la Ligue des champions. Le technicien s'est adressé à ses joueurs lors d'une réunion lundi en fin de matinée «pour leur expliquer les tenants et les aboutissants» et dire qu'ils seraient eux aussi «vraisemblablement entendus dans les semaines à venir».Selon lui, tous étaient «surpris» que cette affaire soit révélée à ce moment-là. «Je suis moi-même très étonné que cette affaire sorte comme ça dans une semaine certainement la plus médiatique du handball français», a-t-il ajouté, alors que ses joueurs s'apprêtent à affronter le Paris Saint-Germain, grand rival annoncé, dimanche. Il a également déploré le fait que des noms aient été «jetés en pâture» et que ne soit pas respectée la présomption d'innocence «valable pour tout le monde et aussi pour les sportifs de haut niveau». «Si devais avoir des doutes chaque fois qu'on fait une mi-temps difficile, j'en aurai souvent, a affirmé le coach à propos du fameux match perdu (31-28) le 12 mai par Montpellier dans la salle des Bretons de Cesson-Sévigné. De là à en faire un match arrangé, il y a beaucoup d'écart. J'ai été déçu de la performance mais rien ne m'a choqué.» Le club montpellierain traverse une «épreuve difficile à gérer mais on essaye de le faire du mieux possible», a dit Canayer. (Avec AFP)

Dernières actualités

  • 23/04/2014 07:50 - l’Equipe

    Vainqueur de la Coupe de la Ligue, samedi, le PSG veut prendre sa revanche sur Evian-TG (18h30), seule équipe à l'avoir battu lors de la phase aller. Mais surtout se rapprocher du titre.

  • 23/04/2014 07:33 - l’Equipe

    Washington s'est imposé (101-99, ap.) et mène 2-0 dans sa série face à Chicago avant de recevoir deux fois les Bulls. Indiana et Toronto ont égalisé contre Atlanta (101-85) et les Nets (100-95).

  • 22/04/2014 23:34 - l’Equipe

    Malgré une tactique en 4-5-1 très défensive, José Mourinho a assuré que son équipe ne cherchait pas le 0-0 à tout prix. «Et puis, il vaut mieux ça que de perdre, hein», a-t-il déclaré avant d'affirmer...

  • 23/04/2014 08:38 - l’Equipe

    En s'imposant mardi à domicile contre Tampa Bay (4-3), Montréal a validé son billet (4-0) pour les demi-finales de Conférence. San José, qui mène 3-0 contre Los Angeles, pourrait rapidement l'imiter.

  • 23/04/2014 07:35 - l’Equipe

    Les Lyonnais peuvent profiter de leur match en retard à Toulouse, ce mercredi (18h30), pour se rapprocher d'une qualification en Ligue Europa. Et inciter leur entraîneur à pencher vers une prolongatio...

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Canayer : «Très étonné»l’équipel’équipe2012-09-26T22:35:002012-09-26T22:35:00L'entraîneur de Montpellier, Patrice Canayer s'est exprimé sur l'affaire de soupçons de match truqué, mercredi soir, affirmant n'avoir eu aucun doute lors de la défaite de ses joueurs face à Cesson-Sévigné, en mai dernier. Il regrette également que des noms aient été «jetés en pâture».Si Patrice Canayer, l'entraîneur de Montpellier, a confirmé avoir été entendu «la semaine dernière» dans l'affaire de soupçons de match truqué, il a affirmé mercredi qu'aucun joueur n'avait encore été entendu par les enquêteurs. «A ce jour, les joueurs n'ont pas été entendus par des enquêteurs», a-t-il déclaré lors d'un point-presse effectué après la séance d'entrainement préparative à la confrontation jeudi avec Flensbourg, premier match de la Ligue des champions. Le technicien s'est adressé à ses joueurs lors d'une réunion lundi en fin de matinée «pour leur expliquer les tenants et les aboutissants» et dire qu'ils seraient eux aussi «vraisemblablement entendus dans les semaines à venir».Selon lui, tous étaient «surpris» que cette affaire soit révélée à ce moment-là. «Je suis moi-même très étonné que cette affaire sorte comme ça dans une semaine certainement la plus médiatique du handball français», a-t-il ajouté, alors que ses joueurs s'apprêtent à affronter le Paris Saint-Germain, grand rival annoncé, dimanche. Il a également déploré le fait que des noms aient été «jetés en pâture» et que ne soit pas respectée la présomption d'innocence «valable pour tout le monde et aussi pour les sportifs de haut niveau». «Si devais avoir des doutes chaque fois qu'on fait une mi-temps difficile, j'en aurai souvent, a affirmé le coach à propos du fameux match perdu (31-28) le 12 mai par Montpellier dans la salle des Bretons de Cesson-Sévigné. De là à en faire un match arrangé, il y a beaucoup d'écart. J'ai été déçu de la performance mais rien ne m'a choqué.» Le club montpellierain traverse une «épreuve difficile à gérer mais on essaye de le faire du mieux possible», a dit Canayer. (Avec AFP)