Mise à jour : samedi 3 novembre 2012 00:50 | Par l’Équipe

Brest enfonce Lorient

Malgré de nombreuses opportunités, Lorient repart de Francis-Le Blé avec une nouvelle défaite (2-0) face à des Brestois extrêmement efficaces.


Brest enfonce Lorient

Brest enfonce Lorient

Mieux vaut en prendre quatre et décrocher un nul qu'encaisser deux buts et s'incliner. C'est peut-être ce que doivent se dire Christian Gourcuff et les Lorientais. Cinq jours après avoir arraché un nul héroïque face à Ajaccio (4-4), Lorient ne s'est pas rassuré à Brest vendredi soir (2-0). Les Merlus ont nettement dominé, ils méritaient mieux que cette défaite, mais ils se sont inclinés. Cela fait plus d'un mois et demi et une victoire dans un autre derby breton, à Rennes (1-2), qu'Arnaud Le Lan et ses coéquipiers n'ont plus gagné en Ligue 1. Cela commence à faire beaucoup et la situation au classement devrait s'en ressentir à l'issue de cette onzième journée. Lorient voit même revenir Brest à deux points.

Les pensionnaires de Francis-Le Blé, toujours invaincus à domicile cette saison en Ligue 1, n'ont pas fait un grand match, loin de là. Ils ont juste converti leurs deux occasions de la rencontre. La première a été conclue par l'inévitable Ben Basat, qui a inscrit son quatrième but en quatre rencontres consécutives dans son jardin. Scrutée après ses dix buts encaissés lors de ses deux dernières sorties, l'arrière-garde lorientaise est retombée dans ses travers dès le début de la rencontre et cela lui a été fatal. Oublié sur son côté gauche par Baca, Lesoimier a eu tout le temps de déborder et de trouver le buteur israélien. Seul dans la surface, ce dernier a pu contrôler tranquillement et tromper Audard (1-0, 14e). Mis à part deux frappes de Lesoimier (42e) et Ayité (86e), le portier des Merlus n'a pas eu grand-chose d'autre à faire.

Car ses coéquipiers ont (re)pris les choses en main. A croire que cette équipe ne joue qu'une fois menée, Lorient a bien réagi à l'ouverture du score. Mais la finition a fait cruellement défaut malgré de beaux mouvements. Bourillon (32e, 35e et 50e) et Sunu (69e) auraient pu trouver l'ouverture mais le cadre s'est dérobé à chaque fois. Peu inspiré, Alain Traoré a lui aussi envoyé quelques ballons dans les tribunes de l'antre brestoise. Sa sortie sur blessure (69e) a permis à Ludovic Giuly de s'exprimer. Mais l'ancien Monégasque a lui aussi raté deux belles opportunités face à Thébaux (77e et 85e), le gardien brestois réalisant ensuite deux superbes arrêts face à Monnet-Paquet (85e) et Aliadière (88e). L'égalisation miraculeuse face à Ajaccio dimanche dernier n'a pas trouvé d'écho à Brest. Pire, Benschop, en position de hors-jeu, est venu piquer son ballon face à Audard pour doubler la mise (90e+3). Quand ça veut pas...

Dernières actualités

  • 24/07/2014 19:19 - l’Equipe

    Deuxième à Hautacam, Thibaut Pinot sort des Pyrénées à la deuxième place du classement général mais le grimpeur de FDJ.fr a conscience qu'il sera très compliqué pour lui de rester sur le podium face à...

  • 24/07/2014 20:15 - l’Equipe

    Ultra dominant sur ce Tour, Vincenzo Nibali a rejeté jeudi le parallèle effectué avec Lance Armstrong. «Je crois avoir montré beaucoup de clarté dans ma carrière», affirme-t-il.

  • 24/07/2014 18:40 - l’Equipe

    En suivant Thibaut Pinot et distançant Alejandro Valverde à Hautacam, Jean-Christophe Peraud (AG2R) a posé un pied sur le podium (3e à 7'23''). Le grimpeur de 37 ans croit même à la deuxième place, à ...

  • 24/07/2014 18:49 - l’Equipe

    Rafal Majka défilera avec le maillot à pois sur les Champs-Elysées après avoir fini dans les trois premiers d'une étape de haute-montagne pour la quatrième fois du Tour ce jeudi.

  • 24/07/2014 20:00 - l’Equipe

    Dans sa dernière chronique, Jean-Marc Marino raconte son cadre de vie en Espagne, l'organisation de son entraînement et son utilisation du capteur de puissance.

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Brest enfonce LorientMalgré de nombreuses opportunités, Lorient repart de Francis-Le Blé avec une nouvelle défaite (2-0) face à des Brestois extrêmement efficaces.l’Équipe2012-11-02T22:44:002012-11-02T22:50:00Brest enfonce LorientMieux vaut en prendre quatre et décrocher un nul qu'encaisser deux buts et s'incliner. C'est peut-être ce que doivent se dire Christian Gourcuff et les Lorientais. Cinq jours après avoir arraché un nul héroïque face à Ajaccio (4-4), Lorient ne s'est pas rassuré à Brest vendredi soir (2-0). Les Merlus ont nettement dominé, ils méritaient mieux que cette défaite, mais ils se sont inclinés. Cela fait plus d'un mois et demi et une victoire dans un autre derby breton, à Rennes (1-2), qu'Arnaud Le Lan et ses coéquipiers n'ont plus gagné en Ligue 1. Cela commence à faire beaucoup et la situation au classement devrait s'en ressentir à l'issue de cette onzième journée. Lorient voit même revenir Brest à deux points.Les pensionnaires de Francis-Le Blé, toujours invaincus à domicile cette saison en Ligue 1, n'ont pas fait un grand match, loin de là. Ils ont juste converti leurs deux occasions de la rencontre. La première a été conclue par l'inévitable Ben Basat, qui a inscrit son quatrième but en quatre rencontres consécutives dans son jardin. Scrutée après ses dix buts encaissés lors de ses deux dernières sorties, l'arrière-garde lorientaise est retombée dans ses travers dès le début de la rencontre et cela lui a été fatal. Oublié sur son côté gauche par Baca, Lesoimier a eu tout le temps de déborder et de trouver le buteur israélien. Seul dans la surface, ce dernier a pu contrôler tranquillement et tromper Audard (1-0, 14e). Mis à part deux frappes de Lesoimier (42e) et Ayité (86e), le portier des Merlus n'a pas eu grand-chose d'autre à faire.Car ses coéquipiers ont (re)pris les choses en main. A croire que cette équipe ne joue qu'une fois menée, Lorient a bien réagi à l'ouverture du score. Mais la finition a fait cruellement défaut malgré de beaux mouvements. Bourillon (32e, 35e et 50e) et Sunu (69e) auraient pu trouver l'ouverture mais le cadre s'est dérobé à chaque fois. Peu inspiré, Alain Traoré a lui aussi envoyé quelques ballons dans les tribunes de l'antre brestoise. Sa sortie sur blessure (69e) a permis à Ludovic Giuly de s'exprimer. Mais l'ancien Monégasque a lui aussi raté deux belles opportunités face à Thébaux (77e et 85e), le gardien brestois réalisant ensuite deux superbes arrêts face à Monnet-Paquet (85e) et Aliadière (88e). L'égalisation miraculeuse face à Ajaccio dimanche dernier n'a pas trouvé d'écho à Brest. Pire, Benschop, en position de hors-jeu, est venu piquer son ballon face à Audard pour doubler la mise (90e+3). Quand ça veut pas...Brest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce LorientBrest enfonce Lorient