Mise à jour : jeudi 18 octobre 2012 12:38 | Par l’équipe, l’équipe

Allais, une légende s'éteint



Emile Allais, champion français de ski, est mort mercredi soir à l'âge de 100 ans. Il était hospitalisé depuis une semaine à Sallanches suite à un malaise. Pionnier du ski en France, premier médaillé olympique français en ski alpin, il avait décroché l'argent aux Mondiaux de 1935 (descente et combiné), le bronze en combiné aux Jeux Olympiques de 1936 avant de décrocher trois médailles d'or aux Mondiaux de 1937 (combiné, descente, slalom). Il a été le premier champion du monde français de ski. Il avait aussi conquis un titre mondial en 1938 (combiné). En 1939, il prenait sa retraite sportive.Allais a également été l'entraîneur de l'équipe canadienne pour les JO de 1948 et de l'équipe américaine pour ceux de 1952. Celui qui continuait de skier malgré son âge avancé a participé à la création de nombreuses stations de ski (dont Squaw Valley en Californie, et Courchevel) et est à l'origine de la première méthode française de ski. Celle qui prône les virages skis en parallèle, au lieu de la technique autrichienne du chasse-neige. Quand l'Ecole du ski français démarre en 1937, Emile Allais en est le premier moniteur. Il restera également celui qui a introduit en France les premiers skis métalliques, mis au point par l'ingénieur américain Howard Head, choisis par Rossignol pour fabriquer les ''Allais 60'', qui équipèrent Jean Vuarnet, médaillé olympique à Squaw Valley en 1960.

Dernières actualités

  • 30/09/2014 08:20 - l’Equipe

    Avant son déplacement à Paris, ce mardi (20h45), le Barça n'a toujours pas encaissé le moindre but cette saison. Une performance sur laquelle ne s'arrête pas son entraîneur, Luis Enrique.

  • 29/09/2014 17:23 - l’Equipe

    S'ils veulent avoir une chance d'obtenir un bon résultat face au Barça, mardi, les Parisiens savent qu'ils devront se montrer «agressifs» pour contenir Lionel Messi et Neymar.

  • 30/09/2014 08:15 - l’Equipe

    Rémi Garde commente, mardi (20h45), PSG-Barça sur Canal+ aux côtés de Grégoire Margotton. L'ancien entraîneur de Lyon analyse son nouveau rôle. «Contrairement à ce que les gens pensent, j'ai un esprit...

  • 30/09/2014 12:31 - l’Equipe

    Dure journée pour Jo-Wilfried Tsonga à Tokyo, mardi. Le Français, en petite forme, a bataillé pour finalement se faire sortir au premier tour par Michal Przysiezny (4-6, 7-5, 7-6 [9] en 2h24'), 142e m...

  • 30/09/2014 11:31 - l’Equipe

    Impeccable pour son retour à la compétition après trois mois d'absence, Rafael Nadal s'est qualifié pour le deuxième tour en surclassant le Français (6-4, 6-0).

Les vidéos sport

RemonterDescendre

Publicité

Allais, une légende s'éteintl’équipel’équipe2012-10-18T09:37:002012-10-18T10:38:00Emile Allais, champion français de ski, est mort mercredi soir à l'âge de 100 ans. Il était hospitalisé depuis une semaine à Sallanches suite à un malaise. Pionnier du ski en France, premier médaillé olympique français en ski alpin, il avait décroché l'argent aux Mondiaux de 1935 (descente et combiné), le bronze en combiné aux Jeux Olympiques de 1936 avant de décrocher trois médailles d'or aux Mondiaux de 1937 (combiné, descente, slalom). Il a été le premier champion du monde français de ski. Il avait aussi conquis un titre mondial en 1938 (combiné). En 1939, il prenait sa retraite sportive.Allais a également été l'entraîneur de l'équipe canadienne pour les JO de 1948 et de l'équipe américaine pour ceux de 1952. Celui qui continuait de skier malgré son âge avancé a participé à la création de nombreuses stations de ski (dont Squaw Valley en Californie, et Courchevel) et est à l'origine de la première méthode française de ski. Celle qui prône les virages skis en parallèle, au lieu de la technique autrichienne du chasse-neige. Quand l'Ecole du ski français démarre en 1937, Emile Allais en est le premier moniteur. Il restera également celui qui a introduit en France les premiers skis métalliques, mis au point par l'ingénieur américain Howard Head, choisis par Rossignol pour fabriquer les ''Allais 60'', qui équipèrent Jean Vuarnet, médaillé olympique à Squaw Valley en 1960.