mercredi 22 août 2012 10:43
Quand Madonna associe Le Pen et Hitler

22 août : la chanteuse joue l'apaisement



22 août : la chanteuse joue l'apaisement (© Reuters)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 8Suivant
Partager cet article

22 août : la chanteuse joue l'apaisement
C'était le dernier concert de sa tournée française. Le 22 août, à Nice, de nombreux membres du Front national attendaient de savoir si la Madone allait à nouveau projeter la vidéo polémique où Marine le Pen est associée à Hitler.
Et la chanteuse a vraisemblablement choisi de calmer le jeu puisque c'est avec un point d'interrogation sur le front, et non plus une croix gammée, que la dirigeante du Front national est apparue dans la vidéo accompagnant la chanson "Nobody knows me".
"A ma connaissance, Madonna n'avait jamais changé un clip. C'est la preuve que nos arguments ont porté. C'est une excellente nouvelle", a réagi à la sortie du show, Gaël Nofri, responsable à Nice du Rassemblement Bleu Marine.
Après le dernier concert de la chanteuse, le 14 juillet au Stade de France, le Front national avait déposé une plainte pour injure et menaçait de saisir la justice niçoise en cas de récidive.
Du coup, la Madone a changé de cheval de bataille, le 22 août, appelant en plein concert à la libération des « Pussy Riots », les punkettes condamnées en Russie à deux ans de détention quelques jours plus tôt...

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Rythmes scolaires : comprenez-vous les maires récalcitrants ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1. 76 %
    Oui
    50 004 Votes
  2.  
    20 %
    Non
    12 961 Votes
  3.  
    4 %
    Sans opinion
    2 562 Votes

Réponses: 65 527
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter