Mise à jour : mercredi 12 décembre 2012 12:30
Marion Maréchal-Le Pen monte au Front

La benjamine de l’Assemblée échauffe les esprits



La benjamine de l’Assemblée échauffe les esprits (© Le 28/11/12 - Reuters)
Suivant
Précédent
Précédent
  • La benjamine de l’Assemblée échauffe les esprits (© Le 28/11/12 - Reuters)
  • La nouvelle vie de Marion Maréchal-Le Pen (© AFP)
  • En première ligne pour les municipales (© AFP)
  • Etudiante et députée (© AFP)
  • Les positions qui dérangent (© Reuters)
  • Elue après une campagne-éclair (© Reuters)
  • Laver l'honneur de la famille... (© AFP)
  • Comme un air de famille... (© Reuters)
Suivant
Le 28/11/12 - ReutersAfficher les vignettes
Précédent1 de 9Suivant
Partager cet article

La benjamine de l’Assemblée échauffe les esprits

Mardi 11 décembre, une intervention de la jeune députée FN à l'Assemblée sur le projet de loi visant à créer une retenue  sur les sans-papiers a enflammé l'hémicycle.
"Vous êtes des fascistes", a lancé son collègue Gilbert Collard à l'adresse des députés socialistes, mécontent de ne pas se voir donner la parole alors que la  température montait dans l'hémicycle.
Le chef de file des patrons PS, Bruno Le Roux lui a rétorqué: "Je n'ai pas besoin de ce type de mot, nous savons tous  qui vous êtes!".
 "Rien ne nous a été épargné, xénophobie et théorie du complot!", a lancé le  député écologiste Sergio Coronado à l'adresse des deux députés FN. Evoquant ses  parents d'origine chilienne et la dictature de Pinochet, il leur a lancé: "Ce  n'est pas vous qui allez m'interdire de parler et de dire ce que j'ai à vous  dire!".
A la tribune, Marion Maréchal-Le Pen a défendu une motion de rejet du  projet de loi sur la création d'une retenue de 16 heures pour les sans-papiers.  Elle a taclé au passage le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, pour avoir  dit récemment à l'Assemblée que le terrorisme pouvait venir de l'extrême  droite, prenant l'exemple de la Norvège.
M. Valls a répondu qu'il avait fait allusion à "l'extrême droite  identitaire", "si vous vous sentez visés, c'est qu'il y a un problème (...) et  sans doute un aveu".

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Faut-il interdire aux députés d'avoir une autre activité rémunérée ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1. 90 %
    Oui
    58 997 Votes
  2.  
    8 %
    Non
    5 540 Votes
  3.  
    2 %
    Sans opinion
    1 239 Votes

Réponses: 65 776
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard