Mise à jour : mercredi 27 février 2013 14:15
Les lapsus des politiques

Lionel Jospin, le "tueur" en série



Lionel Jospin, le "tueur" en série (© Reuters)
Suivant
Précédent
Précédent16 de 16Suivant
Partager cet article

Lionel Jospin, le "tueur" en série

Incontestablement le roi du lapsus, Lionel Jospin compte quelques perles qui continuent de buzzer sur le net. C'est lui qui, par exemple, adressait ses "meilleurs vieux" en 2002 à Jacques Chirac après l'avoir qualifié de "vieux, usé, fatigué". Incollable sur le parcours de son ancien ministre, il présentera Dominique Strauss-Kahn comme le "directeur du Front National International."
On lui doit aussi cette double bourde quand il appelle Roselyne Bachelot "Monsieur", et récidive en évoquant la candidature d'Elisabeth Guigou "à Matignon", au lieu d'Avignon en octobre 2000.
Lionel le dit lui-même : "Vous voyez, il était temps que je m'arrête !"

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Avez-vous confiance dans le stockage de photos sur Internet ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    8 %
    Oui
    6 598 Votes
  2. 88 %
    Non
    71 621 Votes
  3.  
    4 %
    Sans opinion
    3 134 Votes

Réponses: 81 353
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard