jeudi 16 août 2012 16:32
Syrie : Bachar Al-Assad face aux rebelles

Jeudi 16 août 2012 : Laurent Fabius fait un déplacement "d'abord humanitaire"



Jeudi 16 août 2012 : Laurent Fabius fait un déplacement "d'abord humanitaire" (© Sommet de l'OCI / Reuters)
Suivant
Précédent
Précédent
  • Mardi 21 août 2012 : Damas prêt à discuter d'une démission d'Assad ? (© Reuters)
  • Jeudi 16 août 2012 : Laurent Fabius fait un déplacement "d'abord humanitaire" (© Sommet de l'OCI / Reuters)
  • Jeudi 16 août 2012 : Laurent Fabius fait un déplacement "d'abord humanitaire"
  • Jeudi 16 août 2012 - La Syrie mise au ban du monde musulman (© Sommet de l'OCI / Reuters)
  • Jeudi 16 août 2012 - La Syrie mise au ban du monde musulman (© Alep et Azaz après les bombardements / Reuters)
  • Jeudi 16 août 2012 - La Syrie mise au ban du monde musulman (© Alep et Azaz après les bombardements / Reuters)
  • Jeudi 16 août 2012 - La Syrie mise au ban du monde musulman (© Alep et Azaz après les bombardements / Reuters)
  • Jeudi 16 août 2012 - La Syrie mise au ban du monde musulman (© Alep et Azaz après les bombardements / Reuters)
Suivant
Sommet de l'OCI / ReutersAfficher les vignettes
Précédent2 de 76Suivant
Partager cet article

Jeudi 16 août 2012 : Laurent Fabius fait un déplacement "d'abord humanitaire"
Le ministre des Affaires étrangères est arrivé à la frontière jordano-syrienne, mercredi 15 août, pour visiter notamment le camp de Zaatari, installé par l'ONU.
Des dizaines de milliers de réfugiés syriens vivent sur ce site de 7 km2, en plein désert. Là-bas, un hôpital de campagne français a été récemment installé.
"L'action de la France, comme l'action des autres pays, consiste à apporter son soutien aux réfugiés", a indiqué le ministre des Affaires étrangères.
Tout en insistant sur l'aspect "d'abord humanitaire" de son déplacement, Laurent Fabius a toutefois à nouveau lancé un appel au pouvoir syrien : "La position de la France est claire: nous considérons que Bachar al-Assad est le bourreau de son peuple, qu'il doit partir et que le plus tôt sera le mieux", a indiqué le ministre.

La Syrie mise au ban du monde musulman
Réunis en sommet extraordinaire, les membres de l'Organisation de Coopération Islamique (OCI) ont suspendu la Syrie de leur organisation. Les dirigeants du monde musulman sont tombés d'accord sur la nécessité de condamner et d'isoler davantage Damas, à l'exception de l'Iran, fidèle allié de Bachar Al-Assad.
Le secrétaire général de l'OCI, Ekmeleddin Ihsanoglu, a qualifié de "message fort adressé par le monde musulman au régime syrien", la décision qui a été prise jeudi 16 août. "C'est aussi un message adressé à la communauté internationale, disant que le monde musulman soutient une solution pacifique (en Syrie), veut la fin de l'effusion de sang et refuse que ce problème dégénère en conflit confessionnel et déborde" sur la région, a-t-il poursuivi.

La Syrie condamnée par l'ONU
Alors que la Syrie entre dans son 17ème mois de révolte, mercredi 15 août, l'ONU a condamné le régime de Bachar Al-Assad, l'accusant de perpétrer des "crimes contre l'humanité".
Et, pour la première fois, la communauté internationale a également condamné les rebelles, les accusant de "crimes de guerre", mais à une moindre échelle.

Toujours plus de morts....
Pendant ce temps-là, mercredi 15 août, sur le terrain, un raid aérien a fait au moins 30 morts près de la ville d'Alep et 30 autres du côté d'Azaz, une ville rebelle du côté de la frontière turque. Les attaques continuent de toucher des civils, femmes et enfants, intensifiant la fuite des habitants vers les camps de réfugiés, notamment en Turquie. Plusieurs centaines de blessés ont été pris en charge à la frontière turque. Les Syriens qui fuient les violences incessantes sont plus de 62 000 à être abrités dans des camps sur le sol turc.

Les répercussions au Liban
Le Liban, voisin de la Syrie est partagé entre adversaires et partisans au régime de Bachar Al-Assad.
Mercredi soir, un vol Paris/Beyrouth a été détourné en raison des trop grandes tensions au Liban, des manifestants chiites bloquaient la route de l'aéroport. L'avion a fait un arrêt à Damas avant de repartir pour Chypre, où les passagers ont été pris en charge.

Voir aussi :


publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Lutte contre le chômage : seriez-vous favorable à la suppression de 2 jours fériés ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    24 %
    Oui
    22 497 Votes
  2. 74 %
    Non
    69 914 Votes
  3.  
    2 %
    Sans opinion
    2 274 Votes

Réponses: 94 685
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard