Mise à jour : mercredi 10 octobre 2012 13:45
Pussy Riot : procès d'une "prière anti-poutine"

Une des Pussy Riot libérée en appel



Une des Pussy Riot libérée en appel (© Reuters)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 15Suivant
Partager cet article

Une des Pussy Riot libérée en appel
Est-ce une tentative pour désunir le front commun des Pussy Riot, soudées depuis le début de l'affaire dans la dénonciation du système Poutine et de son oppression ? Beaucoup de rumeurs le disent.
Mercredi 10 octobre, le procès en appel des trois jeunes Pussy Riot a eu une issue assez inattendue. La juge a demandé de "libérer immédiatement" Ekaterina Samoutsevitch, ici en photo, tandis que les deux autres accusées ont vu leur peine "maintenue sans changement". Condamnées à deux ans de détention, elles sauront, dans une dizaine de jours, dans quel camp elles seront envoyées.
Ekaterina Samoutsevitch, elle, est donc libérée, alors que son avocate a affirmé que sa cliente n'avait pas pu participer à la "prière" mise en cause, puisqu'elle avait été interpellée 15 secondes après être entrée dans la cathédrale moscovite.
De façon surprenante, la défenseuse des parties civiles a soutenu cet argument et la juge a estimé que la peine de la jeune femme pouvait être commuée en sursis. "Le tribunal a jugé que les circonstances qui avaient été exposées permettaient de condamner Samoutsevitch à une peine avec sursis et mise à l'épreuve de 2 ans", a ainsi précisé la présidente du tribunal Larissa Poliakova.
Les trois jeunes femmes se sont congratulées dans la cage en verre, à l'annonce de cette décision de justice.

Le 17 août dernier, Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, Ekaterina Samoutsevitch, 30 ans, et Maria Alekhina, 24 ans, ont été condamnées à deux ans de camp chacune pour "hooliganisme" et "incitations à la haine religieuse". Leur tort : avoir chanté une "prière punk anti-Poutine" dans la cathédrale de Moscou. 
Le président russe, Vladimir Poutine, a estimé dimanche que la condamnation des jeunes femmes à deux ans de camp était "correcte". "Elles le voulaient et elles l'ont eu", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision pro-pouvoir NTV.
Les trois jeunes femmes ont reçu des marques de soutien de l'étranger, l'icône de la démocratie birmane Aung San Suu Kyi ayant appelé récemment à leur libération. La veuve de John Lennon, Yoko Ono, leur a décerné son prix pour la paix intitulé "LennonOno", et le Parlement européen a décidé de présenter leur candidature pour le prestigieux Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit.


Le 17 août dernier, Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, Ekaterina Samoutsevitch, 30 ans, et Maria Alekhina, 24 ans, ont été condamnées à deux ans de camp chacune pour "hooliganisme" et "incitations à la haine religieuse". Leur tort : avoir chanté une "prière punk anti-Poutine" dans la cathédrale de Moscou. Malgré l'indignation suscitée par cette affaire à travers le monde, les avocats des jeunes femmes ont peu d'espoir de les voir libérées. "Le maximum sur lequel nous puissions compter est une réduction de six mois de la peine", a indiqué l'avocate Violetta Volkova, estimant que "seule une relaxe" pourrait constituer un "jugement légitime".
De son côté, le président russe, Vladimir Poutine, a estimé dimanche que la condamnation des jeunes femmes à deux ans de camp était "correcte". "Elles le voulaient et elles l'ont eu", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision pro-pouvoir NTV.
Les trois jeunes femmes continuent de recevoir des marques de soutien de l'étranger, l'icône de la démocratie birmane Aung San Suu Kyi ayant appelé récemment à leur libération. La veuve de John Lennon, Yoko Ono, leur a décerné son prix pour la paix intitulé "LennonOno", et le Parlement européen a décidé de présenter leur candidature pour le prestigieux Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit.

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Etes-vous favorable au maintien du gel de la rémunération des fonctionnaires ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    60 %
    Oui
    46 194 Votes
  2.  
    36 %
    Non
    28 267 Votes
  3.  
    4 %
    Sans opinion
    3 207 Votes

Réponses: 77 668
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter