vendredi 2 octobre 2009 15:10
Les dix plus grandes affaires d’espionnage du XXe siècle

L’affaire Rosenberg



L’affaire Rosenberg (© ©AFP)
Suivant
Précédent
Précédent8 de 11Suivant
Partager cet article

Août 1949 : le monde occidental apprend avec stupéfaction que les USA possèdent la bombe atomique. Pour le gouvernement américain, cela ne fait pas de doute : il y a eu des fuites et il va falloir trouver très vite d'où elles viennent.
Les soupçons se portent rapidement sur l'ingénieur-électricien Julius Rosenberg puis sur son épouse Ethel, jugés puis condamnés à la peine capitale en avril 1951.
Ethel et Julius Rosenberg meurent sur la chaise électrique de Sing-Sing, le 19 juin 1953. Condamnés pour espionnage au profit de l'URSS au terme d'un procès inéquitable, les Rosenberg allaient symboliser pour longtemps les excès et les erreurs judiciaires de la "chasse aux sorcières" aux Etats-Unis. Mais dans les années 90 l'ouverture des archives soviétiques sèment à nouveau le doute, plaidant pour la culpabilité des époux. Au final, une seule certitude sur cette affaire : rien n'est certain...


publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Approuvez-vous la nomination d'un ancien banquier d'affaires au ministère de l'Economie ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    36 %
    Oui
    18 472 Votes
  2.  
    53 %
    Non
    27 331 Votes
  3.  
    11 %
    Sans opinion
    6 003 Votes

Réponses: 51 806
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard