Mise à jour : lundi 17 décembre 2012 18:45 | Par M6&MSN Actualités
Cannibalisme : les plus grandes affaires

Sibérie : ils mangent leur compagnon pour survivre – avec AFP



Sibérie : ils mangent leur compagnon pour survivre – avec AFP (© Illustration Sibérie - ILYA NAYMUSHIN/Newscom/RTR)
Suivant
Précédent
Précédent
  • Sibérie : ils mangent leur compagnon pour survivre – avec AFP (© Illustration Sibérie - ILYA NAYMUSHIN/Newscom/RTR)
  • Les projets sordides d'un policier cannibale déjoués (© Newscom/RTR)
  • Un cannibale à Miami (© Reuters)
  • Nicolas Cocaign (© AFP)
  • Zhang Yongming vendait la chair humaine (© Capture d'écran)
  • Stephen Griffiths (© Reuters)
  • Vince Li conduit devant un tribunal en aout 2008. (© Reuters)
  • Paul Léonard Durant (© Reuters)
Suivant
Illustration Sibérie - ILYA NAYMUSHIN/Newscom/RTRAfficher les vignettes
Précédent1 de 14Suivant
Partager cet article

Sibérie : ils mangent leur compagnon pour survivre – avec AFP

Deux pêcheurs russes sauvés en novembre après  avoir erré quatre mois dans la taïga sibérienne, ont mangé le corps d'un de  leurs compagnons pour rester en vie, a indiqué lundi une source proche de  l'enquête.
"Ce n'était pas un meurtre. Ils ont mangé cet homme après qu'il soit mort,  incapable de surmonter les conditions" de la taïga, a déclaré cette source au  quotidien populaire Komsomolskaïa pravda, précisant que l'un des pêcheurs  l'avait avoué au cours d'un interrogatoire.
Les deux hommes étaient partis au mois d'août pêcher avec deux autres  compagnons en Lakoutie, dans le Nord-Est de la Sibérie, et avaient disparu peu  après. Ils ont été retrouvés fin novembre près d'une rivière située à environ 250  kilomètres de la ville la plus proche, mais leurs deux compagnons manquaient.

Une enquête ouverte

Les pêcheurs ont alors indiqué que le groupe s'était séparé en chemin, mais  des fragments d'un corps humain portant des signes de mort violente ont été  ensuite découverts dans la taïga. Une enquête pour meurtre a été ouverte, alors que les médias locaux ont  aussitôt évoqué des soupçons de cannibalisme. Les deux pêcheurs n'ont pas été  arrêtés, mais ils figurent comme témoins dans cette affaire.
C'est lors d'un interrogatoire que l'un d'entre eux, Alexandre Abdoullaïev,  a avoué avoir mangé avec un autre survivant, Alexeï Goroulenko, le corps de  leur compagnon Andreï Kourotchkine, selon les enquêteurs locaux cités par le  site d'information yakoute NVPress.ru.
"Selon Abdoullaïev, la mort de Kourotchkine était naturelle -- il a  succombé au froid", et les deux pêcheurs "se sont nourris de sa chair pendant  des semaines", rapporte NVPress.ru.
Le comité d'enquête de Lakoutie a pour la première fois officiellement  annoncé la semaine dernière enquêter sur d'"éventuels faits de cannibalisme".
Les enquêteurs ont par ailleurs indiqué qu'ils s'étaient rendus dans la  taïga pour rechercher le quatrième pêcheur porté disparu, Viktor Komarov, mais  n'avaient trouvé que le 4X4 des pêcheurs à moitié immergé sous la glace.

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Les femmes sont-elles suffisamment représentées en politique ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    42 %
    Oui
    10 093 Votes
  2.  
    51 %
    Non
    12 173 Votes
  3.  
    7 %
    Sans opinion
    1 553 Votes

Réponses: 23 819
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard