Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, journalistes de France 3, retenus en otage en Afghanistan

Vendredi, le président Nicolas Sarkozy a reçu les membres du comité de soutien aux journalistes et s'est refusé à envisager une échéance pour leur libération, contrairement au chef d'état-major des armées Edouard Guillaud, qui avait jugé "raisonnable" d'espérer une libération d'ici Noël.

Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière ont été enlevés fin décembre 2009 avec leurs trois accompagnateurs afghans alors qu'ils réalisaient un reportage pour le magazine "Pièces à conviction" dans la province montagneuse de Kapisa.