Mise à jour : lundi 15 octobre 2012 11:00
Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire

Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire



Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire (© Images Red Bull Stratos)
Suivant
Précédent
Précédent
  • Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire (© Images Red Bull Stratos)
  • Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire (© Images Red Bull Stratos)
  • Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire (© Images Red Bull Stratos)
  • Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire (© Images Red Bull Stratos)
  • Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire (© Images Red Bull Stratos)
  • Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire (© Images Red Bull Stratos)
  • Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire (© Images Red Bull Stratos)
  • Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire (© Images Red Bull Stratos)
Suivant
Images Red Bull StratosAfficher les vignettes
Précédent1 de 30Suivant
Partager cet article

Felix Baumgartner : le saut dans l'histoire

Il l'a fait ! Après plusieurs reports dus à de mauvaises conditions météorologiques, l'Autrichien Felix Baumgartner est devenu, dimanche 14 octobre, le premier homme à avoir franchi le mur du son mais aussi le premier parachutiste à avoir sauté en chute libre d'une altitude record de 39 000 mètres.

A 17h30, heure française, l'Autrichien a décollé du Nouveau-Mexique, dans une capsule attachée à un immense ballon en hélium, qui l'a monté à 39 000 mètres d'altitude soit trois fois plus haut qu'un avion de ligne !
Après deux heures et demie d'ascension, l'aventurier a ouvert sa capsule et s'est jeté dans le vide, la tête en avant pour atteindre la vitesse la plus élevée.

Selon sa porte-parole, Sarah Anderson, Felix Baumgartner a franchi le mur du son au bout d'une dizaine de secondes et son parachute s'est ouvert au bout de 4 minutes et 19 secondes de chute libre.
Il aurait atteint une vitesse maximale de 1 137 km/h.
Après une descente d’une durée de 9 minutes et trois secondes, l'Autrichien s'est posé sans encombre, rejoint immédiatement par quelques collaborateurs.
Juste avant de se lancer dans le vide, Felix Baumgartner a déclaré : "Quelquefois il faut aller très haut pour se rendre compte combien nous  sommes petits". Son exploit a été suivi en direct par des millions d’internautes.
 

5 ans de préparation
 

La veille de ce saut historique, Felix Baumgartner indiquait être "prêt", soutenu par sa famille et ses amis.
Cela fait 5 ans que l'Autrichien se prépare intensivement pour ce défi physique, mais aussi technique. Car si le plus grand danger est de perdre le contrôle lors de la descente et de perdre connaissance ce qui peut être fatal, la solidité du matériel utilisé est évidemment essentielle.
Vêtu d'une combinaison pressurisée, Felix Baumgartner risquait très gros, car en cas de déchirure, une dépressurisation brutale peut faire bouillir le sang du parachutiste...
Une équipe de 100 personnes a participé à cette aventure et l'objectif est de contribuer à la recherche pour les astronautes et les éventuels touristes de l'espace.
Le record de saut en chute libre datait de 1960 lorsqu'un ancien colonel de l'Armée de l'air américaine, Joe Kittinger, s'était élancé de 31 333 mètres d'altitude. A 83 ans, ce dernier, membre de l’équipe qui entourait Paul Baumgartner, lui a dit juste avant son saut : "Laisse ton ange gardien prendre soin de toi"...

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Etes-vous prêt à sacrifier une journée de vacances pour éviter les bouchons ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1. 68 %
    Oui
    32 548 Votes
  2.  
    26 %
    Non
    12 628 Votes
  3.  
    6 %
    Sans opinion
    3 046 Votes

Réponses: 48 222
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard