Mise à jour : jeudi 30 août 2012 18:30
Roms : le gouvernement à l'épreuve

Un dossier sensible



Un dossier sensible (© Reuters)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 9Suivant
Partager cet article

Un dossier sensible
Rentrée difficile pour le gouvernement Ayrault. Parmi les dossiers qui attendent les ministres, la situation des Roms est l'un des plus épineux. Pendant l'été, de nombreux campements illégaux ont été démantelés, en particulier dans les régions lilloise, lyonnaise et parisienne. La gauche, qui a longtemps critiqué la politique de Nicolas Sarkozy à l'égard de cette population, se trouve à son tour sous le feu des critiques. En cette rentrée, Jean-Marc Ayrault tente de reprendre la main et d'éteindre l'incendie. Mercredi 22 août, à l'issue d'une réunion interministérielle, des mesures ont été annoncées pour faciliter l'accès au travail des Roms : la taxe due par les employeurs de ces personnes sera supprimée, et les métiers auxquels ils ont été accès seront élargis.
Même s'il n'existe pas de statistiques officielles, la population des Roms en France est estimée à 15 000 personnes selon les associations qui défendent leurs droits. Majoritairement originaires de la Bulgarie et de la Roumanie, qu'ils fuient pour des raisons économiques, les Roms n'ont pas tout à fait les mêmes droits que les autres ressortissants européens. Le point sur la situation en images.

 

Voir aussi

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Avez-vous confiance dans le stockage de photos sur Internet ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    8 %
    Oui
    5 160 Votes
  2. 88 %
    Non
    54 891 Votes
  3.  
    4 %
    Sans opinion
    2 370 Votes

Réponses: 62 421
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard