Mise à jour : lundi 22 octobre 2012 20:00
OGM : du poison dans nos assiettes ?

OGM : l'étude contestée



OGM : l'étude contestée (© Reuters)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 19Suivant
Partager cet article

OGM : l'étude contestée

L'étude du professeur Gilles-Eric Séralini qui avait fait grand bruit est aujourd'hui contestée. Son travail de recherche démontrait la dangerosité d'un maïs génétiquement modifié sur des rats. Les animaux nourris au maïs transgénique NK603 du géant américain Monsanto développaient des tumeurs grosses comme des balles de ping-pong et avait une mortalité plus élevée que la normale. Ce lundi 22 octobre, le Haut conseil des biotechnologies réfute ses conclusions. "Le comité scientifique du HCB a considéré à l'unanimité que l'étude de Gilles-Eric Séralini ne permettait pas de conclure à l'existence d'un risque pour la santé avec le maïs NK603", explique Christine Noiville, présidente du Comité économique, éthique et social.
Même son de cloche du côté de l'Association française des biotechnologies végétales qui affirme, dans un communiqué que "les consommateurs, incités à prendre peur par un matraquage médiatique sans précédent, peuvent être rassurés sur la qualité des aliments qu'ils consomment lorsqu'ils contiennent cet OGM autorisé à l'importation depuis 2004".
L'agence sanitaire française et le Haut conseil des biotechnologies appellent désormais à la réalisation d'études d'une durée plus importante sur le sujet.
 

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Alain Juppé peut-il gagner la présidentielle en 2017 ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    42 %
    Oui
    20 998 Votes
  2.  
    51 %
    Non
    26 008 Votes
  3.  
    7 %
    Sans opinion
    3 591 Votes

Réponses: 50 597
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard