mardi 22 mai 2012 19:01
Nancy : un déluge de dégâts

Nancy : le jour d'après



Nancy : le jour d'après (© DR)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 47Suivant
Partager cet article

La ville de Nancy s'est réveillée groggy, mardi 22 mai. Durant la nuit, de violents orages et des précipitations record se sont abattus sur la ville. Dans la zone sinistrée les dégâts sont nombreux laissant un paysage dévasté : avenues inondées, voitures à la dérive, torrents de boues... A Essey-lès-Nancy, les habitants ont assisté à la montée spectaculaire des eaux. "L'eau on l'a vu monter, je ne pensais pas que ça monterait aussi haut. A un moment on a été complétement dépassé, ce n'était plus seulement 50 centimètres, tout était rempli d'eau", raconte une victime. Et d'ajouter : "à l'extérieur on voyait les voitures se soulever et partir"
Une personne âgée a été retrouvée morte par les pompiers, mardi matin, à son domicile d'Essey-lès-Nancy. Une enquête a été ouverte par le parquet pour déterminer les causes de son décès. Par ailleurs, une collision entre un bus et un camion de pompiers a fait 3 blessés, dont un pompier dont le pronostic vital n'est pas engagé.
Au total, plus de 200 pompiers ont réalisé plus 1 000 interventions, afin d'évacuer des dizaines d'habitants des communes d'Essey-lès-Nancy et Saint-Max, en Meurthe-et-Moselle.
Mardi, les écoles étaient fermées, les réseaux de transports en commun très fortement perturbées et une partie des routes étaient impraticables.
Le maire de Nancy, André Rossinot, va demander à l'Etat la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle afin que les habitants soient indemnisés à la hauteur des dégâts. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, devait se rendre sur les lieux du sinistre, mardi dans la soirée, pour rencontrer les victimes des inondations.
Par ailleurs, l'Alsace et la Lorraine ont elles aussi été balayées par de fortes pluies. Tandis que le Puy-de-Dôme a été placé en vigilance orange.

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

TER : êtes-vous favorable au remplacement des contrôleurs par des portiques d'accès ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    29 %
    Oui
    17 953 Votes
  2. 64 %
    Non
    40 217 Votes
  3.  
    7 %
    Sans opinion
    4 718 Votes

Réponses: 62 888
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard