samedi 11 août 2012 16:12
Hommage national de François Hollande au major Bouzet

Hommage national de François Hollande au major Bouzet



Hommage national de François Hollande au major Bouzet (© D.R)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 23Suivant
Partager cet article

Hommage national de François Hollande au major Bouzet

Samedi 11 août, le président de la République, François Hollande a interrompu ses vacances au Fort de Brégançon, le temps de rendre un hommage solennel au 88e soldat français mort en Afghanistan, le major Bouzet, décédé le 7 août dernier.

Accompagné du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le chef de l'Etat et des armées est arrivé en fin de matinée à Varces, en Isère. Il s'est exprimé devant les proches du major, sur la place d'armes du 7e bataillon de chasseurs alpins, où se trouvait le cercueil du major Bouzet. Sa femme et ses trois enfants de 15, 22 et 23 ans, mais aussi 500 de ses compagnons d'armes et de nombreux anciens combattants étaient présents.

Le chef de l'Etat a décoré à titre posthume le sous-officier de la Légion d'honneur qu'il a accroché sur l'un des coussins qui décorait le cercueil.

François Hollande a profité de ce discours pour faire une réponse implicite à ceux qui l'accusent d'"attentisme" sur le dossier de la Syrie. Il s'agit, a-t-il spécifié, de "venir en aide aux réfugiés mais aussi aux combattants qui font face à une répression menée par un régime qui n'est plus animé que par la seule peur de sa propre fin".

A l'issue de la cérémonie, le chef de l'Etat est resté pendant 45 minutes avec la famille, à huis clos, avant d'aller à la rencontre de 300 chasseurs alpins qui ont entonné un chant militaire a cappella, dans un dernier hommage à leur frère d'armes disparu.

Le major Bouzet a été tué mardi lors d'un violent accrochage en Kapisa, province de l'est de l'Afghanistan où d'incessants combats opposent les forces françaises et afghanes aux insurgés. "Ce sous-officier de 45 ans rejoint désormais la longue et glorieuse cohorte de nos hommes tombés au champ d'honneur", a observé François Hollande, rendant hommage aux 88 soldats français tombés pour la France en Afghanistan.

Enfin, François Hollande a confirmé le calendrier du retrait anticipé des forces françaises: "Au 31 août, dans moins de trois semaines, 650 soldats seront rentrés, ils seront 2000 d'ici à la fin de l'année" a-t-il assuré.

Voir aussi :


publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Air France : la grève des pilotes contre l'expansion de la filiale low cost est-elle justifiée ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    29 %
    Oui
    11 870 Votes
  2.  
    61 %
    Non
    24 302 Votes
  3.  
    10 %
    Sans opinion
    4 150 Votes

Réponses: 40 322
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

Le dernier JT

le top

recommandations

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard