mercredi 25 juillet 2012 15:06
Paris : une mère et sa fille fauchées par un chauffard

Paris : une mère et sa fille fauchées par un chauffard



Paris : une mère et sa fille fauchées par un chauffard (© DR)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 19Suivant
Partager cet article

C'est un terrible accident, qui s'est produit dimanche 22 juillet, dans le XIXè arrondissement, à Paris. Vers 19 heures, dans l'avenue de Flandres, une rue très passante, une mère et sa fille de onze ans ont été renversées par une BMW.
L'enfant, très grièvement blessée, a été transportée dans un état désespéré à l'hôpital Necker alors que sa mère est décédée sur place. La mort de la fillette a ensuite été annoncée dans la soirée.
L'accident s'est produit sous les yeux du père et de l'oncle de l'enfant, et tous deux sont, selon la police, en « état de choc ».
"Je suis bouleversée. J'étais là. Les corps étaient déchiquetés. Le quartier a été bouclé un long moment. La voiture a grillé le feu rouge à une vitesse phénoménale", raconte une habitante du quartier.

Le chauffard présumé, un multirécidiviste sous l'emprise d'alcool et de cannabis

Agé de 22 ans, le chauffard présumé avait déjà été condamné en mai 2011, à 4 mois de prison ferme pour "conduite sous l'emprise de stupéfiants" et "refus d'obtempérer aggravé". Multirécidiviste, il était connu des services de police pour 22 faits. Son permis de conduire venait juste de lui être retiré après un "grand excès de vitesse". Enfin, au moment de l'accident dimanche, il avait entre 0,5 et 0,8 gramme d'alcool dans le sang, un niveau contraventionnel et les analyses ont révélé qu'il avait aussi consommé du cannabis.

Mercredi 25 juillet, le chauffard présumé a été mis en exmamen pour "homicide involontaire". Les quatre autre occupants du véhicule, tous âgés entre 19 et 25 ans, sont aussi poursuivis pour "non assistance à personne en danger" et ont été placés sous contrôle judiciaire.

Les corps ont été retrouvés en face d'un arrêt de bus, près du terre-plein central qui se trouve au milieu de l'avenue de Flandres. Sur le sol, des marqueurs ont été posés sur une trentaine de mètres, ce qui témoigne de la violence du choc.
Selon l'association Assureurs Prévention, 519 piétons ont été tués sur les route de France en 2011 (+7% par rapport à 2010), parmi lesquels une centaine de jeunes de moins de 14 ans.

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Déficit de la Sécurité sociale : faut-il réduire les prestations familiales ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    51 %
    Oui
    44 742 Votes
  2.  
    46 %
    Non
    40 043 Votes
  3.  
    3 %
    Sans opinion
    3 068 Votes

Réponses: 87 853
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

le dernier JT

le top

suivez-nous

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard