dimanche 21 octobre 2012 17:23
Paris : dix blessés dans un incendie

Deux personnes dans un état grave



Deux personnes dans un état grave (© Pompiers de Paris / Préfecture de police)
Suivant
Précédent
Précédent
  • Deux personnes dans un état grave (© Pompiers de Paris / Préfecture de police)
  • Deux personnes dans un état grave (© Pompiers de Paris / Préfecture de police)
  • Deux personnes dans un état grave (© Pompiers de Paris / Préfecture de police)
  • Deux personnes dans un état grave (© Pompiers de Paris / Préfecture de police)
  • Deux personnes dans un état grave (© Pompiers de Paris / Préfecture de police)
  • Deux personnes dans un état grave (© Pompiers de Paris / Préfecture de police)
  • Deux personnes dans un état grave (© Pompiers de Paris / Préfecture de police)
  • Deux personnes dans un état grave (© Pompiers de Paris / Préfecture de police)
Suivant
Pompiers de Paris / Préfecture de policeAfficher les vignettes
Précédent1 de 15Suivant
Partager cet article

Deux personnes dans un état grave

Un violent incendie s'est déclaré, dans la matinée de dimanche 21 octobre, dans un immeuble d'habitation sociale du XIe arrondissement de Paris. Une dizaine de personnes ont été blessées. Parmi elles, deux sont dans un état très grave. Il s'agit d'un homme et d'une femme qui se sont défenestrés du premier et du quatrième étage. Six autres personnes ont été prises en charge. Deux pompiers ont également été intoxiqués par les fumées.

Le feu est parti de la cage d'escalier du bâtiment de quatre étages situé au 25 de la rue Morand peu après 9 heures du matin. Les pompiers ont été rapidement dépêchés sur place. Au total, 170 soldats du feu ont lutté contre les flammes, assistés de 52 engins issus d'une vingtaine de casernes. Ils ont secouru une cinquantaine de personnes. A leur arrivée, ils sont notamment venus en aide à une femme pendue à un drap accroché à une fenêtre du dernier étage. Selon un porte-parole des pompiers, l'incendie a démarré au bas du bâtiment pour se propager dans les étages supérieurs et a "détruit les deux appartements du dernier étage", avant d'être maîtrisé en fin de matinée.

Selon le gardien de l'immeuble, qui n'était pas présent au moment des faits, il s'agit d'une résidence sociale située dans une cour intérieure et rénovée en 2007. Ce bâtiment serait connu comme "le foyer des Maliens", selon une assistance maternelle qui habite le quartier depuis une trentaine d'années.

On ignore pour le moment si cet incendie est d'origine criminelle ou accidentelle.

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Libération des otages : l'Etat doit-il être plus transparent ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1. 70 %
    Oui
    28 285 Votes
  2.  
    23 %
    Non
    9 441 Votes
  3.  
    7 %
    Sans opinion
    2 850 Votes

Réponses: 40 576
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

le dernier JT

le top

suivez-nous

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard