dimanche 21 octobre 2012 16:09
Nice : une prostituée tuée dans un accident

Le chauffard était sous l'emprise de l'alcool



Le chauffard était sous l'emprise de l'alcool (© Snpm-Fo)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 10Suivant
Partager cet article

Le chauffard était sous l'emprise de l'alcool

Terrible accident en chaîne dans le centre-ville de Nice. Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi au dimanche 21 octobre, vers 3h30 du matin. Une voiture qui grillait un feu rouge à un carrefour a violemment percuté un véhicule de police qui a ensuite heurté une prostituée. La jeune femme a été tuée sur le coup. "Les policiers municipaux étaient en intervention avec leur gyrophare allumé. Au carrefour du boulevard Gambetta et de la rue Dante, ils ont été violemment percutés par un véhicule de particuliers qui est venu les projeter contre le mur d'un bâtiment. Malheureusement dans cet accident, une jeune femme s'est retrouvée coincée entre le véhicule de police et le muret", détaille un représentant du syndicat Alliance.
Trois individus circulaient à bord du véhicule incriminé. Tous trois ont pris la fuite après l'accident. Quelques heures plus tard, la police a interpellé le propriétaire de la voiture à son domicile à Vidauban, dans le Var. Selon les premiers éléments de l'enquête, son taux d'alcoolémie était au-dessus de la limite légale. Les trois policiers percutés, dont un a été sérieusement blessé, ont été conduits à l'hôpital. Leurs jours ne sont pas en danger.

"La police municipale, une fois de plus, a subi un comportement inqualifiable qui mérite les plus lourdes sanctions", a commenté le député et maire UMP de Nice, Christian Estrosi. Il s'est également dit attristé pour "cette pauvre  fille qui a perdu la vie à cause de ces voyous".

Suite à ce drame, Alliance demande un durcissement de la loi sur la conduite en état d'alcoolémie ou sous l'emprise de stupéfiants. "Il va falloir durcir la loi et considérer que la surconsommation d'alcool ou de drogue doit être prise en compte comme étant un acte volontaire et aggravant", a estimé Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint d'Alliance.
Le code pénal réprime les accidents de la route mortels comme des homicides involontaires. La peine encourue est alourdie en cas de conduite en état  d'alcoolémie ou sous l'emprise de stupéfiants à sept ans de prison et 100 000 euros d'amende, voire dix ans de prison et 150.000 euros d'amende en cas d'autre circonstance aggravante comme le défaut de permis ou le délit de fuite.

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Seriez-vous prêt à acheter vos médicaments sans ordonnance en grande surface ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    55 %
    Oui
    49 468 Votes
  2.  
    43 %
    Non
    38 466 Votes
  3.  
    2 %
    Sans opinion
    1 496 Votes

Réponses: 89 430
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

le dernier JT

le top

suivez-nous

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard