vendredi 28 septembre 2012 17:47
Marseille : la chasse aux Roms

Roms : quand les riverains s'en mêlent...



Roms : quand les riverains s'en mêlent... (© DR)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 8Suivant
Partager cet article

Roms : quand les riverains s'en mêlent...

Excédés par la présence d'un camp illégal en bas de chez eux, des habitants des quartiers nord de Marseille ont sommé 35 Roms d'abandonner le terrain qu'ils occupaient depuis quelques jours sur un chantier en construction de la cité des Créneaux, dans le 15e arrondissement. Les locataires de l'immeuble situé à côté et des maisons alentours se sont rassemblés vers 19h avec la ferme intention de les faire partir. "On leur a dit "Maintenant vous prenez vos affaires et vous partez". Ils ont vu qu'on était assez nombreux, ils donc remballé leurs affaires et ils sont partis", explique Akim qui concède avoir été "un petit peu menaçant (...) parce que ce ne sont pas des enfants de chœur non plus". Devant la cinquantaine de personnes rassemblées, les Roms ont quitté les lieux à bord de leurs caravanes et sous les invectives. Une évacuation qui se serait déroulée en présence de la police. Après leur départ, en début de soirée, les habitants ont mis le feu aux quelques meubles laissés sur place.

Série de cambriolages

Les riverains disent en être arrivés là suite à une série de cambriolages dont ils tiennent les Roms responsables. "Il y a eu une tentative d'effraction. J'ai appelé les forces de l'ordre mais personne n'a voulu intervenir", affirme Rachid. "Le lendemain matin, on est allés à la mairie et on a téléphoné aux forces de l'ordre pour leur expliquer la situation. Ils nous ont dit qu'une procédure était entamé et que cela risquait de prendre entre trois et six mois pour les faire partir", poursuit-il avant de conclure : "peu de temps après, il y a eu un autre vol".

"Effarement et consternation"

De leur côté, les associations des droits de l'homme se disent scandalisées. "Je réagis avec effarement et consternation. Ce qu'il se passe est extrêmement violent. C'est un épisode dont on parle beaucoup car il est plus grave que d'habitude mais ce n'est pas la première fois que des violences s'exercent contre ces familles", s'émeut Caroline Godard de l'association "Rencontres tsiganes".

Les Roms, "une problématique récurrente"

Un épisode qui a poussé la sénatrice et maire des 15e et 16e arrondissements de Marseille a interpellé Jean-Claude Gaudin dans un courrier. Dans sa lettre, Samia Ghali demande au sénateur-maire de la ville d'apporter de toute urgence "une réponse" aux Marseillais sur cette "problématique récurrente" car "ces squats totalement illégaux entraînent de nombreuses nuisances pour l'ensemble des riverains, notamment en matière d'hygiène et de sécurité sanitaire". Celle qui avait prôné, fin août, l'intervention de l'armée dans les cités de la ville pour lutter contre le trafic de drogue dit comprendre le geste des habitants : "Je ne le condamne pas, je ne le cautionne pas, mais je le comprends, quand les pouvoirs publics n'interviennent plus", a-t-elle déclaré.

Réponse du maire UMP : "Quand une élue de la République se permet de tenir des propos insensés (...), voilà ce qui arrive : les gens se croient eux-mêmes autorisés à régler les problèmes". "On ne peut pas laisser se constituer des milices et laisser les gens régler les problèmes d'ordre public, même si on peut comprendre que l'exaspération est totale", a déclaré Jean-Claude Gaudin, répétant que sa ville n'était "pas en état de siège". "Il y a quelques mois, nous avions encore 60 campements de Roms dans cette ville et nous avons réussi, sans faire de bruit, à réduire ce nombre à 25", a-t-il ajouté.

 

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Est-ce une bonne chose d'autoriser les manifestations pro-palestiniennes ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    34 %
    Oui
    32 610 Votes
  2.  
    62 %
    Non
    60 136 Votes
  3.  
    4 %
    Sans opinion
    4 517 Votes

Réponses: 97 263
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

le dernier JT

le top

suivez-nous

On en parle sur twitter