vendredi 10 août 2012 18:38
Grenoble : braquage à l'arme de guerre

Braquage : un blessé et une prise d'otage



Braquage : un blessé et une prise d'otage (© D.R)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 43Suivant
Partager cet article

Braquage : un blessé et une prise d'otage

Vendredi 10 août, deux hommes ont braqué une bijouterie du centre-ville de Grenoble avec des armes de guerre. Le bijoutier a été blessé au fémur. Les hommes ont pris la fuite en prenant une passante en otage qu'ils ont ensuite libérée.

Les braqueurs prennent une femme en otage
Place Notre-Dame, en fin de matinée, "deux hommes, cagoulés et munis d'armes automatiques de gros calibres, ont tiré plusieurs coup de feu dans la bijouterie et à l'extérieur en direction de la police", a expliqué la préfecture. Au milieu des passants et de nombreux témoins dans les rues de Grenoble, les hommes qui prenaient la fuite ont ouvert le feu sur les forces de police avec des armes de guerre. Les policiers ont riposté. Selon eux, un échange qui a été "très long".
Au moment de fuir en voiture, ils ont pris, sur leur passage, en otage une femme, pour se "protéger". Cette dernière a été libérée, à une quinzaine de kilomètres de Grenoble. Saine et sauve, elle est cependant très "choquée".

"J'ai eu peur"
Plusieurs personnes dans la rue ont assisté de très près à la scène de tirs. Certains se sont ensuite approchés de la bijouterie où la police est rapidement arrivée sur place.
"Une voiture était arrêtée devant la bijouterie, il y avait deux personnes avec des kalachnikovs qui faisaient évacuer les passants et ceux qui s'approchaient de la bijouterie. Je me suis réfugiée chez le monsieur qui fait les kebabs. On entendait les coups de feu, on voyait la scène. Ils empêchaient les voitures de passer, les gens ... Ils impressionnaient en tirant en l'air" témoigne une femme.
" Ils ont attrapés une petite, une passante ou une cliente, je ne sais pas, ils l'ont couché par terre et ils l'ont attaché dans le dos" raconte encore ce témoin. "J'ai eu peur" conclu-t-elle.
Pour la police c'est un "miracle qu'il n'y ait pas eu de blessés parmi les passants".

Ils ont pris la fuite
Le bijoutier, transféré à l'hôpital, souffre d'une blessure à la jambe, en revanche, aucun des policiers n'a été blessé.
Les deux braqueurs se sont enfuis, à bord d'un 4X4, en direction de Chambéry en Savoie. Mais depuis les policiers ont perdu leur trace.

Des tirs en rafale
La scène du crime a été sécurisée. De nombreuses douilles ont été retrouvées par les enquêteurs de police de Grenoble. Pour le moment on ne sait pas combien de coups de feu ont été tiré, mais "ils ont été nombreux", rapporte une source policière. "Les braqueurs étaient lourdement armés et ont tiré en rafale notamment lors de leur fuite en voiture", précise cette source.

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Etes-vous prêt à sacrifier une journée de vacances pour éviter les bouchons ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1. 68 %
    Oui
    33 491 Votes
  2.  
    26 %
    Non
    12 931 Votes
  3.  
    6 %
    Sans opinion
    3 128 Votes

Réponses: 49 550
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

le dernier JT

le top

suivez-nous

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard